[Review] Mario Tennis Aces, le test Switch

Mario a enfilé son plus beau short et ses baskets pour un retour fracassant sur les courts. Incarnez l’un des personnages du Royaume Champignon et affrontez-vous jusqu’à 4...

[Review] The Matrix, le test Blu-ray 4K

Dans un avenir proche, un pirate informatique du nom de Neo découvre que la réalité n'est qu'une immense simulation créée par la Matrice...

[Review] AO International Tennis, le test PS4

AO International Tennis est le seul jeu sous licence officiel de l'Open d'Australie, rassemblant un casting de grands noms du circuit ATP ou WTA...

[Review] Tennis World Tour, le test PS4

Federer, Goffin, Monfils, Zverev, Agassi, McEnroe ou encore Angélique Kerber, autant de stars du tennis que vous pourrez incarner dans Tennis World Tour...

[Review] Star Wars: The Last Jedi, le test Blu-ray

Le Premier Ordre règne. Après avoir décimé la pacifique République, le suprême leader Snoke déploie maintenant ses légions pour prendre le contrôle militaire de la galaxie...

21 juin 2018

[Review] Mario Tennis Aces, le test Switch

Jeu, set et Switch… Mario a enfilé son plus beau short et ses baskets pour un retour fracassant sur les courts. Luigi, Yoshi ou des petits nouveaux comme Chomp… incarnez l’un des personnages du Royaume Champignon et affrontez-vous jusqu’à 4 en local ou contre d’autres joueurs en ligne lors de matchs de tennis survoltés en simple ou en double. Choisissez bien votre personnage car chacun va avoir son propre style et ses propres coups spéciaux pour taper dans la balle et tromper l’adversaire...

Depuis quelques années, les jeux de tennis ne semblaient plus avoir la cote auprès des éditeurs, qui donnaient l’impression de bouder ce sport, pourtant très populaire. 2018 signe donc (enfin!) le grand retour de nos manettes sur les courts, avec d'un coté les "simulations" Tennis World Tour et AO International Tennis (voir notre comparatif effectué sur les versions Playstation 4), mais aussi la très attendue licence Mario Tennis, qui revient pour l'occasion sur la console Switch avec Mario Tennis Aces.

Au programme pas mal de chose, avec tout d'abord un casting étendu (une quinzaine de personnages jouables étant inclus de base, hors DLC), avec de nouveaux venus totalement inédits pour la licence, possédant chacun bien sûr leurs propres coups et techniques. On peut également souligner un gameplay taillé une fois encore pour l'arcade (coups spéciaux et récupérations improbables) en solo ou jusqu'à 4 joueurs, tout cela en local ou en ligne. Mais aussi des courts tous plus originaux les uns que les autres, et sans oublier le grand retour du mode Histoire/Aventure. Ce dernier avait disparu depuis Mario Tennis Power Tour sur Game Boy Advance en 2005. J'y reviendrai plus en détails dans un instant, ce mode étant loin d'être anecdotique dans Mario Tennis Aces. Comme vous pouvez le voir, pour un jeu de tennis, Nintendo a particulièrement soigné la durée de vie.

Revenons, pour commencer, plus en détails sur le mode Aventure de Mario Tennis Aces. Ce dernier est certes scénarisé (et sans surprise ce sont ici Bowser et ses sbires qui sèment une fois de plus la pagaille), mais ce n'est pas là son intérêt principal. Ce mode de jeu vous sera en effet bien plus utile en tant que tutoriel afin d'assimiler les différents éléments d'un gameplay bien plus subtile et complexe qu'il n'y parait. Car si vous aurez logiquement la possibilité d'aborder Mario Tennis Aces comme n'importe quelle autre jeu de tennis au travers des coups classiques à plat, slicés et liftés, dans sa configuration la plus arcade, vous aurez alors accès à tout une série de coups loufoques (frappe instinct, super frappe instinct, course instinct etc...), vous permettant de transformer le court en véritable terrain de jeu survitaminé.


Et pour apprendre à maitriser ces différents éléments, réclament un sens aiguisé du timing entre autres, le mode Aventure est sans aucun doute la meilleure piste à suivre. Dans son déroulement, vous évoluerez sur un plateau de jeu classique, progressant de case en case. Certaines d'entre elles vous permettront d’acquérir de nouvelles techniques, mais surtout toutes vous offriront de l'expérience pouvant faire évoluer votre personnage ainsi que son équipement. Les raquettes sont ici un élément à ne pas négliger car ces dernières sont fragiles et peuvent donc être détruites... signifiant alors l'échec de la mission. Un timing parfait est généralement la clef du succès.

