30 sept. 2014

[Review] FIFA 15 (PS4), les impressions d'un novice

FIFA 15 | EA Sports
Disponible dès le 25.09.2014 sur PS4, PS3, XB1, 360, Wii, PS Vita et PC -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

Dans FIFA 15, le football prend vie dans les moindres détails afin d'offrir de manière inédite aux utilisateurs toute l'émotion véhiculée par ce sport. Observez les supporters chanter et manifester leur joie et écoutez les commentateurs faire vivre les rencontres. Le football est le sport le plus populaire et FIFA 15 place les fans au cœur de l'action en leur permettant de ressentir toute l'intensité du monde du ballon rond...

Chaque année en cette période, immuablement depuis quasiment une décennie maintenant, la confrontation footballistique vidéo-ludique oposant les deux références dans le domaine, que sont FIFA et PES a lieu. N'étant pas un grand amateur de football (ceux qui me connaissent bien le savent...) je dois donc vous avouer que j'avais, lâchement certes, tendance à refiler ce test à un de mes collègues pour qu'il me livre ensuite de quoi rédiger un article tenant la route. Cette année j'ai décidé de changer la donne et de m'y coller en personne. L'occasion aussi d'avoir peut-être un regard neuf sur la licence FIFA, car tout le monde n'est pas forcément un joueur addict du ballon rond, ayant collectionné les opus au fil des ans. Ce n'est par exemple pas mon cas, et j'ai donc choisi de m'y plonger en tant que total novice (mon dernier jeu de foot doit, à proximativement, dater de l'ère PS1... ça vous donne une idée). Voyons donc voir si FIFA 15 peut aussi plaire à quelqu'un comme moi. Je ne suis pas un amateur de foot comme je l'ai déjà dit plus haut, mais j'en connais malgré tout les règles (si si) et j'ai bien sûr, comme tout bon belge qui se respecte, suivi nos Diables Rouges lors de la dernière coupe de monde au Brésil. Avec ça je suis fin prêt! Ou pas... Mais j'ai tout de même décidé de relever le défis, car après tout, quitte à découvrir le foot sur console autant que ce soit dans les meilleures conditions possibles, sur PS4 et avec FIFA 15.

Premiers pas dans l'aventure avec tout d'abord un premier choc, visuel! Ce FIFA 15 est tout simplement splendide et offre un rendu hallucinant des stades, du public, des joueurs et du terrain, sans parler des replay qui sont grandioses. On se croirait devant son écran à mater un match en HD. C'est juste sublime, et cela donne logiquement envie d'y jouer. Premier bon point donc pour le novice que je suis. La prise en main fut immédiate (après un arrêt par la case internet afin de visualiser les commandes et techniques de base, qui se trouvent aussi, je l'ai découvert plus tard, dans les menus du jeu...). On court après la balle durant une quinzaine de minutes (la touche R2 n'a jamais été autant sollicitée sur ma manette je pense...), en essayant de choper le ballon à l'équipe adverse, et puis on fonce vers le but, on passe deux ou trois défenseurs, puis on se retrouve face au gardien, et là on tire avec la touche rond. La chance du débutant peut-être, mais j'ai gagné mon premier match (Liverpool vs Manchester), difficulté semi-pro, 5-2. Pas mal je trouve, en sachant que je découvrais totalement le jeu. J'ai donc directement accroché. J'ai alors découvert les menus plus en détails, et tenté l'option FUT (Fifa Ultimate Team). Là j'ai eu le choix entre une équipe avec Lionel Messi et une autre avec Eden Hazard. J'ai pris celle avec Messi et ai gagné 10-0. Waouw! Je me suis dit que ce jeu était franchement très accessible. J'ai alors abordé le mode carrière, et après avoir façonné mon joueur (tout, ou presque, est ici modifiable), j'ai débuté ma carrière de footballeur pro dans un club belge de D1 (Brugge). Le choix nous est alors offert entre gérer la saison d'un point de vue joueur ou entraineur. J'ai choisi joueur. Une vue différente est alors proposée, mais tout aussi jouable, grâce à laquelle j'ai à nouveau enchainé les victoires (et les buts) et décroché ma premier qualification pour rejoindre l'équipe nationale. Mais ce n'est que le début d'une (très) longue aventure... Bref, une belle expérience donc pour moi que la découverte de ce FIFA 15, qui offre une durée de vie gigantesque quant on voit le nombre impressionnant d'options, de championnats, de chalenges, en solo ou en multi, qui sont ici proposés.


N'étant pas un adepte de la licence, afin de vous lister les nouveautés de ce FIFA 15, j'ai préféré reprendre les infos mentionnées dans le billet d'annonce du jeu. Alors que réserve donc ce nouveau Fifa aux fans du ballon rond, et surtout qu'est ce que les inconditionnels de la licence peuvent s'attendre à y trouver de différent par rapport à son prédécesseur? Voici ce qui est annoncé. Une intelligence émotionnelle. Pour la toute première fois, les joueurs sont dotés d'une mémoire et montrent leurs émotions en fonction du déroulement d'un match. Avec plus de 600 nouvelles réactions émotionnelles, les joueurs gèrent comme dans la réalité les moments clés d'une rencontre, à savoir les tacles ratés, les occasions de but gâchées ou les buts mémorables. Une présentation dynamique des matches. Les journées de match deviennent dynamiques et prenantes. Des commentaires plus riches et plus variés viennent souligner les réactions des supporters alors que les chants et les encouragements sont propres à chaque pays et à chaque club. Avec des nouvelles réactions sur le banc, des animations sur le long de la ligne de touche ou encore des célébrations de but en infériorité numérique, le déroulement d'un match n'aura jamais été aussi passionnants. Une tactique collective. Conscients du déroulement des matchs, vos coéquipiers et vos adversaires adaptent leur tactique en conséquence, comme les vrais footballeurs. Parmi les tactiques présentes dans FIFA 15, vous retrouverez l'attaque à tout-va, la temporisation ou même l'antijeu. Une représentation encore plus réaliste des joueurs. Le joueur de football nouvelle génération est là. Les visages sont représentés avec un niveau de détails incroyable et le gabarit des footballeurs est retranscrit de manière fidèle. Le mouvement dans les maillots est plus réaliste et ces derniers évoluent avec le temps et à mesure que la pelouse se dégrade. Des terrains dynamiques. Les stades prennent vie et retranscrivent toute l'émotion que seul le football peut véhiculer. La surface du terrain se dégrade au fil des minutes, des tacles et des courses des joueurs et des mottes de terre sont même visibles sur la pelouse. Les drapeaux des poteaux de corner bougent, le montant des buts tremble et les publicités lumineuses donnent vie à FIFA 15. Souplesse et contrôle. Faites mordre la poussière aux défenseurs ou contrôlez le ballon comme les meilleurs footballeurs du monde. Les joueurs explosent avec un meilleur équilibre, des crochets et des contrôles plus précis balle au pied. Les superstars du jeu sont ainsi plus réactives et ont plus de personnalité. Bénéficiez d'une meilleure conduite de balle lors de vos accélérations ou lorsque vous cherchez une ouverture dans les petits périmètres. Je vous laisserai donc juger de tout ceci par vous même, vous qui êtes probablement des irréductibles de la marque FIFA.


J'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir ce jeu, bien que le foot et moi nous ne soyons pas vraiment des amis fusionnels. Cela dit, j'ai fortement apprécié l'ambiance qui le jeu délivre, avec ces stades magnifiques, ce public qui vous porte et participe constamment (en tenant compte du fait que vous soyez ou non à domicile lors des matchs), mais également ce rendu photo-réaliste bluffant des visages, l'efficacité des replays, la mise en scène des séquences avant, pendant et après les matchs, les commentateurs (bien que répétitifs sur la durée), et tant d'autres choses qui font de FIFA 15 un jeu d'une richesse incroyable, et ce même si on est pas des fans inconditionnels de ce sport.

VERDICT
Comme je viens de l'écrire ci-dessus, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à découvrir ce jeu, bien que le foot et moi nous ne soyons pas vraiment des amis fusionnels. Cela dit, j'ai fortement apprécié l'ambiance que le jeu délivre, avec ces stades magnifiques, ce public qui vous porte et participe constamment (en tenant compte du fait que vous soyez ou non à domicile lors des matchs), mais également ce rendu photo-réaliste bluffant des visages, l'efficacité des replays, la mise en scène des séquences avant, pendant et après les matchs, les commentateurs (bien que répétitifs sur la durée), et tant d'autres choses qui font de FIFA 15 un jeu d'une richesse incroyable, et ce même si on est pas des fans inconditionnels de ce sport. On pourra peut-être pester ci et là sur une maniabilité parfois fébrile, qui pourra frustrer par moments, et des gardiens arrêtant des ballons tels des super-héros, mais cela reste du foot, et terminer tous ces matchs sur un score de tennis n'est pas possible (même si cela serait tellement plus fun!). Avec une durée de vie colossale, tant en solo qu'en multi-joueurs, FIFA 15 s'impose indéniablement comme la référence du foot sur Playstation 4.
16/20
 


0 commentaires:

Publier un commentaire