23 sept. 2011

[Review] "Ico & Shadow of the Colossus", le test PS3

Il y a des jeux qui marquent les esprits plus que d’autres et qui peuvent même devenir emblématiques d’une génération de console.  La Playstation 2 a vu défiler bon nombre de titres de légende, dans tous les domaines, et parmi eux on peut citer, sans risque de se tromper, « Ico » et « Shadow of the Colossus ». Deux jeux semblant tout droit sortis d’un rêve, inclassables et inoubliables. Grâce à la Playstation 3 et sa collection de Classics HD, on peut dès à présent revivre ce moment de grâce vidéo ludique dans une version intégralement remasterisée, et proposée aujourd’hui en Haute Définition. SCEE n’a d’ailleurs pas fait les choses à moitié pour cette sortie, avec non seulement un lissage visuel impeccable, mais aussi quelques corrections techniques (j’y reviendrai plus bas), deux séries de trophées (et donc 2 platines à décrocher), ainsi qu’une compatibilité avec les écrans 3D stéréoscopique. Si vous n’aviez encore jamais fait ce voyage, préparez-vous car vous ne l’oublierez jamais...

Saluons tout d’abord le fait que SCEE n’a pas cherché à nous escroquer avec ce titre, ayant opté, contrairement au Japon, pour un seul Blu-ray contenant les deux jeux. Un geste particulièrement appréciable, surtout quand on sait que ces Classics HD sont vendu à moins de 40 euros (36.90 sur notre boutique Amazon.fr par exemple). Cela revient donc à moins 20 euros le titres, et franchement vu la qualité (au-delà du fait que le jeu date tout de même d’une dizaine d’année…), on est loin d’être volé.

Techniquement il n’y a ici rien à dire. Les choses sont plus belles, plus fluides, et paraissent encore plus envoûtantes qu’à l’époque. Les années écoulées et les centaines de jeux édités depuis lors n’ont pas altérés d’une once la grandeur ni la poésie de l’œuvre. Ces deux jeux sont une succession de moments envoûtants et captivants, liant littéralement le joueur à ses héros virtuels, pour les accompagner au cœur de leurs aventures. Dans « Ico » vous devrez vous échapper d’un lieu vaste et mystérieux, emmenant avec vous celle que vous aurez libérée. Des énigmes à résoudre, des mystères à découvrir et des affrontements à remporter, telle sera votre quête. Dans « Shadow of the Colossus » vous devrez traquer et mettre à mort de gigantesque colosses, dont il vous faudra d’abord trouver le point faible afin d’espérer les vaincre. Sachez enfin qu’aucune installation sur le disque dur n’est ici requise (contrairement à d’autres Classics HD qui l’imposent) et que les temps d’accès sont quasi inexistants.



Alors si bien sur vous aviez parcouru ces deux jeux de fonts en combles dans leur version PS2, vous n’aurez ici rien de bien neuf à découvrir - si ce n’est peut-être la nostalgie d’une époque où l’originalité avait encore un sens -, mais si par contre vous n’avez encore jamais goûté à cet univers, où se rencontrent magie et poésie visuelle accompagnés d’une emprunte musicale unique, vous ne devez passer à coté de « Ico & Shadow of the Colossus » sous aucun prétexte, sous peine de manquer l’une des plus belles fables vidéo ludique de l’histoire.

(c) SCEE | Disponible dès le 28 septembre 2011 sur PS3.

« Ico » et « Shadow of the Colossus » étaient déjà chacun des incontournables sur PS2. L’arrivée de « Ico & Shadow of the Colossus » dans la collection des Classics HD sur PS3 en fait aujourd’hui des légendes qui pourront à présent aussi exister aux yeux de tout ceux n’y ayant pas encore goûté. Grâce à un travail de remasterisation exemplaire, ces deux classiques reprennent vie, s’embellissent et s’étoffent même de quelques ajouts, comme deux belles listes de trophées. Aujourd’hui encore plus qu’hier, passer à coté de ces deux œuvres majeures est tout simplement impensable.

4 commentaires:

Y a rien de plus à ajouter, deux titres légendaires de la PS2 qui méritaient plus que n'importent quels autres cette "révision" Haute Définition. J'ai hâte de pouvoir y (re)gouter dans cette belle robe HD.

J'hésite à prendre ce jeu, j'avais bien aimé Shadow sur PS2 mais j'ai jamais joué à Ico donc peut être attendre une baisse de prix. Merci pour le test

2 jeux cultes et inoubliables. Perso ai préféré ICO à SHADOW, que j'avais trouvé plus laçant et répétitif. Mais les refaire aujourd'hui en HD... pq pas :)

Ico me tente beaucoup, j'avais commencé sur une PS2 prêtée, et il m'avait captivé.

Publier un commentaire