[Review] "The Amazing Spider-Man 2", le test Blu-ray 2D/3D

Le combat le plus rude de Spider-Man est sans aucun doute celui qu'il mène contre lui-même, en tentant de concilier sa vie de Peter Parker et ses lourdes responsabilités de Super Héros...

[Review] "Captain America 2", le test Blu-ray 2D/3D

Après les événements cataclysmiques de New York, Steve Rogers - aka Captain America - vit tranquillement à Washington D.C. et essaye de s'adapter au monde moderne...

[Review] "Noé", le test Blu-ray 2D/3D

Noé, un homme promis à un destin exceptionnel alors qu'un déluge apocalyptique va détruire le monde. Mais la fin du monde n'est que le commencement...

[Review] "The Last of Us Remastered", le test PS4

Joel accepte la mission de conduire Ellie à travers des Etats-Unis dévastés où survivre face aux infectés et aux hommes survivants est devenu le seul objectif...

[Review] "Winter's Tale", le test Blu-ray

Maître dans l'art du cambriolage, Peter Lake tombe sous le charme de Beverly Penn. Mais Beverly est atteinte de tuberculose, et Peter est quant à lui condamné à mort...

21 août 2014

[Review] "Tales of Xillia 2", le test PS3

TALES OF XILLIA 2 | Bandai Namco
Disponible dès le 22.08.2014 sur PS3 -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

TALES OF XILLIA 2 se déroule un an après la fin cataclysmique de TALES OF XILLIA. Vous y jouez le rôle de Ludger Kresnik, jeune homme amateur de cuisine qui vit avec son frère aîné et son chat Rollo. En se rendant à son premier jour de travail dans la cafétéria locale, il rencontre une jeune fille nommée Elle Marta. Tous deux vont se retrouver impliqués dans un accident qui changera à jamais le cours de leur vie...


Nous vous parlions de Tales of Xillia 2 il y a quelques jours de ça, lors de notre déballage du joli press kit reçu de la part de Bandai Namco, accompagnant notre exemplaire test. Il est à présent temps pour nous de vous livrer nos impressions sur ce RPG japonais pur souche. J'avoue ne pas être fan du genre RPG à la base, et mon opinion sur le sujet ne changera pas suite à ma rencontre avec Tales of Xillia 2. Mais je vous rassure, le jeu n'y est pour rien, bien au contraire, car le titre de Bandai Namco aurait même plutôt tendance à présenter les choses sous un angle aguicheur. Personnages charismatiques, histoire classique mais accrocheuse, et évolution plaisante, tous les éléments sont donc bien là pour nous inciter à progresser dans l'aventure sans pieds de plomb. Deux ans après sa sortie au Japon (et oui, la localisation prend du temps avec certains titres - plus qu'avec d'autres... - semble-t-il), cet épisode est bel et bien un opus à part entière, instaurant des nouveaux mécanismes intéressants, proposant une durée de vie énorme, un contenu annexe de qualité, sans oublier quantité de clins d'œil à ses prédécesseurs. Certains iront même jusqu'à dire que Tales of Xillia 2 pourrait tout simplement être le meilleur "Tales of" sur la génération PS3/360/Wii (le titre étant exclusif à la PS3). Là où Tales of Xillia se concentrait principalement sur la forme, un peu au détriment du fond parfois, Tales of Xillia 2 s'impose comme un épisode davantage complet et équilibré. Bénéficiant du rendu graphique (un vrai manga interactif!) ainsi que du système de combat brillant de son aîné, il y apporte une toute nouvelle aventure portée cette fois par un scénario immersif et envoutant dans lequel le joueur est plus impliqué que jamais. S'ajoute à cela une quantité considérable (et variée) de contenu annexe en tous genres. Malgré ses 15 ans d'age, Tales of Xillia 2 prouve que la saga "Tales of" fait encore et toujours bel et bien partie des incontournables du jeu de rôle made in Japan. Un épisode à ne pas manquer, que vous soyez fans ou pas encore, d'ailleurs.



Difficile de critiquer Tales of Xillia 2 quand on voit l’admirable travail réalisé par les équipes de développeurs de Bandai Namco. Là où l'on pourrait éventuellement tiquer quelque peu, nous autres européens, c'est éventuellement sur la localisation du jeu. S'il aura fallu attendre 2 années pour voir enfin la suite de Tales of Xillia débarquer en Europe, le jeu est cependant "juste" sous titré FR. Un doublage intégrale aurait peut-être ajouter encore plus d’attrait à ce RPG charismatique. Mais bon, je sais que les puristes ne partagent pas forcément le même avis, et n'étant pas un inconditionnel, je vous laisserai au final seuls juges sur ce point. Sachez seulement que le jeu est ici uniquement jouable en version anglaise, et je me doute bien que l'absence de VO japonaise en fera grincer des dents un certain nombre (à juste titre). Avoir le choix aurait été appréciable. Pour le reste, objectivement, je pense que tous les amoureux de la licence "Tales of" devraient inévitablement tomber sous le charme de Tales of Xillia 2.
 

20 août 2014

[Concours] Des Blu-ray "The Amazing Spider-Man 2" à gagner!

Grâce à SPHE et Deep-blu.com, pour célébrer la sortie du film "The Amazing Spider-Man 2" le 20 aout 2014 en Blu-ray Steelbook, Blu-ray 4K,  Blu-ray 3D, et DVD, vous allez pouvoir tenter de remporter un des 2 exemplaires Blu-ray mis en jeu. Comment faire? C’est très simple, répondez par mail à la question posée ci-dessous, en n'oubliant pas bien sur d'indiquer vos coordonnés. Bonne chance à tous!

Peter Parker (Andrew Garfield) trouve son bonheur entre sa vie de héros, bondissant d’un gratte-ciel à l’autre, et les doux moments passés aux côtés de Gwen (Emma Stone). Mais être Spider-Man a un prix : il est le seul à pouvoir protéger ses concitoyens new-yorkais des abominables méchants qui menacent la ville. Face à Electro (Jamie Foxx), Peter devra affronter un ennemi nettement plus puissant que lui. Au retour de son vieil ami Harry Osborn (Dane DeHaan), il se rend compte que tous ses ennemis ont un point commun : Oscorp...

Pour participer c'est très simple, il vous suffit de répondre correctement à la question posée ci-dessous, en nous envoyant votre réponse à l'adresse email indiquée. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses désignera le (ou les) heureux gagnant(s).

Quel acteur incarne Spider-Man dans "The Amazing Spider-Man 2"?
A. Jamie Foxx
B. Dane DeHaan
C. Andrew Garfield

Envoyez votre réponse par mail à cette adresse: concours@deep-blu.com, en n'oubliant pas bien sur d'indiquer vos coordonnées, et en renseignant en objet [respectez à la lettre ce libellé SVP] Concours AmazingSM2. Fin de cette action le 31.08 à minuit.

The Amazing Spider-Man 2, the Movie © 2014 CPII and LSC.   Spider-Man and related characters and elements: TM & © 2014 Marvel.  All Rights Reserved.

Visitez la page officielle Facebook de Columbia Pictures.

Doublez vos chances de gagner en cliquant sur le bouton Facebook "J'aime" Deep-blu.com (dans la colonne de droite sur cette page ou en vous rendant sur notre page Facebook) et en partageant le poste de ce concours sur votre mur Facebook. N'oubliez pas bien sur de laisser au passage un commentaire sur notre page Facebook, dans le poste dédié à ce concours.

Précision importante (pour une question de coût d'envoi): seuls les participants résidant au Benelux et en France métropolitaine seront inclus dans le tirage au sort. Merci de votre compréhension.

[Concours] Coffret Blu-ray "House of Cards saison 2" à gagner!

Grâce à SPHE et Deep-blu.com, pour célébrer la sortie du coffret "House of Cards saison 2" le 6 août 2014 en Blu-ray et DVD, vous allez pouvoir tenter de remporter un exemplaire Blu-ray mis en jeu. Comment faire? C’est très simple, répondez par mail à la question posée ci-dessous, en n'oubliant pas bien sur d'indiquer vos coordonnés. Bonne chance à tous!

L'intrigant Francis Underwood (Kevin Spacey) et sa charmante et tout aussi ambitieuse épouse, Claire (Robin Wright), continuent leur impitoyable ascension dans la saison 2 de « House of Cards ». Dans les coulisses du pouvoir, du sexe, de l'ambition, de l'amour, de la cupidité et de la corruption à Washington, D.C., les Underwood doivent affronter des menaces du passé et du présent pour éviter de tout perdre. Alors que de nouvelles alliances se forment pendant que d'autres succombent à la duperie et au mensonge, rien n'arrête ce couple infernal dans sa course au sommet...

Pour participer c'est très simple, il vous suffit de répondre correctement à la question posée ci-dessous, en nous envoyant votre réponse à l'adresse email indiquée. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses désignera le (ou les) heureux gagnant(s).

Quel acteur incarne le rôle de Francis Underwood dans "House of Cards"?
A. Matt Damon
B. Kevin Spacey
C. Ben Affleck

Envoyez votre réponse par mail à cette adresse: concours@deep-blu.com, en n'oubliant pas bien sur d'indiquer vos coordonnées, et en renseignant en objet [respectez à la lettre ce libellé SVP] Concours HOC2. Fin de cette action le 31.08 à minuit.

© 2013 Sony Pictures Television Inc. and Showtime Networks Inc. All Rights Reserved.

Visitez la page officielle Facebook de Columbia Pictures.

Doublez vos chances de gagner en cliquant sur le bouton Facebook "J'aime" Deep-blu.com (dans la colonne de droite sur cette page ou en vous rendant sur notre page Facebook) et en partageant le poste de ce concours sur votre mur Facebook. N'oubliez pas bien sur de laisser au passage un commentaire sur notre page Facebook, dans le poste dédié à ce concours.

Précision importante (pour une question de coût d'envoi): seuls les participants résidant au Benelux et en France métropolitaine seront inclus dans le tirage au sort. Merci de votre compréhension.

19 août 2014

[Review] "The Amazing Spider-Man 2", le test Blu-ray 2D/3D

Le combat le plus rude de Spider-Man est sans aucun doute celui qu'il mène contre lui-même, en tentant de concilier à la fois la vie quotidienne de Peter Parker et les lourdes responsabilités de Super Héros qui sont les siennes une fois le costume de Spider-Man endossé. Peter trouve donc son bonheur entre sa vie de héros, bondissant d'un gratte-ciel à l'autre, et les doux moments passés aux côté de Gwen. Jusqu'au jour où Peter fait la rencontre d'un nouvel ennemi, Electro, ainsi que de son vieil ami Harry Osborn...

Quasiment deux ans jour pour jour après la sortie de The Amazing Spider-Man en Blu-ray (2D et 3D), la suite tant attendue par les fans arrive à son tour dans les linéaires des magasins spécialisés. Un héros qui doit à présent composé avec son passé et ses erreurs, pour devenir l'homme (et le justicier) qu'on attend de lui. The Amazing Spider-Man 2 nous offre donc de mieux découvrir la personnalité de Peter Parker au travers de sa relation compliquée avec Gwen, sa petite amie, mais également ses états d'âme et ses tumultes de Super Héros masqué, bondissant de gratte-ciel en gratte-ciel dans les rues de Manhattan. Un film qui, à la différence du premier, ne positionne plus Peter comme un adolescent fougueux et irresponsable, mais bien comme un jeune apprenant ses responsabilités et l'importance d’assumer ses choix et ses engagements. Mais au-delà du coté psychologique du personnage, The Amazing Spider-Man 2 reste aussi et avant toute chose un pur divertissement, qui jongle à la perfection avec les codes du genre, nous proposant autant de séquences d'action que de moments plus intimes et posés, voire emprunt d'émotion (lors de l'émouvant final par exemple). Un excellent mélange, tout en équilibre, qui empêche le spectateur de s'ennuyer. Le casting participe également pour beaucoup dans la délicieuse saveur que nous propose The Amazing Spider-Man 2, avec deux vilains remarquablement taillés, qui prennent leur temps avant de se révéler au grand jour. Un soin tout particulier dans la construction des personnages, qui fait réellement la différence. Certains regretteront quelques lenteurs, d'autres trop d'introspections, mais soyons clairs, The Amazing Spider-Man 2 est assurément un excellent Spider-Man, digne successeur de son prédécesseur, et laissant le spectateur impatient de découvrir la suite.

La version 3D se montre ici globalement exceptionnelle. La sensation de relief est saisissante (certaines séquences vous donneront littéralement le vertige!), les effets de jaillissement parfaitement maitrisés (sans abus), et le spectacle encore plus immersif qu'en 2D. Un divertissement total, et une édition top démo de référence. Le rendu général est tout aussi probant que sur le disque Blu-ray Master 4K, pour un éclat d'une précision redoutable elle aussi. Le film vaut vraiment la peine d'être visionné dans chacune des 2 versions proposées dans cette édition Blu-ray 3D.

VERDICT : Offrant un spectacle d'anthologie en 2D comme en 3D, The Amazing Spider-Man 2 comble parfaitement nos attentes. Digne successeur de son prédécesseur, le divertissement est constamment jouissif, oscillant en permanence entre action et émotion. Un modèle du genre. Vivement le troisième! Coté technique, une fois encore SPHE nous livre un master 4K sublime, affichant un rendu HD tout simplement irréprochable. En 2D le spectacle est juste grandiose, précis et limpide, affichant des contrastes redoutables, et une définition sans faille. Tout aussi exemplaire, la version Blu-ray 3D ajoute un relief encore plus saisissant, et des effets à couper le souffle. Coté audio, comme à l'habitude chez l'éditeur, VO et VF s'illustrent en DTS-HD Master Audio, et le résultat est bien évidement spectaculaire. Immersivité totale, surrounds de folie, découpage chirurgical, mixage exemplaire et dialogues sans fausse note, rien à ajouter. En ce qui concerne les bonus, vous trouverez sur le disque 2D: commentaire audio, scènes coupées et clip vidéo, ainsi qu'un module sur la musique, sans oublier un consistant making of chapitré de plus de 100 minutes, à savourer sans modération. Le tout en HD bien sûr.
THE AMAZING SPIDER-MAN 2, disponible le 20.08 en Blu-ray 2D/3D et DVD chez SPHE.

18 août 2014

[Review] "Captain America - Le Soldat de l'Hiver", le test Blu-ray 2D/3D

Après les événements cataclysmiques de New York, Steve Rogers - aka Captain America - vit tranquillement à Washington D.C. et essaye de s'adapter au monde moderne. Mais quand le S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d'intrigues qui met le monde en danger. S'associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire, ainsi que l'inattendu et redoutable "Soldat de l'Hiver"...

Surfant sur la vague post-Avengers et pré-Avengers2, "Captain America: Le Soldat de l'Hiver" nous propose de mieux connaitre le personnage de Steve Rogers, incarné à l'écran par l'acteur Chris Evans. On nous sert pour le coup bien sûr tous les clichés possibles et imaginables issus des tiroirs des scénaristes made in Disney/Marvel, du SHIELD en veux-tu en voilà, et tant qu'à faire aussi un nouveau super vilain (fini Red Skull cette fois-ci). Si je semble un peu blasé au travers de ces quelques lignes d'introduction, dans le font il n'en n'est rien, car comme tout bon fan du genre, j'ai passé un excellent moment à visionner ce film. Certes la recette est connu et a déjà fait ses preuves à de nombreuses reprises, avec une forte dose d'effets spéciaux, des séquences explosives, des affrontements épiques et de la testostérone livrée par wagons entiers, mais le divertissement reste quoiqu'il en soit, à chaque fois, un pur régal. Et on en redemande bien entendu. Il va cela dit falloir être encore un peu patient jusqu'à la sortie de "The Avengers 2", qui sera le prochain bluckbuster de la marque, dont la sortie est attendue en salles l'année prochaine. Ne manquez pas au passage les quelques séquences insérées dans le générique de fin de ce "Winter Soldier", et restez bien concentré jusqu'à la toute dernière seconde... vous pourriez manquer quelque chose (mais je ne vous ai rien dit).

VERDICT : Suite logique du succès commercial rencontré par son prédécesseur, "Captain America: Winter Soldier" ne manque pas le coche et nous replonge avec brio dans cet excellent divertissement estampillé Marvel. Une belle mise en bouche, en quelque sorte, en attendant la sortie de "The Avengers 2" en 2015. Coté technique, une fois encore Disney/Marvel nous livre un master Full HD tout simplement irréprochable. En 2D le spectacle est magistral, affichant des contrastes sans faille et une définition éblouissante. Un pur régal. En version 3D, le spectacle se montre lui aussi redoutable, sans fausse note, et présentant un relief à la fois séduisant et efficace. Les effets de projection sont ici utilisés avec parcimonie. On appréciera la petite touche de subtilité, pas forcément attendue. Coté audio, comme à l'habitude chez l'éditeur, c'est en VO que le spectacle se montre le plus intense et immersif, en proposant une piste DTS-HD MA 7.1 totalement fracassante. De quoi littéralement faire trembler vos murs si votre installation est à la hauteur (heureusement, je n'ai pas de voisins...). La VF ne démérite pas non plus, avec un joli DTS-HD HR 5.1, qui assure également le spectacle, mais qui semble moins harmonieux en termes de mixages par contre. Pour ce qui est des bonus, vous pourrez visionner le film, ainsi que plusieurs scènes coupées au montage, accompagné d'un commentaire audio, ainsi que découvrir les coulisses du tournage au travers de 3 modules informatifs.
CAPTAIN AMERICA: THE WINTER SOLDIER, disponible le 20.08 en Blu-ray 2D/3D et DVD chez Disney.

14 août 2014

[Arrivage] Unboxing Press Kit Tales of Xillia 2 PS3

Je dois avouer que ce fut avec surprise et étonnement que je découvris ce matin au courrier le press kit de Tales of Xillia 2 sur PS3, envoyé par Bandai Namco. Je n'attendais pas vraiment ce titre, et je confesse même sans honte que les jeux sur PS3 ne m'intéressent plus vraiment depuis la sortie de la PS4. Quoiqu'il en soit, et surtout étant passé à coté du premier "Tales of Xillia" l'an dernier, ce titre (et ce joli press kit, je vais y revenir) a su titiller ma curiosité et me donner envie de ressortir ma PS3, qui avait été recyclée en lecteur DVD dans une chambre d'amis.

Au programme de ce press kit plutôt sobre et classique, on trouve le jeu bien sur (disque presse), un lien pour accéder au matériel presse d'illustration, un puzzle de 300 pièces mettant en avant les personnages du jeu (en édition très limitée semble-t-il, et exclusive pour l'Europe, si on en croit les inscriptions au dos de la boite), un t-shirt sobre portant, entre autres, le logo comme illustration (j'ai choisi de ne pas le déballer souhaitant préserver le coté "collector" de ce press kit), et le tout rassemblé dans un sac en tissu de couleur noire, portant lui aussi le logo du jeu. Les fans de goodies exclusives et de RPG jap pur souche doivent me jalouser j'imagine... Mais soyons franc, le but est ici clairement de nous donner envie d'y gouter, et de ce point de vue là le pari est amplement gagné. J'ai maintenant hâte de me lancer dans l'aventure. Merci donc à Bandai Namco pour ce bel arrivage, tout à fait inattendu.

Nous vous donnons rendez-vous dans le courant de la semaine prochaine pour découvrir nos impressions sur ce titre exclusif à la PS3, dont la sortie est prévue en magasins le 22 août prochain, en éditions standard et collector.

Cliquez sur les images pour les afficher en grand format.


 
 

[Arrivage] SDCC KREON Transformers Class of 1984

Chaque année c'est la même chose avec le San Diego Comic-Con (SDCC - le plus grand salon au monde sur l'univers Comics, Super Heroes, séries télé etc...), on se dit que l'on va résister et ne rien acheter, surtout vu les prix souvent indécents auxquels les vendeurs opportunistes revendent leurs précieuses acquisitions dans les jours suivants le salon sur ebay... Mais à chaque fois je suis faible et je cède à la tentation de ces objets rares et exclusifs qui pourraient venir rejoindre ma collection. Cette année n'a donc pas fait exception à la règle, et j'ai une fois encore fais vivre l'économie US (ainsi que les douanes au passage).

J'ai choisi de vous présenter aujourd'hui un objet particulièrement exclusif, une collection de minifigs Kreon Transformers (Class of 1984). Qu'est ce que les Kreon me demanderez-vous? Ce sont en fait des figurines de type Lego, produites par la marque Hasbro. Chaque pièce et personnages sont 100% compatibles avec les éléments de la firme danoise, ce qui est plutôt confortable si on possède déjà quantité de petites briques. Mais ce qui m'intéresse ce ne sont pas les briques elles-mêmes, vous vous en doutez, ce sont bien sûr les minifigs exclusives. Et vu que Lego ne propose rien sur la marque Transformers, Hasbro a décidé de s'en charger. Voici donc pourquoi je me suis mis à collectionner ces personnages, que l'on ne trouve malheureusement qu'aux États-Unis (pour le moment). Ils sont là-bas vendus en sachet à la pièce, ou par lot de 5 figurines, pour une dizaine de dollars environs.



Le coffret SDCC Kreon Transformers Class of 1984 est quant à lui totalement exclusif, de par son packaging (très classe) tout d'abord, mais aussi et surtout parce qu'il propose une trentaine de figurines et pièces exclusives à ce jour. Cette édition, uniquement vendue à l'occasion du SDCC 2014, rassemble les personnages Transformers les plus emblématiques dans leur version "1984", c'est à dire lors du lancement de la série télé originale. Vous l'aurez compris, cela à l'occasion du trentième anniversaire de la série, célébrer justement en 2014.


Un joli coffret cartonné d'une hauteur de 35cm et large de 25cm, décoré à l'extérieur d'une face Autobots (Optimus Prime) et d'une face Decepticons (Megatron). A l'intérieur on découvre deux compartiments (gauche et droit) présentant chacun des minifigs et leurs accessoires. On appréciera aussi la présence de plusieurs plaquettes rendant hommage à la série, ainsi qu'aux années 80, avec un Rubik's Cube, une disquette, ou encore une VHS par exemple.


En termes de finitions par contre, et même si la qualité semble au rendez-vous, soyons clair, les minifigs Kreon (Hasbro) n'ont pas grand chose à voir avec les minifigs de la marque Lego. Les impressions ne sont pas ici toujours exemplaires, les figurines manquent d'équilibre, la qualité du plastique est clairement plus fragile, et aucun service après-vente n'est bien sur disponible (un domaine dans lequel Lego excelle par contre). Mais le fan que je suis est néanmoins fort content de posséder cette pièce rare, en attendant peut-être de voir venir d'autres légendes des séries animées des années 80 en Kreon (Mask, Masters of the Univers, GI Joe etc...). Je suis preneur.

13 août 2014

[NEWS] Gamescom 2014: bilan des conférences Playstation et Xbox

Comme ce fut le cas il y a deux mois à peine à Los Angeles avec le salon E3, Sony et Microsoft se sont adressés à la presse hier à Cologne lors de leurs conférences respectives pour l'ouverture de la Gamescom 2014. Que faut-il retenir des annonces faites? Qu'elles sont les joies et déceptions ayant marqué les esprits du public présent? Voici notre bilan.

C'est tout d'abord Microsoft qui a ouvert le bal. Une conférence classique, sans grandes surprises, à l'exception d'une seule, mais de taille. Une annonce dont bon nombre de joueurs ont encore du mal à se remettre (dont moi-même...). Le prochain jeu Tomb Raider (Rise of the Tomb Raider), suite direct du rebirth Tomb Raider débarqué en "Definitive Edition" début 2014 sur PS4, One et PC, sera cette fois une exclu Xbox. Une exclu qui semble belle et bien être une véritable exclusivité pour la console de Microsoft, et non une simple exclu temporaire comme cela est habituellement le cas. Inutile de préciser que les joueurs PS4 et PC ont été abasourdis par cette nouvelle. Et le plus honteux là dedans est venu d'un communiqué livré par Cristal Dynamics, dans lequel l'éditeur encense Microsoft et insinue que Tomb Raider doit son succès à leur partenaire de toujours: Microsoft. Quelle gifle pour les joueurs Playstation! Cristal Dynamics oublie un peu vite que c'est sur Playstation que la licence a vu le jour (sous la bannière de Eidos). Quoiqu'il en soit, il ne faut pas être devin pour se rendre compte que Microsoft à tout simplement acheté cette exclu (et ce discours), et que vu la santé financière des studios responsables du développement du jeu, le chèque devait comporté un très grand nombre de zéros... Reste à voir à présent si sur le long terme ce choix de mépriser les joueurs Playstation et PC sera le plus judicieux. Car au lieu de faire vendre des Xbox One, l'effet sera surtout de se mettre à dos une communauté de fans aujourd'hui en colère. Nous verrons également si cet épisode, Rise of the Tomb Raider, sera aussi accrocheur que son prédécesseur, et surtout si ladite exclu le restera vraiment. Une "Definitive Edition" pourrait parfaitement voir le jour, plus tard, sur PS4 et PC. Wait and see...

On retiendra aussi de la présentation Xbox la venue de 3 bundles, dont un avec un Xbox One blanche et un autre avec une Xbox One exclusive aux couleurs de Call of Duty. Cette dernière sera d'ailleurs équipée d'un HDD de 1T. Le premier modèle à en bénéficier. Ce bundle sera vendu 499€, alors que les deux autres seront commercialisé au prix de 399€. Tous trois sans kinect.

A 19h, ce fut au tour de Sony d'entrée en piste. Pour l'occasion, l'éditeur nippon n'a pas manqué de faire le spectacle, distillant à la perfection ses infos, et nous réservant même plusieurs surprises et annonces exclusives. Une conférence plus dense et intéressante même que celle livrée il y a deux mois à Los Angeles (plus formatée et scolaire). Sony a tout d'abord débuté en dévoilant ses chiffres de vente concernant la PS4, avec à présent 10 millions d'unités vendues aux consommateurs dans le monde. Un cap impressionnant, 9 mois seulement après le lancement de la console en Europe et en Amérique du nord. Concernant les titres qui ont fait l'actu, au milieu de nouveaux trailers et d'images de jeux déjà annoncés, on retiendra la venue d'un certain "Wild", très prometteur, exclusif à la PS4, et qui a déjà fait sensation auprès du public assistant à cette présentation (vous pouvez d'ailleurs visionner le trailer ci-dessous). D'autres inédits ont également été dévoilés, comme "Tearaway Unfolded", qui mettra en avant les fonctionnalités de la DualShock4 (après avoir émerveillé sur PS Vita l'an dernier), DayZ qui sera aussi de la partie sur la console Next Gen de Sony en plus d'une version PC déjà annoncée (yes!), une première vidéo de gameplay pour "Bloodborne" (enfin), et puis surtout un mystérieux projet P.T., qui est en réalité un nouveau Silent Hill, chapeauté par Kojima et le réalisateur Guillermo Del Toro, avec la participation de l'acteur Norman Reedus (Daryl dans la série The Walking Dead). Du très lourd donc, en exclu PS4 semble-t-il (à confirmer).

Une conférence brillante et remplie d'annonces comme on les aime pour Sony, qui a ici clairement surpris tout le monde avec une présentation AAA.

11 août 2014

[Review] "Lego Ninjago: Nindroids", le test 3DS

LEGO NINJAGO: NINDROIDS | Warner Bros. Games
Disponible dès le 31.07.2014 sur 3DS et PS Vita -- Test effectué à partir d'une version commerciale.

La célèbre franchise LEGO Ninjago est de retour avec un jeu vidéo d’action et d’aventure au rythme effréné ! Dans ce nouvel opus inspiré des cinq premiers épisodes de la série animée télévisée “LEGO Ninjago Rebooted”, les joueurs devront protéger la nouvelle ville Ninjago qui se trouve menacée par le diabolique Overlord et son armée de Nindroïdes. Combos rapides, mouvements de combat uniques, armes spéciales et nouveaux véhicules : les Ninjas devront user de toute leur puissance et de tous leurs atouts pour sauver Ninjago...


C'est bien connu, on ne change pas une recette qui marche! Et ça Lego l'a bien compris. Dans Lego Ninjago: Nindroids le joueur doit traverser des niveaux en tapant sur tout ce qui bouge (certains éléments statiques sont également destructibles et permettent de récolter de précieuses pièces), dans un concept d'action bourrin classique, à la sauce Lego, comme avec les nombreuses autres déclinaisons vidéo-ludiques de la marque danoise, que ce soit sur consoles portables (comme ici), ou sur les consoles de salon (Lego Marvel, Lego Batman, Lego The Hobbit...). On retrouve logiquement aussi les habituelles phases de plates-formes et les quelques pseudo faces de réflexion/puzzles réclamant d'inspecter les lieux afin de pouvoir assembler les quelques briques qui trainent pour faire apparaitre un pont ou une échelle, permettant de poursuivre la progression. On notera également une certaine variété dans le gameplay, avec des phases de pilotage (robots, motos, avions) venant ponctuer l'aventure, et on appréciera encore et toujours le ton humoristique qui se dégage de tous les titres Lego, Lego Ninjago: Nindroids n’échappant pas à la règle bien entendu. Mention spéciale aussi pour les séquences cinématiques, plutôt agréables sur 3DS. Jeu compatible Nintendo 2DS évidement, et également disponible sur la console Playstation Vita.



Si la recette fonctionne belle et bien à chaque fois, elle traine malgré tout derrière elle encore et toujours les mêmes reproches, d'autant plus quand on doit y jouer sur 3DS... Un titre ici clairement destiné aux plus jeunes joueurs, avec une difficulté minimale. La répétitivité est également de mise, et cela devrait très vite lasser les joueurs à la recherche de véritable chalenge ou de diversité. On pestera aussi face à la perspective, pas toujours exemplaire, ainsi que lors de certaines phases, de pilotage entre autres. Une chose est clair par contre, si vous avez l'habitude de jouer aux jeux Lego sur consoles de salon, le choc risque bien d'être violent avec cette version 3DS, qui simplifie les choses à l'extrême. Cela reste néanmoins un titre à conseiller aux nouveaux venus, désireux de faire leurs premiers pas dans le monde Lego sur consoles.