Vous croiserez aussi la route de boss bien sûr, qu'il vous faudra terrasser à l'aide de vos meilleurs coups afin de récupérer les 6 cristaux disparus. C'est aussi dans le mode Aventure que vous pourrez débloquer de nouveaux terrains et accessoires, à pouvoir utiliser en suite dans les autres modes de jeu.


A coté de l’extravagant mode Histoire, vous trouverez alors les plus classiques modes Tournois, ou exhibition, dans lesquels, en solo ou à plusieurs, vous pourrez vous mesurer face à d'autres joueurs, en simple ou en double, en local ou en ligne. Configurables suivant un certain nombre d'options, sur la durée d'un matche ou sur le type de gameplay que vous souhaitez imposer, ces modes sont taillés pour des parties relativement courtes à vivre essentiellement entre amis.

Coté prise en main, tout est envisageable dans Mario Tennis Aces, avec les manettes Joy-Con bien sûr, que vous pourrez utiliser à l'horizontal pour y jouer avec un ami sur la même console (à la maison sur votre téléviseur HD ou en mode nomade via l'écran de la console), ou bien via le mode "réaliste" en configuration "détection de mouvement" afin de reproduire les coups face à votre écran. Vous pourrez également utiliser la manette Pro pour davantage de confort si vous le souhaitez. A titre personnel, la plus agréable à jouer fut bien cette dernière, mais la plus fun des configurations, sans aucun doute, les Joy-Con en mode réaliste. Bien sûr, si vous optez pour celle-ci, il ne faudra pas espérer briller trop sur le court, c'est évidement davantage destiné à des parties funs entre amis, et plutôt sur le grand écran de votre salon que sur le petit écran de la console (un certain recule étant nécessaire).


Techniquement Mario Tennis Aces est globalement soigné, coloré, fluide et parfaitement animé, même s'il ne faudra pas y regarder de trop près sur ce dernier point, les déhanchements des différents persos étant relativement fantaisistes, vous vous en doutez. Cela dit, on lui pardonne bien évidement cet écart de réalisme, à l'avantage d'un fun omniprésent. Les musiques m'ont par contre très vite saoulé et je vous conseille dès lors de faire rapidement en sorte de les atténuer... malheureusement les options ne le permettent pas, ce sera donc via votre téléviseur que vous devrez réduire l'ambiance sonore. Après quelques parties (en mode Aventures surtout), les "come on" de Mario deviennent eux aussi quelque peu indigestes, sachez-le.

Concernant la suite, Nintendo annonce dors et déjà l'arrivée de futurs DLC (personnages). Reste à voir quelle sera la politique de Big N à leur sujet (payants ou gratuits). A suivre. Il vous faudra également opter pour un abonnement payant au service Switch Online si vous souhaitez pouvoir jouer en ligne une fois ledit service activé par Nintendo en septembre prochain. Sachez enfin que les amiibo correspondant aux personnages présents dans le jeu sont bien évidement compatibles. Ces derniers vous offriront divers bonus in game.

Notre avis:
Très attendu par de nombreux joueurs, Mario Tennis Aces remplit largement son contrat, à condition bien sûr que l'on aborde ce titre pour ce qu'il est : un jeu de tennis 100% arcade. Fun et déjanté, au gameplay accessible mais aussi plus subtile qu'il n'y parait, tous les joueurs y trouveront leur compte, qu'ils soient exigeants ou néophytes. Grâce à ses nombreuses configurations de gameplay, ses modes jeu classiques, son mode réaliste ou encore son mode Aventure varié, les amateurs de petites balles jaunes vont avoir de quoi s'occuper et surtout de quoi s'amuser, seul ou entre amis, sur Switch.
8/10

19 juin 2018

[Review] Jurassic Park III, le test Blu-ray 4K

Dix ans après les événements survenus lors de sa visite à Jurassic Park, le paléontologue Alan Grant se voit offrir une forte somme d'argent (bienvenue pour financer ses propres recherches) pour simplement survoler l'île en compagnie de Paul Kirby et sa femme Amanda, un couple richissime. Mais Grant n'avait pas prévu que le pilote amorce une descente sur l'île...

Après vous avoir proposé il y a peu notre test détaillé de la version remastérisée en UHD 4K du film Jurassic Park, - que vous pouvez d'ailleurs lire ou relire en suivant ce lien - nous allons ici vous présenter le troisième film de la trilogie, lui aussi présenté en UHD 4K, et voir si ce dernier a bénéficié du même travail de restauration.

Sur le plan scénaristique, et à titre tout à fait personnel, c'est sans doute ce chapitre que j'aime le moins des 4 films "Jurassic Park" (j'aurais aimé vous présenter Jurassic World en 4K, mais il me faudra semble-t-il patienter pour cela jusqu'à la sortie du 2 en vidéo, fin d'année). Cela dit, ce troisième opus ne manque pas de scènes d'action et ne s'économise pas non plus du coté des effets visuels, avec un programme richement garni en terme de dinosaures en tous genres, parmi lesquels on retrouve évidement les incontournables T-Rex et Vélociraptors bien sûr. Coté casting humain, on retrouve ici une partie des têtes d'affiche du premier film faisant leur retour (absents de The Lost World), Sam Niell et Laura Dern, auxquels viennent se joindre Téa Leoni et William H. Macy, entre autres. L'histoire se résume quant à elle en quelques mots: Survivre sur une île remplie de dinosaures hostiles.

Une restauration 4K peu éloquente...

Coté technique, cette version 4K se montre globalement en dessous du rendu affiché par Jurassic Park premier du nom sur ce même support. Le sentiment de restauration est ici moins prononcé et on a davantage l'impression de regarder un "vieux" film dépoussiérè que de profiter d'une redécouverte en profondeur. Cela dit, bien que moins impressionnant visuellement que son ainé, ce portage 2160p apporte néanmoins plus de finesse à l'image, avec un niveau de détails boosté (dont une végétation plus remarquée) et des contrastes plus prononcés, grâce à un HDR notable mais pas aussi marquant qu'espéré. La colorimétrie semble même ici plus terne par moments, et l'image plus sombre également, de manière générale, que celle présentée sur la dernière édition Blu-ray.

Pour ce qui est des pistes sonores, la VO s'illustre en DTS:X en proposant là par contre une vraie redécouverte audio du film, balayant incontestablement la piste sonore de l'édition Blu-ray. De ce point de vue là, il n'y a aucun doute que cette édition 4K se justifie. Pour ce qui est de la VF, cette dernière est ici présentée en DTS 5.1. Piste strictement semblable à celle du coffret Blu-ray.

JURASSIC PARK III, disponible dès à présent en Blu-ray 4K UHD chez Universal.

VERDICT : Après la bonne surprise de Jurassic Park redécouvert en 4K UHD récemment, Jurassic Park III n'impressionne quant à lui pas de la même manière, sur le plan visuel du moins. Plus terne, moins significatif sur ses marqueurs 4K que son ainé, le fossé ne se creuse pas autant qu'espéré entre les éditions 1080p et 2160p. Cela dit, on ne peut que saluer la nouvelle piste DTS:X (en VO) qui apporte quant à elle assurément du sang neuf au film, et justifie peut-être bien à elle seule ce voyage sur Isla Sorna.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


15 juin 2018

[NEWS] Assassin's Creed Odyssey dévoile date de sortie et collectors

Moins d'un an après nous avoir servi l'excellent Assassin's Creed Origins (voir notre test détaillé de la version PS4 Pro et Xbox One X), Ubisoft nous livre (déjà) un nouvel opus. Exit l'Egypte cette fois pour laisser place à la Grèce Antique. Au programme de cette nouvelle aventure, qui se déroulera avant toutes les autres, un coté RPG plus poussé, de nouvelles mécaniques de gameplay dont des combats revisités, mais aussi et surtout, et ce pour la toute première fois dans la série, le choix entre un héros masculin ou féminin en début de partie.

J'avoue, bien qu'étant un fan XXL de la saga et un inconditionnel de cette dernière, ne pas être pour l'instant vraiment excité par cette annonce. Le jeu me semble en effet très proche de Origins, tant visuellement que du coté de son ambiance, et ce n'est pas l'annonce du retour des combats navals qui va améliorer la chose... Ces combats étant un élément que je déteste tout particulièrement depuis Blag Flag. Nous verrons donc bien à la sortie si l'évolution de la licence se poursuit ou si Odyssey est juste un opus marketing de plus pour la licence vedette d'Ubisoft.


Sachez enfin que le jeu est confirmé sur PS4, XB1 et PC pour le 5 octobre 2018, et que si vous le souhaitez, diverses éditions collectors sont dors et déjà disponibles en précommande sur le store en ligne d'Ubisoft, dont la très belle "Spartan Edition" illustrée ci-dessus.

Je vous laisse avec une longue vidéo de gameplay diffusée à l'occasion de l'E3, nous permettant de constater que AC Odyssey n'est pas très éloigné de AC Origins...

14 juin 2018

[NEWS] Découvrez Pokémon LET'S GO PIKACHU et LET'S GO ÉVOLI

The Pokémon Company International et Nintendo ont dévoilé aujourd'hui de nouvelles informations sur les jeux Pokémon: Let's Go, Pikachu et Pokémon: Let's Go, Évoli. Développés par GAME FREAK inc., ces jeux récemment annoncés ont été conçus pour les joueurs qui découvrent l'univers des jeux vidéo Pokémon, tout en offrant aux initiés une nouvelle manière d'aborder la série. Ces deux jeux sortiront en Europe le 16 novembre 2018 en exclusivité sur la console Nintendo Switch.

La présentation de Nintendo lors de l'E3 2018 a révélé des informations sur Mew, un Pokémon fabuleux rare impossible à obtenir lors d'une partie normale dans les épisodes de la série principale. En ce qui concerne Pokémon: Let's Go, Pikachu et Pokémon: Let's Go, Évoli, Mew se trouvera dans la Poké Ball Plus et les joueurs pourront le transférer dans leur jeu. Toutes les Poké Ball Plus vendues dans le commerce contiendront Mew, y compris celles incluses dans les coffrets spéciaux. Si vous avez attrapé Mew dans Pokémon GO, vous ne pourrez malheureusement pas le transférer dans Pokémon: Let's Go, Pikachu et Pokémon: Let's Go, Évoli.

Davantage d'informations sur les jeux ont été communiquées lors de la présentation de Nintendo Treehouse pendant l'E3 2018 à Los Angeles (retrouvez la vidéo en intégralité plus bas sur cette même page), au cours de laquelle Jun'ichi Masuda de GAME FREAK a offert une démonstration du jeu. De nombreux éléments de gameplay ont été dévoilés à cette occasion, comme la Forêt de Jade, Argenta et un personnage connu de tous les fans: Pierre !

Les éléments suivants de Pokémon: Let's Go, Pikachu et Pokémon: Let's Go, Évoli ont également été présentés :
  • Le GO Park —Disponible au cours de l'aventure, le GO Park permettra de se lier d'amitié avec des Pokémon originaires de Kanto attrapés dans Pokémon GO en transférant ces derniers vers Pokémon: Let's Go, Pikachu et Pokémon: Let's Go, Évoli, où ils pourront être capturés à nouveau ! Les joueurs pourront ainsi interagir avec eux d'une toute nouvelle manière.
  • La Bonbonnière — Les joueurs pourront renforcer leurs Pokémon en utilisant une grande variété de Bonbons via un nouveau système d'entraînement dans Pokémon: Let's Go, Pikachu et Pokémon: Let's Go, Évoli. En avançant dans l’aventure, les joueurs pourront envoyer leurs Pokémon au Professeur Chen pour en recevoir.
  • Les Échanges Link et les combats — Les joueurs pourront effectuer des échanges et s'affronter en Combat Solo et Duo en ligne et via communication sans fil. Ces fonctionnalités nécessiteront un abonnement Nintendo Switch Online, un service payant qui sera disponible en septembre.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://pokemonletsgo.pokemon.com/fr-be. Nous vous invitons également à regarder la séquence complète ci-dessous, mise en ligne par Nintendo suite à la présentation du jeu lors de l'E3 cette semaine à Los Angeles.


[NEWS] Kingdom Hearts III trouve (enfin) une date de sortie et dévoile ses éditions collector

Chaque année nous en entendions parler, nous envoyant des étoiles plein les yeux, mais sans jamais nous livrer de date de sortie. Cette fois cela semble enfin se finaliser... Kingdom Hearts III devrait arriver sur nos Playstation 4 et Xbox One (pas de version PC au programme semble-t-il pour l'instant) dès le début de l'année prochaine, le 29 janvier 2019 très exactement, si la date de sortie annoncée cette semaine par Square Enix à L'E3 ne bouge plus d'ici là.

Notez également que nous venons d'apprendre que KH3 ne disposera pas d'un doublage FR (snif), mais uniquement de sous-titres dans notre langue. Dommage car la version anglaise est généralement surjouée dans ce genre de titre, et je déteste perso les versions jap (aucune certitude cela dit que cette dernière soit incluse en Europe), vu que je ne parle pas cette langue, comme la majorité d'entre vous d'ailleurs ^^.

Pour accompagner l'annonce de cette sortie, l'éditeur nous livre au passage un tout nouveau trailer dans lequel on peut entre autres découvrir le monde qui sera dédié au film La Reine des Neiges (voir plus bas). C'est aussi l'occasion pour Square Enix de dévoiler les futures éditions collectors (Deluxe avec ou sans figurines) de Kingdom Hearts III.



Sachez que celle avec les 3 statuettes sera uniquement vendues sur le store en ligne de la marque (au prix de 230 euros), contrairement à la version "Deluxe" (avec steelbook, artbook et pins collector) qui devrait quant à elle se retrouver prochainement proposée aussi en précommande chez la plupart des revendeurs spécialisés (90€).


Enfin, pour les plus fans (et fortunés) d'entre vous, une Playstation 4 Pro aux couleurs de Kingdom Hearts III a également été annoncée. Cette dernière sera elle aussi disponible le 29 janvier prochain.

13 juin 2018

[NEWS] Resident Evil 2 Remake dévoile sa date de sortie

On l'attendait depuis tellement longtemps qu'on finissait par ne plus y croire. Capcom vient pourtant bien d'officialiser Resident Evil 2 Remake en dévoilant non seulement une première vidéo mais également (yes!) une date de sortie.

Le jeu sera disponible sur Playstation 4 dès le 25 janvier 2019, et les précommandes sont dors et déjà ouvertes. Inutile d'ajouter que nous avons hâte d'y gouter.

12 juin 2018

[NEWS] Ubisoft confirme The Division 2 avec une date et du gameplay

Se déroulant sept mois après la propagation d'un virus mortel dans les rues de NYC, The Division 2 plonge les joueurs dans un Washington DC dévasté et au bord de l'effondrement. Au milieu de ce chaos, la population fait face à la plus grande crise de l'histoire de l'humanité. En tant qu'Agents vétérans de la Division, les joueurs sont le dernier espoir pour éviter la chute fatale de la société alors que plusieurs factions ennemis se sont formées et tentent de prendre le contrôle de la ville. Si DC tombe, c'est la nation toute entière qui est perdue, et avec elle notre monde libre...

The Division 2 est annoncé sur PS4, XB1 et PC le 15 mars 2019. Découvrez ci-dessous la première vidéo de gameplay postée par Ubisoft suite à l'annonce faite à l'E3 2018. Vous pouvez également vous inscrire pour participer à la beta qui aura lieu prochainement en suivant ce lien.

11 juin 2018

[Review] Game of Thrones saison 1, le test Blu-ray 4K

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l'équilibre des saisons. Dans un pays où l'été peut durer plusieurs années et l'hiver toute une vie, des forces surnaturelles se pressent aux portes du Royaume des Sept Couronnes. La confrérie de la Garde de Nuit, protégeant le Royaume de toute créature pouvant provenir d'au-delà du "Mur", n'a plus les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de tous. Après un été de dix années, un hiver rigoureux s'abat sur le Royaume avec la promesse d'un avenir des plus sombres. Pendant ce temps, complots et rivalités se jouent sur le continent pour s'emparer du Trône de Fer, symbole du pouvoir absolu...

Toujours dans l'attente de l'ultime saison qui devrait arriver sur le réseau HBO l'année prochaine, les fans vont pouvoir patienter en redécouvrant la première saison de Game of Thrones au travers d'un tout nouveau master 4K UHD, traitement HDR et piste VO Dolby Atmos. Nous ignorons encore si les autres saisons de cette série devenue culte suivront, mais vu le résultat affiché par ce coffret 4K, nous l'espérons vivement. Croisons également les doigts pour que cette initiative donne des idées à d'autres éditeurs afin de voir arriver prochainement d'autres séries également au format 4K Ultra HD.

Reprenant la trame de la série littéraire imaginée par George Martin, "Game of Thrones" (titre traduit en français par "Le Trône de Fer") ne fait aucune concession et nous livre ce monde fantastique d'une richesse incroyable (chevaliers, seigneurs, magie noire, dragons...), aux personnages fascinant et aux légendes envoutantes, tel qu'il devait être découvert par tous. Il était impossible de résumer cet univers en un film sans faire passer à la trappe des éléments essentiels. La seule possibilité était donc pour HBO d'en faire une série pour la télévision. Digne d'une production telle que "Le Seigneur des Anneaux", Game of Thrones semble a pu disposer de moyens pharaoniques pour faire naitre ce Royaume des Sept Couronnes sous nos yeux. Servi par un casting d'envergure, d'une remarquable qualité, l’immersion est bien réelle et entière pour le spectateur, qui assiste, pleinement conquis, au spectacle se déroulant sous ses yeux émerveillés.

Un remaster 4K Ultra HD mitigé.

Contrairement à certains films ayant pu bénéficier dernièrement d'un rescanne 4K particulièrement efficace et probant en partant de la pellicule originale, la première saison de Game of Thrones en 4K est le résultat d'un upscale provenant du master 2K d'origine. Le rendu est ici significatif, certes, nous offrant une image plus détaillée, lumineuse et profonde que lors de la sortie du coffret Blu-ray paru en 2012, grâce essentiellement à un apport notable du HDR qui rehausse les contrastes et la luminosité de manière générale. Pourtant, ce traitement laisse aussi apparaitre une accentuation de certains "défauts" déjà présents. L'image ne semblant pas avoir subi un vrai traitement en profondeur pour remédier à cela. On est également étonné de constater que le générique ne bénéficie pas d'un apport 4K digne de ce nom. Cette première saison en 4K alterne donc le bon et le moins bon sans forcément trouver un justificatif à cela, même si globalement l'apport 4K/HDR est assurément significatif en comparaison avec la précédente édition (1080p).

Pour ce qui est des pistes audio, la VO subit par contre un refresh en profondeur, avec une piste Dolby Atmos fracassante, justifiant peut-être d'avantage l'arrivée de cette saison en 4K. Précision, ampleur, dynamique et surround, tous les voyants sont ici au vert et le spectacle se montre incontestablement grandiose. La VF est quant à elle proposée en Dolby Digital 5.1, et souffre d'un équilibrage étonnant, avec des arrières trop accentués en insistants à mon gout.

Du coté des extras, vous retrouverez ici (en 4K) la très grande majorité des bonus déjà proposés sur les éditions précédentes de Game of Thrones saison 1 en Blu-ray et/ou DVD. Je vous renvois dès lors vers notre test de la première saison en Blu-ray. Précisons enfin que ce coffret ne contient que les disques 4K et pas les versions Blu-ray 1080p également.

GAME OF THRONES SAISON 1, disponible dès à présent en 4K UHD chez HBO.

VERDICT : La redécouverte de cette première saison n'est pas aussi impressionnante sur le plan visuel qu'escompté, même si on apprécie avec raison l'apport d'un HDR faisant clairement son travail, ainsi que le gain de précision et de détails délivré par l'upscale 4K du master original. Sur le plan sonore par contre, si la VF n'apporte ici rien de plus que celle présente sur l'édition 1080p, la VO Dolby Atmos vaut peut-être bien à elle seule le détour en nous livrant un paysage sonore redoutable d'efficacité. A vous de voir si les apports de cette édition 4K suffiront à vous convaincre de passer une nouvelle fois à la caisse... (voir plus haut pour détails)
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


8 juin 2018

[NEWS] Hitman 2 dévoile sa date de sortie et son collector

C'est à présent officiel, après plusieurs jours de rumeurs foisonnant sur le net, Hitman 2 vient d'être confirmé sur Playstation 4 et Xbox One pour le 14 novembre 2018. On ne sait pas encore grand chose sur ce que réservera ces nouvelles aventures de l'agent 47, mais une chose est en tous les cas certaine, nous avons hâte de pouvoir le découvrir en détails.

La bande annonce au bas de cet article vous laissera quant elle quelques infos sur les lieus et méthodes à disposition dans cette suite. On peut aussi espérer un doublage FR cette fois, semblerait-il... A confirmer à la sortie cela dit.


Sachez aussi qu'une édition collector est dors et déjà confirmée (voir visuel ci-dessus). Cette dernière est particulièrement classe avec une réplique de la mallette à pistolet de l'agent 47, contenant le jeu, un steelbook, un canard en plastique habillé d'un joli costume, une pièce collector, ainsi que divers extras DLC, dont le season pass. Vous aurez également droit à un accès anticipé de 4 jours.

Enfin, si vous précommandez le jeu, vous aurez dès à présent accès à Hitman 2: Sniper Assassin, composé de missions d'assassinat jouables en solo ou en coopération 2 joueurs en ligne.

7 juin 2018

[Review] Cinquante Nuances Plus Claires, le test Blu-ray 4K

Pensant avoir laissé derrière eux les ombres du passé, les jeunes mariés Christian (Jamie Dornan) et Ana (Dakota Johnson) profitent pleinement de leur relation tortueuse et partagent une vie de luxe. Mais alors qu’Anastasia commence tout juste à s’adapter à son nouveau rôle de Madame Grey et que son époux s’ouvre finalement à elle, de nouvelles menaces viennent mettre en péril leur vie commune avant même qu’elle n’ait débuté...

Troisième et ultime volet des aventures sulfureuses d'Anastasia Steele et Christian Grey, Cinquante Nuances Plus Claires (ou Fifty Shades Freed en VO) succède à Cinquante Nuances de Grey et Cinquante Nuances Plus Sombres, respectivement sortis en 2015 et 2017.

Après deux premiers films nous ayant (lentement) conditionné dans leurs jeux sexuels, ce chapitre final vient enfin conclure la romance atypique d'Ana et Christian, tout en apportant un peu de sel à leur vie, un brin rectiligne jusqu'alors il faut bien l'admettre.

Toujours aussi mielleux et cousu de fil blanc, Cinquante Nuances Plus Claires plaira sans aucun doute aux fans des deux premiers opus, mais ne devrait pas davantage convaincre les allergiques de la première heure je le crains. Cela dit, et ce à titre tout à fait personnel (et après tout je suis là pour vous donner mon avis...), c'est clairement ce film que j'ai préféré des trois. Si dans le premier il ne se passait rien, pas grand chose dans le second, ici les choses bougent un peu plus et surtout les caractères s'affirment, pour livrer une conclusion attendue mais honnête. Je n'avais pas lu les bouquins je tiens à le préciser.

Un rendu 4K efficace.

Sans véritablement impressionner, le master 2160p ici proposé fait néanmoins le job et nous livre un rendu d'excellente tenue, boostant tous les repères vers l'excellence. Autant que possible du moins, vu que le master original cinéma est quant à lui en 2K. Cette version est donc un upscale 4K. L'image n'en souffre pas mais on imagine que le résultat aurait du coup pu être encore meilleur si la source originale avait été elle aussi 4K. L'apport du HDR se fait par contre plutot discret, étonnamment, avec certes de jolis effets de lumière et des contrastes nuancés, mais on pouvait assurément s'attendre à mieux.

Du coté des pistes audio, disque 4K et 1080p font ici jeu égal en proposant l'un comme l'autre une VO DTS:X et une VF DTS HD 7.1. La VO livre un paysage sonore sublime, précis et cristallin, sublimant la magnifique BO accompagnant le film. La VF offre elle aussi un fort bel écrin sonore, mais l'indigeste doublage FR ici présent rend l'ensemble bien plus fade que les dialogues en VO.

Pour ce qui est des extras, deux versions du film sont ici proposées: la version cinéma (101') et une version étendue (105'). Cette dernière en dévoilant un peu plus... Vous trouverez également sur le disque 4K (en SDR) une scène coupée, un module making of chapitré (9 parties pour une durée totale d'environs 32 minutes), un module/interview sur les acteurs, et le clip vidéo "For You". Un code UV est également inclus dans le boitier.

FIFTY SHADES FREED, disponible dès le 07.06.2018 en Blu-ray, UHD 4K et DVD chez Universal.

VERDICT : Signant une conclusion attendue et plutot convenue, Cinquante Nuances Plus Claires booste légèrement l’adrénaline par rapport à ses deux prédécesseurs, sans pour autant modifier son ADN cousu de fil blanc. Coté technique, cette édition 4K se montre solide, tant sur l'image que sur le son (voir plus haut pour détails), et offre même quelques extras sans devoir changer de disque.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)