18 mai 2011

[Review] "MX vs ATV Alive", le test PS3

MX vs ATV Alive édité par THQ est taillé pour ravir les amateurs de deux (et quatre) roues, fans de motocross sur Playstation 3. Mettant en place un système de gain d’expérience en courses, d’améliorations de votre matériel, de relooking de votre perso et de votre bécane, sans oublier un mode multi en ligne (12 joueurs), l’ensemble s’annonce assez complet. Alors, promesses tenues?


Les jeux du genre, délibérément focalisés sur les tracés boueux et poussiéreux du tous terrains deux et quatre roues, sont finalement assez rares sur consoles, et c’est la série MX vs ATV qui en est l’un de fier porte drapeau il faut bien le dire. Après le téléchargement et l’installation obligatoires d’une mise à jour de plus 400Mo (!), on peut enfin accéder au menu d’accueil de ce nouveau MX vs ATV. On débute en faisant son choix de pilote et de véhicule parmi ceux disponibles au départ. D’autres seront débloqués au fur et à mesure de votre évolution (le choix du mot est important) dans le jeu. Vous allez en effet accumuler des XP après chaque course et ces derniers vous ouvriront les portes vers de nouveaux circuits, véhicules, améliorations et aptitudes, qui auront bien sur les influences sur votre pilotage.



Si dans l’idée tout cela est plutôt agréable et intéressant, dans la manière, ça manque cruellement d’accroche par contre. Pas de mode carrière ici, mais une liste de courses qu’il faut faire l’une après l’autre, en revenant systématiquement par la menu d’accueil… ce qui fini par agasser car il faut bien sur à chaque fois se retaper la phase de chargement entre chaque écran. Mais là n’est pas encore le plus pénible… Le jeu vous impose de refaire un grand nombre de fois les quelques courses disponibles au départ avant d’avoir suffisamment d’XP pour passer un niveau suivant. C’est évidement répétitif, mais c’est surtout sans aucun intérêt. Au commencement, seuls deux courses, deux mini-parcours et deux zones de freeride sont accessibles. Pas de quoi y passer des heures malheureusement…

Une fois le niveau 10 atteint, le précieux grâle vous permettant de débloquer les courses suivantes, la déception est une fois encore au rendez-vous malheureusement, car le manque d’originalité se fait alors massivement sentir. Les courses se ressemblent et donc l’intérêt s’évanouit peu à peu. Certes cela vous permet de débloquer des extras intéressant, mais au-delà de ça, l’ensemble manque indéniablement de relief et d’accroche.

Coté prise en main, les choses sont relativement intuitives, même si certains comportements restent à mes yeux vraiment étranges. Les réceptions au sol sont assez rigides par contre, et les chutes pas forcément toujours justifiées, ce qui énerve aussi après un certain temps. Le jeu offre néanmoins la possibilité de se « rétablir » in extrémis dans certains cas, si l’on effectue le mouvement apparaissant à l’écran juste avant l’atterrissage. Un principe louable, mais qui semble un peu foireux ici car pas forcément proposé au moment opportun. Idem pour les avertissement/sanction liées au hors piste par exemple. Le jeu propose de nombreuses aides à la conduite, qu’il vous sera possible d’activer ou désactiver à votre meilleure convenance. 

A plusieurs le jeu prend heureusement une autre dimension, car en solo l’IA n’est pas forcément irréprochable, loin de là (mais bref, passons…). Vous aurez la possibilité de jouer soit en local à 2 joueurs ou bien en ligne, jusqu’à 12 en simultané. Les derniers désagréments de connexion liés à la remise en service du Playstation Network nous ont quelque peu empêché d’effectuer un test complet et représentatif du jeu en ligne, mais les options proposées offrent clairement un divertissement à la fois complet et varié, qui devrait vous tenir en haleine suffisamment longtemps afin de débloquer la nuée de trophées que propose ce jeu. Sachez enfin qu’un code DLC est fourni avec le jeu, permettant de débloquer dès le départ 3 circuits supplémentaires (ouf !).

Un emballage graphique honnête mais qui est très loin de rivaliser avec les ténors du genre « racing » sur PS3, une ambiance sonore cohérente, une prise en main évolutive, longue mais malheureusement vite répétitive, et une durée de vie artificiellement boostée... il n’y a pas de quoi s’extasier, mais avec un prix de vente avoisinant les 40 euros en magasins on peut dire qu’on en a pour son argent. Ajoutez à ça un jeu en ligne jusqu’à 12 joueurs qui tient la route, et au final MX vs ATV Alive se positionne honorablement dans sa catégorie.

0 commentaires:

Publier un commentaire