[Review] Halo Wars 2, le test Xbox One

Préparez-vous à diriger des escouades de Spartans, Warthogs et d'autres forces d’assaut classiques de Halo dans une guerre brutale contre un nouvel ennemi terrifiant...

[Review] Dragon Ball Fusions, le test 3DS

Dragon Ball Fusions est un jeu action-RPG qui regroupe combat, personnalisation et collection pour un jeu Dragon Ball complètement unique...

[Review] For Honor, le test PS4

Frayez-vous un chemin dans le chaos de la guerre en tant que Chevalier, Viking ou Samouraï, trois des plus illustres légendes guerrières...

[Review] Les Sept Mercenaires, le test Blu-ray

L’industriel Bartholomew Bogue règne en maître sur la petite ville de Rose Creek. Pour mettre fin au despotisme de l’homme d’affaires...

[Divers] Qu'est ce que la 4K? Explication simplifiée

Depuis quelques temps déjà, on voit apparaitre des logos "4K" un peu partout sur les nouveaux téléviseurs HD. Mais de quoi s'agit-il exactement...

28 févr. 2017

[Concours] Des goodies pour le lancement de la Nintendo Switch!

Grâce à Nintendo et Deep-blu.com, pour célébrer la sortie de la nouvelle console Nintendo Switch, disponible dès le 3 mars 2017, vous allez pouvoir tenter de remporter un des 5 goodies bags mis en jeu (voir cliché plus bas pour détails et contenu). Comment faire? C’est très simple, répondez par mail à la question posée plus bas sur cette même page, en n'oubliant pas bien sur d'indiquer vos coordonnées dans le message. Bonne chance à tous!

Quand je veux, où je veux et avec qui je veux ! La console est branchée à votre TV, vous la sortez de sa station d’accueil et elle se transforme instantanément en console portable en utilisant son écran tactile inclus (6.2 pouces). Mettez-là à nouveau sur son socle et profitez de vos jeux sur votre téléviseur en Haute Définition. C'est vous qui décidez.


Pour participer c'est très simple, il vous suffit de répondre correctement à la question posée ci-dessous, en nous envoyant votre réponse à l'adresse email indiquée. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses désignera le (ou les) heureux gagnant(s).

Comment se nomment les manettes amovibles de la Nintendo Switch?
A. Nunchuck
B. Joy-Con
C. Dualshock

Envoyez votre réponse par mail à cette adresse: concours@deep-blu.com, en n'oubliant pas bien sur d'indiquer vos coordonnées, et en renseignant en objet [respectez à la lettre ce libellé SVP] Concours Switch1. Fin de cette action le 10.03.2017 à minuit.

© Nintendo 2017. All Rights Reserved.


Précision importante (pour une question de coût d'envoi): seuls les participants résidant au Benelux et en France métropolitaine seront inclus dans le tirage au sort. Merci de votre compréhension.

Veuillez consulter notre règlement concours en suivant ce lien.

27 févr. 2017

[NEWS] Une semaine SWITCH sur Deep-blu.com

A moins d'avoir passé les dernières semaines dans une grottes loin de toute civilisation et sans accès internet, vous ne pouvez ignorer que la nouvelle console Nintendo Switch sort ce vendredi 3 mars 2017 partout dans le monde. A cette occasion, nous vous proposerons une semaine spéciale sur Deep-blu.com, avec chaque jour un article ou un post lié à cet événement. Nous avons reçu la console (ainsi que certains accessoires et le jeu Zelda Breath of the Wild) une dizaine de jours avant sa sortie, et depuis nous y passons tout notre temps pour vous livrer un maximum de contenu. Voici donc le programme de la semaine:

  • Mardi 28.02.2017 : Mise en ligne d'un concours de lancement exclusif en partenariat avec Nintendo vous permettant de remporter des goodies bags remplis d'objets promotionnels à l'effigie de la nouvelle console Switch (un aperçu du contenu vous est d'ailleurs proposé sur notre page Instagram).
  • Mercredi 01.03.2017 : Mise en ligne de notre avis et test complet de la console Nintendo Switch, avec la console et ses accessoires passés au crible.
  • Jeudi 02.03.2017 : Mise en ligne de notre premier test d'un jeu Switch, le très attendu Zelda Breath of the Wild. Un avis sans concession sur l'open world d'Hyrule, son gameplay et ses mécaniques revisités, mais aussi sur les capacités techniques mises en avant par la nouvelle console Switch.
  • Vendredi 03.03.2017 : On terminera la semaine en faisant le point sur le online de la console, son eShop et les téléchargements proposés au lancement de la machine.

D'autres articles vous seront également proposés dans la foulé, avec aussi d'autres jeux testés bien entendu, mais cela s’échelonnera sur les prochains jours/semaines, tous les jeux/accessoires attendus n'étant pas encore arrivés à la rédac. Quoiqu'il en soit, vous l'aurez compris, ce sera une semaine chargée, avec comme couleur dominante le rouge du logo Nintendo Switch.

23 févr. 2017

[Arrivage] La Nintendo Switch est arrivée!

Nintendo nous avait prévenu par email il y a quelques jours que notre exemplaire de la console Nintendo Switch allait arriver cette semaine. Inutile de préciser que cette livraison était logiquement TRÈS attendue!

Comme promis, nous avons donc reçu hier le tant attendu colis, renfermant la console bien sûr (dans sa version avec Joy-Con rouge et bleu), mais également la manette Nintendo Switch Pro Controller (un achat indispensable pour tous les gamers), une seconde paires de Joy-Con, un adaptateur secteur (pour pouvoir recharger l'écran sans la station de charge TV), l'amiibo Link archer (magnifique!), et puis bien sûr le jeu Zelda Breath of the Wild. Nintendo nous a également fait parvenir de nombreux goodies (dont vous découvrez un aperçu ci-dessous), que nous allons bien entendu vous offrir très prochainement via un concours de lancement digne de ce nom.




Si vous vous demandez pourquoi nous ne vous montrons pas plus d'images des objets reçus, sachez que nous sommes actuellement sous embargo presse (pour la console, les accessoires et les jeux) et il nous est donc interdit d'en montrer davantage pour le moment. Je vous donne cela dit rendez-vous dès mercredi prochain pour notre avis détaillé sur la console et ses accessoires ; et dès le lendemain, le jeudi 2 mars, pour notre review du jeu Zelda Breath of the Wild.

Pour rappel, la console Nintendo Switch et le jeu Zelda Breath of the Wild seront disponibles dès le 3 mars 2017. Pour patienter, vous pouvez dès à présent lire (ou relire) nos différents articles et annonces à ce sujet en suivant ce lien.

22 févr. 2017

[NEWS] Fini Nintendo Network ID, bonjour Nintendo Account!

On apprend aujourd'hui que la Nintendo Switch ne proposera pas de connexion via les identifiants Nintendo Network, mais bien via votre "Compte Nintendo". Vous allez donc devoir créer votre "Nintendo Account" grâce auquel vous pourrez exister virtuellement sur la nouvel console (et du coup le nouveau réseau en ligne) de Nintendo.

Accessible depuis quelques jours maintenant, un site vous permet dès à présent de réserver votre pseudo en ligne, qui nous l'imaginons, à la manière d'un PSN ID ou d'un pseudo Xbox Live, ne devrait plus vous quitter sur les prochaines consoles Nintendo. Pour accéder à la page en question, il vous suffit de suivre ce lien.

Vous pourrez donc y créer votre nouvel identifiant (qui ne servira pour l'instant que sur la Nintendo Switch), mais aussi le lier à votre ancien Nintendo Network ID si vous le souhaiter, ou encore à votre compte Facebook, Twitter ou Google, ainsi que dans l'application Miitomo (pour afficher votre Mii sur votre profil, par exemple). Sachez enfin que le Nintendo Network reste d'actualité pour les consoles Wii U et Nintendo 3DS, jusqu'à nouvel ordre du moins.

Pour rappel, la console Nintendo Switch sortira le 3 mars 2017.


21 févr. 2017

[Review] Nioh, le test PS4

NIOH - Disponible dès à présent exclusivement sur PS4.
Test effectué à partir d'une version éditeur.

S'inspirant de la série Ninja Gaiden et de Dark Souls, Nioh vous invite à démontrer les qualités d'un vrai samouraï, à savoir la technique et la patience, pour venir à bout des ennemis les plus dangereux, et le courage de rester debout face à la mort en personne. Plongez dans la période sanglante du Sengoku japonais et frayez-vous un chemin à la force de votre lame dans la peau de l'indomptable samouraï William...

Le masochisme vidéoludique semble bien revenir à la mode ces derniers temps, et en particulier sur Playstation 4. En effet, après avoir proposé aux joueurs les plus hardcore l'expérience mémorable de Bloodborne (voir notre test complet) signé par le studio From Software (à qui on doit également la saga des Souls), c'est au tour de la Team Ninja de nous proposer un exigeant action/RPG également en exclu PS4: Nioh. Si son développement fut chahuté, les joueurs n'ont cependant jamais perdu espoir. Et leur patience a été récompensée puisque le jeu a fini par voir le jour. Mais l'attente en valait-elle la peine? Nous allons tenter de répondre à cette question dans notre test.

Difficile d'éviter la comparaison entre Nioh et la référence du genre, la saga Dark Souls, tant les deux jeux ont de similitudes. Difficile d'imaginer d'ailleurs que la Team Ninja n'ai pas été, un peu voire même passionnément, influencé par l’œuvre de Hidataka Miyazaki. Nioh est clairement un jeu qui mettra vos nerfs à rude épreuve et vous forcera à accepter l'apprentissage par l'échec. Patience, maitrise et mémorisation, seront les maitres mots du voyage qui vous attend ici. Le jeu ne laisse aucune place à l'improvisation. Et comme dans n'importe quel Souls, vous vénérerez dans Nioh chaque moment de relâche, chaque point de sauvegarde possible, chaque boss vaincu (et ils vont vous en faire baver, croyez-moi bien!).

Le gameplay est ici basé sur une mécanique parfaitement huilée, rappelant largement là aussi celle de la saga signée Miyazaki. La combinaison garde/esquive/contre-attaque sera plus que jamais de rigueur si vous désirer survivre à ce jouissif cauchemar. Car en effet, et c'est là toute l'intensité de l'expérience, n'importe quel duel peut vous précipiter entre quatre planches. Imaginez alors juste un instant ce que cela donne quand plus d'un adversaire se dresse face à vous...  Nous sommes bien d'accord.



Heureusement, pour nous "faciliter" un peu les choses, vous pourrez utiliser divers amulettes et talismans pour enchanter votre arme avant un combat. Mais comme si les choses n'étaient pas encore assez compliquées comme ça, une barre d'endurance est également présente, pour vous mais aussi pour vos adversaires. Gérer cette dernière est absolument cruciale! Vider cette barre ne peut-être synonyme que d'une seule chose pour vous... la mort. Et à l'inverse, logique, ne manquez jamais de renvoyer en enfer un ennemi dans le rouge (même si, bien entendu, leur barre se vide bien moins vite que la votre...). Il vous faudra donc apprendre à gérer cela au mieux et le plus rapidement possible. Savoir quand faire front, et quand opter pour un repli stratégique salvateur. Même les Yôkai les plus redoutables (y compris la majorité des boss aussi!) peuvent finir hors d'haleine, ne l'oubliez jamais. A vous de savoir en profiter.

Coté Histoire, Nioh opte pour un déroulement des missions chapitré. Un parti pris qui nous éloigne par contre de la saga des Souls cette fois. On ne verra pas ici le jeu dans sa globalité avec des maps énormes et des points de vue vertigineux en imaginant progresser jusqu'à un point éloigné à peine visible au loin. En revanche, le titre propose en contrepartie un plus vaste panel de lieus et d'ambiances, offrant du coup un voyage plus varié de ce point de vue là. Je vous rassure néanmoins, même si le jeu abuse parfois d'effet pour masquer certains combats jusqu'au dernier moment, les rencontres épiques ne manqueront pas, je vous le garanti.



L'un des points forts de Nioh, à mes yeux (même si certains on trouvé cela exagéré), c'est l’abondance de loot. A ce niveau là, le jeu est d'une générosité sans égale. Vous pourrez réellement vous en donner à cœur joie quand aux sets d'armures à compléter, et autres éléments en tous genre à collecter. Vous ramasserez ça sur les cadavres de vos ennemis, après les boss ou en fin de niveau. Votre besace étant très limitée, n'oubliez pas de passer par la Réserve pour faire de la place. Un conseil, valorisez l'équipement avec élément Feu, qui est clairement ici le plus efficace. Un bémol par contre au niveau des menus et de l'inventaire, pas toujours très clair à parcourir.

Coté technique enfin, Nioh ne pourra probablement pas prétendre au titre de jeu de l'année visuellement, mais assure néanmoins le coup avec un rendu honorable, sans plus. Le mode Action 60fps nous plait par contre davantage et offre au titre de la Team Ninja un excellent point en fluidité. L'ambiance sonore se veut elle aussi soignée, et accompagnera à merveille le joueur tout du long. Le on-line se limite ici à du coop ponctuel, handicapé par un matchmaking tout simplement calamiteux... un des gros points négatifs du jeu.

VERDICT
En conclusion, on peut dire que Nioh est une agréable surprise qui devrait assurément contenter les amateurs d'action/RPG les plus hardcore. Offrant une durée de vie conséquente (missions principales et annexes, boss, loot etc...), un chalenge relevé (et encore plus face aux boss...), tout autant exigeant que technique, le tout proposé dans une ambiance Japon féodal impeccablement maitrisée, soulignée par une esthétique soignée et une BO immersive, on serait presque tenté de vouloir le conseiller à tout le monde. Là par contre, mieux vaut être bien conscients de la tâche qui vous attend, car Nioh ne vous pardonnera aucune erreur, et mettra votre patience et votre apprentissage à très rude épreuve. Seuls les plus persévérants parviendront à triompher de cette épreuve... qu'ils n'oublieront sans doute jamais.

20 févr. 2017

[Review] Halo Wars 2, le test Xbox One

HALO WARS 2 - Disponible dès le 21.02.2017 sur Xbox One et PC (Windows 10).
Test effectué à partir d'une version dématérialisée.

Préparez-vous à diriger des escouades de Spartans, Warthogs et d'autres forces d’assaut classiques de Halo dans une guerre brutale contre un nouvel ennemi terrifiant sur les plus grands champs de batailles jamais créés. Expérimentez une toute nouvelle histoire à travers 13 missions de campagne palpitantes suivant les événements de Halo 5, et jouez avec ou contre vos amis dans des matchmaking variés sur le Xbox live jusqu’à 6 joueurs...

La carte du spin-off est plutot bien vue chez Microsoft semble-t-il. Avec Forza et Forza Horizon, puis Halo et Halo Wars, les consoles Xbox ne manquent pas d'idée pour faire vivre leurs licences les plus lucratives (et exclusives). Licence iconique devenue au fil des ans le symbole de la marque X-box, Halo fit donc en 2009 une incursion dans le jeu de stratégie en temps réel, mettant du coup brièvement de coté son traditionnel FPS. Sept ans plus tard, Halo Wars 2 s'annonce donc tel le brillant successeur de son ainé, qui avait su, sur Xbox 360 à l'époque, trouver et séduire son public. En sera-t-il de même pour cette suite? Nous allons tenter de répondre à cette question avec notre test.

Situé dans le même univers que celui proposé par la licence culte du FPS dont il puise son nom et son ambiance guerrière, Halo Wars 2 succède donc à son prédécesseur Halo Wars sorti en 2009 sur Xbox 360, je vous le disais à l'instant quelques lignes plus haut, pour offrir aux joueurs de prendre à nouveau le commandement de troupes humaines ou de l'alliance Covenant sur des champs de bataille futuristes, dans le but de contrôler la Galaxie. Tout un programme, vous en conviendrez. Si coté scénario les choses ne volent logiquement ici pas bien haut, c'est avant tout avec son ambiance et surtout l'excitation de son gameplay que Halo Wars 2 compte bien séduire ses troupes. Voici néanmoins dans quel contexte débute votre aventure: Près de 30 ans se sont écoulés pour le Spirit of Fire et son équipage depuis la fin de Halo Wars. Ils ont manqué la fin de la guerre et la défaite de l’alliance Covenant. Sortis de leur sommeil artificiel à l’approche de l’Ark, le Capitaine Cutter et la Red Team découvrent alors un monde occupé par des forces renégats baptisées "The Banished".

Si la campagne solo est souvent - à tort -  jugée anecdotique dans la plupart des jeux de stratégie, celle du premier Halo Wars valait pourtant bien le détour. Et de ce coté là, Halo Wars 2 entend bien faire lui aussi sensation. Visuellement tout d'abord, on est directement plongé dans l'ambiance. C'est superbe, et on sait dès les premières cinématiques que l'aventure qui nous attend sera grandiose. On est ici clairement en face d'un projet cinématographique, et le cinéphile que je suis a grandement apprécié la chose. Cette mise en scène soignée rendant la progression particulièrement accrocheuse.



Soyons clairs cependant, Halo Wars 2 ne réinvente à aucun moment la formule du jeu de stratégie. On trouve ici la plupart des mécaniques bien connues et le jeu ne manque jamais non plus une occasion de s'inspirer des références en la matière. Le jeu tient aussi un proposer une ambiance typiquement Halo, que les habitués de la licence ne manqueront pas de souligner. Tout est ici question de mise en condition, avec par exemple un certain calme avant la tempête avant le début d'un combat. De quoi par exemple en profiter pour installer des bases secondaires ou optimiser sa production de ressources. Et ces préliminaires sont d'ailleurs cruciaux. Une fois les hostilités lancées, l’équilibre des forces en présence plie sous le poids du nombre et l’utilisation à bon escient des unités engagées. En tant que jeu de stratégie, Halo Wars 2 fait de la réflexion une arme majeure.

Votre stratégie, couplée à l'immense diversité d'action proposée, sera bien sûr la clef de votre réussite sur le champ de bataille. Baraquements, générateurs de ressources, tourelles défensives, recherches scientifiques pour débloquer de nouvelles unités, améliorations de votre QG… un simple choix de construction peut délimiter votre stratégie pendant de longues minutes. Choisir de rester sur la défensive ou monter une force d’assaut pour prendre un point fortifié influent directement sur l’issue de l’affrontement, vous ne manquerez pas de vous en rendre (très) vite compte. Et certains choix s’avèrent même souvent cornéliens tant le panel d’unités a été revu à la hausse et offre un vaste choix aux tacticiens les plus exigeants. Halo Wars 2 ne manquera pas, croyez-moi bien, de mettre votre matière grise à contribution.



Sans innover non plus outre mesure à ce niveau là, le multijoueur de Halo Wars 2 s’offre néanmoins divers modes de jeu attrayants, allant du plus classique, comme le "Team Deathmatch" par exemple, au plus atypique, comme le "Domination" entre autres. Dans ce dernier les forces en présence doivent contrôler des points d’intérêts disposés sur la carte et ainsi gagné des Points de Domination. Une fois un certain nombre de ces points atteint, la partie est terminée et l’un des camps est alors déclaré vainqueur. En 3v3, ces affrontements se révèlent particulièrement tactiques et forcent bien souvent les joueurs d'un même camp à s'allier afin de contrecarrer les plans de l’équipe adverse. La communication est donc ici essentielle afin de couvrir l’intégralité de la carte. J'avoue pourtant que je ne suis pas un amoureux des phases multijoueurs du genre, mais j'ai cependant bien apprécié l'expérience je le confesse.

D'autres modes sont bien sûr également proposés, parmi lesquels "Blitz". Ce dernier, plutôt à destination des joueurs impatients, délaisse la construction de base et la gestion minutieuse des ressources pour se focaliser sur une action trépidante et la prise de décision rapide. Ce mode "Blitz" conserve la prise de contrôle de points d’intérêts du mode "Domination" mais réclame cette fois d'en remporter un certain nombre. Votre inventaire à disposition sera en contre partie déterminé (et limité) par un deck de cartes composé en début de partie.

Enfin, sans doute lié à l'early accès dont nous avons bénéficié afin de pouvoir boucler notre test avant la sortie officielle, nous avons tout de même croisé quelques soucis techniques/bugs lors de notre review de Halo Wars 2. Plantages au lancement (arf!!), soucis de sauvegarde, ralentissements occasionnels ou encore chargements pas toujours bien optimisés, espérons qu'un patch viendra rapidement améliorer cela (ce dont nous ne doutons pas).

VERDICT
Certes plus beau, plus dynamique, plus tactique aussi, Halo Wars 2 ne semble pourtant pas si éloigné que ça de son modèle sorti en 2009 sur Xbox 360. Et pourtant, si on retrouve belle et bien ici les forces de son ainé, les manquements semblent quant à eux avoir disparus. On retrouve donc le Spirit of Fire pour une nouvelle campagne solo captivante, scénarisée et teintée de superbes séquences immergeant le joueur au cœur de l'action d'un bout à l'autre, sans jamais faire la moindre concession. L’exigence est ici de mise, et boucler la campagne sera un défi en soi. Coté multijoueur, là aussi les choses se montrent parfaitement maitrisées, avec quantité de modes et variantes au programme, qui devraient contenter les joueurs même les plus exigeants.