23 mars 2017

[Review] Les Animaux Fantastiques (Fantastic Beasts), le test Blu-ray et 4K Ultra HD

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d'être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des 'Non-Maj' (version américaine du "Moldu") déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu... et demeure introuvable. Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d'un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir...

Spin-off de la saga littéraire et cinématographique Harry Potter, Les Animaux Fantastiques nous plonge cette fois en pleine ville de New-York au début du 20ème siècle. Fini donc les poussiéreux grimoires et les couloirs sombres et mystérieux du domaine de Poudlard, et place cette fois à une aventure plus adultes. Sans aucunement délaisser l'ambiance magique caractérisant son style, JK Rowling a su ici parfaitement développer son œuvre pour la rendre davantage mature. On oublie ici les gamins apprentis magiciens, pour découvrir tout un nouveau monde de sorciers expérimentés. Davantage encrée dans la réalité aussi, l'histoire se positionne en plein cœur de Manhattan, où se côtoient "non-maj" (version américaine du terme "moldu") et magiciens. Mais la menace de révéler leur existence au grand public est plus que jamais réelle, et sera l'un des enjeux de cet épisode. Car, tout comme le fut la saga Harry Potter en son temps, "Les Animaux Fantastiques" sera également constitué de plusieurs volets. On parle actuellement d'une série de 5 films, dont une première suite prévue pour 2018. Je vous rassure cela dit, ce premier opus se termine sur une vraie conclusion, et ne laisse aucunement le spectateur sur sa faim. La scène du combat final nous dévoilant néanmoins qui sera l'ennemi à abattre dans le prochaine épisode... et la surprise est assurément de taille. Indiscutablement, je ne peux que vous conseiller de découvrir ce film, que vous ayez été un inconditionnel des aventures de Harry, Ron et Hermion, ou pas. Nul besoin d'être ici un expert de la saga HP pour découvrir Les Animaux Fantastiques, les références de l'un vers l'autre étant minimes.

Une version Blu-ray 4K Ultra HD splendide !

Parfait écrin pour présenter ce premier volet du spin-off de la saga Harry Potter, cette édition Blu-ray 4K Ultra HD est tout simplement irréprochable, tant visuellement que du point de vue sonore.

Le master 4K (HDR) se montre en tous points splendide, affichant un niveau de détails fascinant, une définition d'une précision chirurgicale et une profondeur de contrastes vertigineuse. Le HDR fait également des merveilles en affichant une palette de couleurs remarquable, pour un niveau de détails inouï. La comparaison avec la version Blu-ray standard (présente également dans le boitier de cette édition 4K Ultra HD) est sans appel, bien que cette dernière se montre également très solide en 1080p je vous rassure, mais sans comparaison face au rendu 4K du disque Ultra HD. Votre installation, probablement cher payée, prendra ici tout son sens devant pareil spectacle.

Les pistes audio font elles aussi sensation, avec VO et VF proposées en Dolby Atmos (converti en Dolby TrueHD si votre ampli n'est pas compatible Atmos) et DTS-HD Master Audio (5.1), au choix. Suivant votre installation vous pourrez ainsi opter pour la meilleure des options. Tout comme pour l'image, le rendu sonore est ici flamboyant, tant en Dolby Atmos (fracassant!) qu'en DTS-HD MA. Version originale et version française font quasi jeu égal en terme d'ambiance, mais ma préférence ira malgré tout à la VO pour son doublage plus immersif. Que les francophiles se rassurent cependant, le doublage FR est ici parfaitement soigné, avec les voix françaises habituelles du casting (pour les plus connues, comme Colin Farrell ou Johnny Depp), même si la VO apporte néanmoins un coté plus naturelle la plupart du temps. En comparaison, là encore, l'édition Blu-ray classique ne tient pas du tout la distance, avec une simple piste VF Dolby Digital 5.1 au programme. La VO profite quant à elle de Dolby Atmos et DTS-HD 5.1 aussi sur le Blu-ray standard.

LES ANIMAUX FANTASTIQUES, disponible dès le 29.03.2017 en Blu-ray/3D/4K et DVD chez WHV.

VERDICT : Vous l'aurez remarqué, et c'est une chose suffisamment rare que pour être soulignée, j'ai attribué la note maximale à cette édition Blu-ray/4K du film "Les Animaux Fantastiques". Le film est tout d'abord la parfaite évolution de la saga Harry Potter, dont il est le spin-off. Proposant un récit plus mature, plus sombre et laissant enfin de coté les insupportables niaiseries enfantines qui m’agaçaient tant dans les films de la saga à Poudlard, "Fantastic Beasts" s'adresse cette fois davantage à un public adulte. Sans pour autant mettre de coté l'immersion magique, l'histoire propose une vraie profondeur au niveau de ses personnages. Un casting solide également, que l'on retrouvera d'ailleurs, en partie, dans les 4 prochains épisodes dors et déjà annoncés. Pour ce qui est de l'analyse technique de cette édition 4K, je vous invite à lire le contenu lui étant consacré plus haut. Concernant les extras présents, vous trouverez ici un intéressant document revenant sur la conception du projet en compagnie de JK Rowling, ainsi que divers modules plus classiques sur le casting, les créatures etc.. , ainsi qu'un lot de scènes coupées au montage. Un code Digital HD est également inclus dans le boitier de cette édition 4K Ultra HD.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire