25 nov. 2015

[Review] Pixels, le test Blu-ray 2D/3D

À l'époque de leur jeunesse, dans les années 80, Sam Brenner, Will Cooper, Ludlow Lamonsoff et Eddie "Fire Blaster" Plant ont sauvé le monde des milliers de fois... en jouant à des jeux d'arcade à 25 cents la partie. Aujourd'hui ils vont devoir le faire pour de vrai. Lorsque des aliens découvrent des vidéos d'anciens jeux et les prennent pour une déclaration de guerre, ils lancent l'assaut contre la Terre. Ils faut alors faire appel à des spécialistes pour sauver notre planète de la menace extraterrestre...

Je ne vais pas vous le cacher, c'est avec une (très) grosse appréhension que je me suis lancé dans la vision du blu-ray de Pixels, persuadé que ce serait une comédie de plus située au frontière (voire au-delà...) des limites de ma tolérance cinématographique;, comme bien trop d'autres comédies US avant celle-ci. Et bien, à ma (très) grande surprise, finalement Pixels fut bien plus digeste que ce à quoi je m'attendais. Ne vous méprenez pas, je n'ai pas non plus dit qu'il s'agissait là d'un grand film allant être nominé aux prochains Oscars. Faut pas exagérer... Néanmoins, il faut bien reconnaitre que le divertissement fut plaisant. Et d'un certain point de vue, c'est déjà une excellente chose (loin d'être gagnée d'avance...). Les geeks trentenaires (comme moi), ou ayant un attachement particulier pour la culture geek des années 80, seront inévitablement embarqués par le propos "nostalgique" que véhicule le film. Pac-man, Galaga, Donkey Kong etc.. autant de noms cultes qui appartiennent aujourd'hui à la préhistoire du jeux vidéo. Pourtant sans eux, il n'y aurait jamais eu de The Last of Us (dont les plus observateurs auront sans doute noté l'apparition dans le film), Call of Duty, ou bien encore Tomb Raider par exemple. Pour ce qui est du scénario à proprement parler, on est évidement ici à l’opposé de la subtilité et du raffinement. Pixels n'étant bien sûr pas, vous l'aurez compris, un film d'auteur. Il faut donc réussir à passer au dessus de ce "détail", et se laisser ensuite simplement porter par l'action. Il se pourrait même que, ponctuellement, vous puissiez en rire (dans le bon sens du terme). On passe donc en fin de compte un agréable moment, à condition de ne pas trop "réfléchir", ce qui risque finalement fort peu d'arriver, n'ayez crainte.

PIXELS, disponible dès à présent en Blu-ray 2D/3D et DVD chez Sony Pictures.

VERDICT : Avant de voir déferler une vague de protestations (ou d'insultes...), je tiens à préciser que la note est ici globale (qualité du blu-ray + film), et qu'elle tient aussi compte du contexte nostalgique véhiculé par Pixels. Un film qui s'adresse donc peut-être davantage aux trentenaires (et plus) qu'à la toute jeune génération. Ceci étant précisé, le film livre néanmoins un agréable divertissement, à condition de ne pas essayer de le convertir en film visionnaire. Ce qui n'aurait aucun sens. C'est ici du pur second degré évidement. Coté technique, Sony Pictures nous livre un master 1080p splendide, affichant des contrastes impeccables et une définition affutée. Il n'y a là rien à dire. Le constat est d'ailleurs le même avec la version 3D, proposant un relief exemplaire, et de nombreuses séquences aux effets saisissants. Le confort de vision est là aussi total. Du coté des pistes audio, VO et VF s'affichent l'une et l'autre en DTS-HD Master Audio 5.1, offrant chacune un paysage sonore redoutablement immersif. Difficile de départager l'une de l'autre en terme d'ambiance. Le doublage FR, bien que maitrisé, se montre cela dit moins efficace que les dialogues originaux. Préférez donc la VO si vous n'y êtes pas allergiques. Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici divers modules revenant sur les coulisses du film ainsi que sur la culture geek, un clip vidéo, une galerie d'images, sans oublier les habituelles bandes annonces promotionnelles ainsi qu'un code Ultra Violet.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire