26 mai 2011

[Review] "The Green Hornet", le test Blu-ray

Fils du plus grand magnat de la presse à Los Angeles, Britt Reid ne pense qu'à faire la fête. Lorsque son père meurt mystérieusement, il hérite de son empire et devient ami avec l'inventif Kato. Ils décident de donner un vrai sens à leur vie en combattant le crime et entament une nouvelle vie sous l'identité du Frelon Vert et son fidèle adjoint...

Tentant le risqué mélange de l’humour (souvent lourd…) et de l’action - type « super héro masqué » -, The Green Hornet peine à se trouver une véritable identité. Heureusement, plus on avance dans le film, plus les choses se mettent en place, et c’est finalement dans la dernière demi heure que l’on peut (enfin) savourer un spectacle digne de ce nom. Malheureusement, il semble manquer quelque chose à The Green Hornet pour rejoindre les films traditionnels de héros, et il nous est également difficile de le cataloguer comme un Kick-Ass-like, par exemple. A mis chemin de l’un comme de l’autre, jouant tantôt la carte du ridicule (avec des vannes vraiment vaseuses…), tantôt celle du défenseur masqué investi d’une vraie mission, on a bien souvent le sentiment d’être assis entre deux chaises, et cela est vraiment déconcertant sur la durée. Au-delà de ça, il faut accorder à The Green Hornet des effets spéciaux très réussis, des cascades impressionnantes, un style visuel soigné, ainsi que quelques bonnes idées tout de même, je ne le nierai pas. Mais est-ce suffisant pour en faire un incontournable ? Je vous laisse seuls juges.



Techniquement par contre, ce Blu-ray fait indubitablement partie des ténors du support, avec un rendu HD tout simplement sublime. Les contrastes sont irréprochables d’un bout à l’autre, les sombres impeccablement maitrisés et la définition juste fabuleuse. Un autre top démo image à ajouter à la liste des incontournables du support. Pour ce qui est des pistes audio, version originale et version française s’affichent l’une comme l’autre en DTS HD Master Audio 5.1, pour un spectacle explosif et immersif de tous les instants. Bien que VO et VF fassent ici quasi jeu égal, je donne néanmoins ma préférence à la VO qui, d’un point de vue immersif, l’emporte à mes yeux grâce à des dialogues plus spontanés (certaines blagues une fois traduites font vraiment minables). Doublage soigné mais un peu forcé par moments. 

Concernant les bonus, ce Blu-ray vous propose de découvrir divers modules sur les coulisses du film, sa réalisation et le casting (en compagnie des auteurs/réalisateurs), vous pourrez également visionner le film accompagné d’un commentaire audio nourri (réalisateurs, producteurs, auteurs et acteurs répondent présents). Un lot de scènes coupées, un bêtisier et diverses bandes annonces promotionnelles sont également de la partie. Pour terminer, il vous sera possible de jouer les monteurs en herbe, grâce à la « salle de montage », une exclusivité Blu-ray, vous proposant de réaliser votre propre montage à partir de vos séquences favorites, et ensuite de les partager avec vos amis en ligne. Options BD-live et Movie-IQ présentes, ainsi qu’un thème PS3 (pour en profiter, il vous suffit d’incérer le Blu-ray dans votre Playstation 3 et d’installer le thème).

Sans véritablement réussir à convaincre sur tous ses choix artistiques, « The Green Hornet » est néanmoins un sympathique divertissement, valant surtout le coup pour son coté visuel soigné et réussi, ainsi que pour ses séquences d’action, taillées pour la HD. Ce Blu-ray fait quant à lui l’unanimité en nous livrant une image grandiose, accompagnée de pistes audio DTS HD d’excellente facture elles aussi. La section bonus est relativement généreuse et devrait contenter les amateurs je pense.

0 commentaires:

Publier un commentaire