[Review] Les Animaux Fantastiques, le test Blu-ray et 4K

Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de New-York et la communauté des sorciers est traquée par les Fidèles de Salem...

[Review] NieR Automata, le test PS4

NieR: Automata™ est une nouvelle approche du jeu de rôle orienté action qui mélange une histoire captivante avec des phases d’action trépidantes...

[Review] Ghost Recon Wildlands, le test PS4

Le cartel Santa Blanca a transformé la Bolivie en narco-état. Ce cartel est sur le point d'acquérir le statut de superpuissance mafieuse et constitue une menace à l'échelle mondiale...

[Review] Découvrez notre avis sur la Nintendo Switch

La Nintendo Switch répond clairement à un doux rêve de gamer, celui de pouvoir, à tout moment, passer de son jeu sur écran de TV à une console portable...

[Divers] Qu'est ce que la 4K? Explication simplifiée

Depuis quelques temps déjà, on voit apparaitre des logos "4K" un peu partout sur les nouveaux téléviseurs HD. Mais de quoi s'agit-il exactement...

27 mars 2017

[NEWS] Final Fantasy XV se met à jour (1.06)

Square Enix l'avait promis, c'est à présent chose faite, Final Fantasy XV est depuis peu "à jour" et propose donc aux joueurs de vivre une expérience améliorée à partir du treizième chapitre.

Concrètement, la mise à jour 1.06 de Final Fantasy XV permet à Noctis d'arpenter les couloirs de la forteresse plus sereinement grâce au renforcement des trois sorts de l'anneau (alternance, miracle et mort), mais aussi livre de nouvelles cinématiques pour étoffer ce moment charnière vers la fin du jeu.

Un chapitre 13 bis fait également son apparition depuis le menu spécial de l'écran d'accueil. Ce chapitre 13 bis permet d'emprunter un chemin alternatif avec Gladiolus en utilisant un équipement et des caractéristiques déterminées. A quelques heures de l'arrivée de la première extension, justement dédiée au personnage de Gladiolus et occasionnellement très attendue, ceci permettra aux fans de tester les modifications de gameplay apportées par ce nouveau personnage jouable avant de peut-être investir quelques euros dans le DLC ou le Season Pass.

Pour les mélomanes, deux nouvelles compositions - Shield of the King (le thème principal de l'épisode Gladiolus) et l'arrangement de Clash on the Big Bridge - débarquent également via cette maj (dans le lecteur de musique), et les gagnants du premier concours de photos sont désormais exposés au relais Hammerhead. Enfin, nos amis chocobos ont maintenant la possibilité d'évoluer sur des structures autrefois inaccessibles.

Pas de quoi refaire le jeu pour ceux l'ayant déjà bouclé bien sûr, mais certainement d'excellentes choses pour tous les autres, qui attendaient cette mise à jour pour (enfin) boucler l'un des tout meilleurs Final Fantasy jamais produit, ou peut-être simplement de débuter l'aventure. Un choix que nous ne saurions que trop vous conseiller de faire tant ce Final Fantasy XV est un grand moment vidéoludique.

Pour rappel, Final Fantasy XV est disponible sur Playstation 4 et Xbox One.

24 mars 2017

[Concours] Des Blu-ray et de nombreux goodies "Les Animaux Fantastiques" (Fantastic Beasts) à gagner!

Grâce à Warner Home Video et Deep-blu.com, pour célébrer la sortie du film événement Les Animaux Fantastiques (Fantastic Beasts en VO), disponible dès le 29.03.2017 en Blu-ray/3D/4K et DVD, vous allez pouvoir tenter de remporter un des 5 ensembles Blu-ray + goodies mis en jeu. Comment faire? C’est très simple, répondez par mail à la question posée plus bas sur cette même page, en n'oubliant pas bien sur d'indiquer vos coordonnées. Bonne chance à tous!

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d'être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu... et demeure introuvable. Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d'un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir...

Pour participer c'est très simple, il vous suffit de répondre correctement à la question posée ci-dessous, en nous envoyant votre réponse à l'adresse email indiquée. Un tirage au sort parmi les bonnes réponses désignera le (ou les) heureux gagnant(s).

Vous trouverez la réponse à la question posée en lisant notre test détaillé du Blu-ray 4K.

En version française, comment les sorciers américains appellent-ils les "moldus"?
A. les non-voi
B. les non-maj
C. les non-sav

Envoyez votre réponse par mail à cette adresse: concours@deep-blu.com, en n'oubliant pas bien sur d'indiquer vos coordonnées (sans quoi nous ne pourrons vous avertir), et en renseignant en objet [respectez à la lettre ce libellé SVP] Concours FBeasts. Fin de cette action le 10.04.2017 à minuit.

© WHV 2017. All Rights Reserved.


Précision importante (pour une question de coût d'envoi): seuls les participants résidant au Benelux et en France métropolitaine seront inclus dans le tirage au sort. Merci de votre compréhension.

Veuillez consulter notre règlement concours en suivant ce lien.

23 mars 2017

[Review] Les Animaux Fantastiques (Fantastic Beasts), le test Blu-ray et 4K Ultra HD

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d'être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des 'Non-Maj' (version américaine du "Moldu") déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu... et demeure introuvable. Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d'un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir...

Spin-off de la saga littéraire et cinématographique Harry Potter, Les Animaux Fantastiques nous plonge cette fois en pleine ville de New-York au début du 20ème siècle. Fini donc les poussiéreux grimoires et les couloirs sombres et mystérieux du domaine de Poudlard, et place cette fois à une aventure plus adultes. Sans aucunement délaisser l'ambiance magique caractérisant son style, JK Rowling a su ici parfaitement développer son œuvre pour la rendre davantage mature. On oublie ici les gamins apprentis magiciens, pour découvrir tout un nouveau monde de sorciers expérimentés. Davantage encrée dans la réalité aussi, l'histoire se positionne en plein cœur de Manhattan, où se côtoient "non-maj" (version américaine du terme "moldu") et magiciens. Mais la menace de révéler leur existence au grand public est plus que jamais réelle, et sera l'un des enjeux de cet épisode. Car, tout comme le fut la saga Harry Potter en son temps, "Les Animaux Fantastiques" sera également constitué de plusieurs volets. On parle actuellement d'une série de 5 films, dont une première suite prévue pour 2018. Je vous rassure cela dit, ce premier opus se termine sur une vraie conclusion, et ne laisse aucunement le spectateur sur sa faim. La scène du combat final nous dévoilant néanmoins qui sera l'ennemi à abattre dans le prochaine épisode... et la surprise est assurément de taille. Indiscutablement, je ne peux que vous conseiller de découvrir ce film, que vous ayez été un inconditionnel des aventures de Harry, Ron et Hermion, ou pas. Nul besoin d'être ici un expert de la saga HP pour découvrir Les Animaux Fantastiques, les références de l'un vers l'autre étant minimes.

Une version Blu-ray 4K Ultra HD splendide !

Parfait écrin pour présenter ce premier volet du spin-off de la saga Harry Potter, cette édition Blu-ray 4K Ultra HD est tout simplement irréprochable, tant visuellement que du point de vue sonore.

Le master 4K (HDR) se montre en tous points splendide, affichant un niveau de détails fascinant, une définition d'une précision chirurgicale et une profondeur de contrastes vertigineuse. Le HDR fait également des merveilles en affichant une palette de couleurs remarquable, pour un niveau de détails inouï. La comparaison avec la version Blu-ray standard (présente également dans le boitier de cette édition 4K Ultra HD) est sans appel, bien que cette dernière se montre également très solide en 1080p je vous rassure, mais sans comparaison face au rendu 4K du disque Ultra HD. Votre installation, probablement cher payée, prendra ici tout son sens devant pareil spectacle.

Les pistes audio font elles aussi sensation, avec VO et VF proposées en Dolby Atmos (converti en Dolby TrueHD si votre ampli n'est pas compatible Atmos) et DTS-HD Master Audio (5.1), au choix. Suivant votre installation vous pourrez ainsi opter pour la meilleure des options. Tout comme pour l'image, le rendu sonore est ici flamboyant, tant en Dolby Atmos (fracassant!) qu'en DTS-HD MA. Version originale et version française font quasi jeu égal en terme d'ambiance, mais ma préférence ira malgré tout à la VO pour son doublage plus immersif. Que les francophiles se rassurent cependant, le doublage FR est ici parfaitement soigné, avec les voix françaises habituelles du casting (pour les plus connues, comme Colin Farrell ou Johnny Depp), même si la VO apporte néanmoins un coté plus naturelle la plupart du temps. En comparaison, là encore, l'édition Blu-ray classique ne tient pas du tout la distance, avec une simple piste VF Dolby Digital 5.1 au programme. La VO profite quant à elle de Dolby Atmos et DTS-HD 5.1 aussi sur le Blu-ray standard.

LES ANIMAUX FANTASTIQUES, disponible dès le 29.03.2017 en Blu-ray/3D/4K et DVD chez WHV.

VERDICT : Vous l'aurez remarqué, et c'est une chose suffisamment rare que pour être soulignée, j'ai attribué la note maximale à cette édition Blu-ray/4K du film "Les Animaux Fantastiques". Le film est tout d'abord la parfaite évolution de la saga Harry Potter, dont il est le spin-off. Proposant un récit plus mature, plus sombre et laissant enfin de coté les insupportables niaiseries enfantines qui m’agaçaient tant dans les films de la saga à Poudlard, "Fantastic Beasts" s'adresse cette fois davantage à un public adulte. Sans pour autant mettre de coté l'immersion magique, l'histoire propose une vraie profondeur au niveau de ses personnages. Un casting solide également, que l'on retrouvera d'ailleurs, en partie, dans les 4 prochains épisodes dors et déjà annoncés. Pour ce qui est de l'analyse technique de cette édition 4K, je vous invite à lire le contenu lui étant consacré plus haut. Concernant les extras présents, vous trouverez ici un intéressant document revenant sur la conception du projet en compagnie de JK Rowling, ainsi que divers modules plus classiques sur le casting, les créatures etc.. , ainsi qu'un lot de scènes coupées au montage. Un code Digital HD est également inclus dans le boitier de cette édition 4K Ultra HD.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


22 mars 2017

[Divers] Utiliser un disque dur externe sur PS4

Depuis la dernière mise à jour (4.5) de la Playstation 4, il est dès à présent possible d'utiliser un disque dur externe pour augmenter la capacité de stockage de la console. Plus besoin donc de remplacer votre disque interne et de risquer au passage une mauvaise manipulation (sans parler du stress que provoque ce genre de manipulation hardware chez le joueur).

C'est à présent on ne peut plus simple, à condition de respecter quelques règles* :

  • L'utilisation d'un HDD externe USB 3.0 (ou supérieur)
  • Une capacité de stockage externe comprise entre 250Go (minimum) et 8TB (maximum)
Ensuite il vous faut formater le disque externe pour que ce dernier soit compatible avec les données de votre PS4. Un formatage effacera bien sûr tout son contenu. Une fois cette étape effectuée, votre console affichera alors bien deux espaces distincts de stockage dans vos paramètres système. L'un interne et l'autre externe. Vous serez dès lors libre de transférer des données de l'un vers l'autre, et d'en choisir un des deux pour l’installation de vos jeux par défaut.

Pour plus de détails sur cette procédure, vous pouvez consulter la page officielle à ce sujet sur le Playstation.blog.

*Playstation indique sur son site qu'il se peut que certains modèles de HDD externes, malgré le respect des règles en vigueur, puissent ne pas être compatibles avec la PS4 (ou PS4 Pro).

21 mars 2017

[Review] Doctor Strange, le test Blu-ray 2D/3D

Le Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien victime d'un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d'un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utilisant un vaste éventail d'aptitudes métaphysiques et d'artefacts...

Dans un paysage de super-héros Marvel dominé par les classiques Iron-man, Captain America, Thor, Spider-man ou autres Avengers, l'arrivée d'un nouveau venu est toujours une excellente chose. La rumeur d'une adaptation du comic book Doctor Strange couvait depuis longtemps, et nous ne pouvions qu'être enthousiastes à cette idée. Et face au résultat, il faut bien avouer que le divertissement se montre à la hauteur de nos attentes. Un personnage charismatique, totalement habité, des effets visuels renversants (dans tous les sens du terme d'ailleurs), et une nouvelle franchise qui donne clairement envie d'en découvrir d'avantage. Pari réussi donc par Disney et Marvel.

Un Blu-ray 3D taillé pour le spectacle!

Certains films sortent en version 3D juste parce que c'est à la mode. Dans d'autres cas, comme cela l'est avec cette édition de Doctor Strange, la 3D prend incontestablement tout son sens.

Proposant des visuels vertigineux, la vision de ce film en 3D ouvre indéniablement une perspective totalement inédite. Soutenue par une définition exemplaire, des contrastes affutés et un rendu HD d'excellente facture, la version Blu-ray 3D de Doctor Strange s'impose comme un choix évident si votre installation vous le permet. De plus, cette version, comme l'édition 2D d'ailleurs, est accompagnée par des pistes audio absolument fracassantes (DTS-HD Master Audio 7.1 en VO et DTS High Res en VF), dévoilant un paysage sonore irréprochablement immersif, pour une expérience véritablement inoubliable.

Que vous optiez d'ailleurs pour une vision en 2D ou en 3D de Doctor Strange, cette édition Blu-ray est une expérience tant visuelle que sonore de référence. La VO DTS-HD se montre cela dit plus affutée peut-être par moments, mais les amateurs de VF n'ont ici aucune crainte à avoir, la piste DTS High Res FR se montre elle aussi très immersive, et un doublage FR soigné.

DOCTOR STRANGE, disponible dès à présent en Blu-ray 2D/3D et DVD chez Disney/Marvel.

VERDICT : Plutot classique dans ses effets, Doctor Strange se montre néanmoins irréprochablement maitrisé dans tous les domaines et offre du coup un excellent divertissement. Casting soigné, effets spéciaux renversants, BO envoutante, rien ne manque pour garantir le spectacle. Coté technique, comme vous pouvez le découvrir plus en détails ci-dessus, Disney a une fois encore soigné sa copie, tant en 2D qu'en 3D. Nous vous conseillons cependant de vivre l'expérience en 3D si votre installation vous le permet. Vous ne le regretterez pas. Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici divers modules revenant sur les personnages, l'univers et la musique du film, ainsi qu'un lot de scènes coupées ou proposées en version longue, sans oublier un commentaire audio du réalisateur, un bêtisier et des images exclusives de l'avenir des Avengers au cinéma.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


[NEWS] Un comics en préparation pour la sortie de Tekken 7

Débarqué en 1995 sur la première Playstation, la saga Tekken s'est rapidement imposée comme une référence du jeu de baston sur console, après avoir conquis ces lettres de noblesse dans les salles d'arcade nippones. La sortie de Tekken 7 (voir notre annonce et le collector) prévue pour le 2 juin 2017 sur Playstation 4, Xbox One et PC ravive donc forcément les projets de certains.

Parmi ces projets, celui de Cavan Scott et de l'artiste Andie Tong au sujet d'une série de Comics basée sur la célèbre licence de Bandai Namco a particulièrement retenu notre attention. Et au vue des premières planches dévoilées, on est clairement en droit d'espérer le meilleur pour la sortie de l'ouvrage Tekken#1 annoncée pour le mois de mai prochain.

Nous ne pouvons d'ailleurs que vous conseiller d'aller visiter cette page pour en découvrir d'avantage.

[Review] Horizon Zero Dawn, le test PS4

HORIZON ZERO DAWN - Disponible dès à présent exclusivement sur PS4.
Test effectué à partir d'une version commerciale.

Dans un futur lointain, les machines parcourent la Terre et les humains ne sont plus l’espèce dominante. Une jeune chasseuse nommée Aloy se lance alors dans un périple en quête de sa destinée. Bannie de sa tribu à la naissance, Aloy a appris à exploiter son agilité, son ingéniosité et sa maîtrise du tir à l'arc pour chasser les machines, se défendre contre les tribus rivales et survivre dans ce monde sauvage impitoyable...

Vous vous demandez sans doute pourquoi nous n'avons pas publié notre test de Horizon Zero Dawn plus tôt ? Alors que la majorité des médias JV avait reçu le jeu (version kit presse) avant la sortie et avait pu publier leurs articles juste après la levé de l'embargo le lundi 20 février, nous avons du quant à nous attendre. La raison en est toute simple, nous n'avions tout simplement pas reçu d'exemplaire review de la part de Playstation. Ca arrive, malheureusement, même si, pour une sortie de cette envergure, il est néanmoins regrettable que le service presse de la marque ai "oublié" notre média. Du coup, nous avons du attendre un peu plus que les autres et logiquement retarder la publication de notre test. C'est finalement à la sortie du jeu début mars, que Playstation nous a (enfin) envoyé notre exemplaire de test (accompagné au passage d'un joli concours pour se faire pardonner). Vous connaissez à présent la raison du pourquoi nous publions seulement maintenant notre avis sur l'exclu PS4 du moment. Désolé donc chers lecteurs pour ce retard, indépendant de notre volonté vous l'aurez compris.

PS4 Pro ou PS4 Standard? - La première chose qui frappe aux yeux quand on se lance dans l'aventure, c'est indéniablement le rendu visuel, splendide, de Horizon Zero Dawn. Les équipes de Guerrilla ont ici fait un travail remarquable d'optimisation en exploitant probablement 100% des ressources de la machine. Le jeu est d'ailleurs une grande réussite visuelle sur la PS4 classique et la PS4 Pro. Inutile donc de se sentir dans l'obligation d'acheter une version Pro de la console de Sony pour profiter pleinement de l'expérience. Vous en profiterez très bien aussi sur la PS4 standard (quelques effets en moins, et un léger manque de fluidité par moments, mais sans aucune conséquence).

Du coup, à cause du décalage dans la mise en ligne de notre test, j'avoue que je n'ai pas pu m’empêcher de lire les avis de certains confrères avant la sortie du jeu. Et si dans l'ensemble les avis furent plutôt unanimes, on retrouvait pourtant ci et là certaines critiques redondantes, comme le manque d'expression des visages, choses que je confirme aussi, avec cet effet de visage "poupée barbie" en plastique, que l'on peut constater régulièrement (encore plus flagrant lors des séquences sous la pluie). Parmi les reproches également souvent formulés, j'ai aussi pu lire que le jeu proposait un scénario à l'écriture assez fade. De ce point de vue là, le jeu manque en effet de rythme et certains passages paraissent inutilement longs, alors qu'on ne demande qu'à progresser. On peut par contre souligner le coté "scénarisé" des missions secondaires, nous rappelant, il est vrai, dans cet aspect en tous cas, The Witcher III qui avait su parfaitement gérer cela lui aussi. Enfin, une chose que je ne partage pas avec un certain nombre, c'est le coté "attachant" de l’héroïne. Aloy me fait souvent penser à Lara Croft (dans les deux derniers chapitres de la saga rebirth tout spécialement), et cela sonne un peu réchauffé par moments.

Coté gameplay, très clairement, le jeu ne souffre d'aucun défaut majeur. On se familiarise rapidement avec les commandes, et maitriser les différents mécanismes de traque et de chasse se fait progressivement. Chacun y trouvera son compte, en préférant pour certains davantage développer l'attaque à l'arc, dresser des pièges, se la jouer plus discret en attirant ses proies et en les éliminant dans les hautes herbes, ou encore préférer la confrontation directe pour les plus audacieux. Attention néanmoins qu'une approche réfléchie des combats est ici vivement conseillée, surtout face aux machines les plus dangereuses ou imposantes. Attaquer de front n'est assurément pas la bonne tactique à prévoir. Repérer les points faibles et s'en servir est souvent bien plus judicieux (et vous fera aussi gagner un temps précieux). Si vous êtes du genre bourrins vous n'allez sans doute pas aimer, mais vous n'aurez pas le choix. Surtout qu'une proie peut facilement en cacher d'autres. Les combats contre les machines sont dans ce sens à chaque fois, ou presque, un recommencement, où vous devrez mettre en place une stratégie, la plus efficace possible. Surtout face aux plus gros car s'ils vous repèrent vous n'en mènerez pas large en cas d'affrontement direct. Les combats contre les humains (et oui, il n'y a pas que des machines dans Horizon Zero Dawn), sont par contre bien moins intéressants en terme de stratégie. Il est cela dit possible, contrairement aux machines, de les tuer d'une flèche en pleine tête à distance.

Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas au l'occasion d'explorer un monde ouvert à ce point fascinant. Vaste, sauvage, varié, mystérieux et intriguant, vous pourrez sans aucun problème y passer des heures rien qu'en exploration et collecte de ressources. J'en parlais un peu plus haut déjà, de ce coté là, Horizon Zero Dawn a plus d'un point en commun avec d'autres jeux du genre, tel The Witcher III par exemple, incontestablement un modèle en la matière, mais aussi très souvent avec la licence FarCry, et son épisode préhistorique Far Cry Primal tout particulièrement. Sujet commun, avec ici aussi un retour à l'état primitif pour la race humaine (sans les complications de langage cela dit). Les joueurs ayant joué au titre d'Ubisoft comprendront assurément le parallèle entre les deux jeux, et pas qu'en terme d'ambiance d'ailleurs (menus, gestion etc...), puisque vous pourrez ici également "dompter" certaines créatures pour qu'elles deviennent ensuite votre compagnon. 

Les opportunités sont ici nombreuses, et vous aurez toujours quelque chose à faire dans Horizon Zero Dawn, dirigé par votre radar/GPS. Un simple passage par le menu des missions et vous pourrez choisir d'activer le guidage de la quête principale ou d'une des nombreuses quêtes secondaires à disposition, parmi celles que vous aurez accepté. Le jeu ne laisse pas grande place à l'exploration pure dans ces cas là, mais rien ne vous empêche bien sûr de suivre votre propre route d'explorateur avant de revenir vers la piste tracée par l'une des missions disponibles. Libre à vous d'arpenter librement le vaste monde d'Horizon Zero Dawn. Justement, le monde créé par Guerrilla est un modèle du genre, aussi vaste que vivant, et devrait vous émerveiller constamment, à bien des égares. Cependant, la répétition de certaines actions à mener, ou des mécanismes à mettre en place, pourra je pense en lasser certains sur la durée. Le bestiaire n'est au final pas non plus hyper varié, souvent lié et certaines zones spécifiques, même si la possibilité de diversifier ses approches/captures offrira aux joueurs suffisamment d'options, tout en privilégiant toujours la discrétion bien sûr.

Un mot encore sur la dimensions RPG, limitée mais suffisante cependant, qui proposera d'étoffer vos aptitudes de chasses, de combat, de santé, de furtivité etc... en distribuant des points de compétence. Ces derniers se récupèrent en montant de niveau ou en remplissant certains quêtes spécifiques. Votre inventaire est ici limité et vous devrez le gérer au mieux pour ne pas vous retrouver fréquemment en manque de place. Fabriquer des potions, des pièges, des munitions, ou encore augmenter vos capacités de stockage, seront quelques unes des possibilités, sans oublier d'aller régulièrement revendre vos items rares auprès des marchants. 

Je terminerais par un mot sur l'histoire en elle-même. Sans vous en dévoiler plus que nécessaire, je dirais que le récit se montre relativement prévisible. Malgré ça les choses fonctionnent et le jeu a au moins le mérite de proposer un final digne de ce nom. On nous livre par contre bien souvent certaines "révélations" alors qu'on avait deviné la chose depuis longtemps.

VERDICT
Pari réussi pour Guerrilla qui signe ici sans le moindre doute sa meilleure réalisation. Sans être irréprochable dans tous les domaines, Horizon Zero Dawn propose néanmoins une aventure passionnante, riche et variée, servie qui plus est dans un écrin magistral. Offrant un monde ouvert vaste, détaillé, vivant et surtout splendide du bout en bout, c'est un réel plaisir de visiter ces lieux et de prendre part aux nombreuses missions qui nous sont proposées. On regrettera cependant une trame scénaristique décousue (même si l'épilogue se montre convaincant), une héroïne qui divise, des combats techniques contre certaines machines mais sans grand intérêt contre les humains, et puis un sentiment de déjà-vu ailleurs (gameplay, gestion, environnements) qui n'apporte du coup pas vraiment le petit plus à cette nouvelle licence pour en faire une légende. Impossible malgré tout de ne pas vous conseiller Horizon Zero Dawn si vous posséder une PS4 (modèle standard ou version Pro), qui s'impose comme l'une des meilleures exclus de ce début d'année 2017.