31 juil. 2011

[Rétrospective] Super Mario, 25 ans de jeux vidéo

La plus célèbre des mascottes, et certainement le plus célèbre des plombiers aussi, de la planète fêtait l’an dernier son 25ème anniversaire. Pour l’occasion Nintendo proposa aux fans la compilation « Super Mario All-Stars Edition 25e Anniversaire » sur Wii, une console de couleur rouge en édition limitée, ainsi qu’une version Nintendo DS XL exclusive. Autant dire que l’événement n’est pas passé inaperçu. Les titres « Mario » continuent à sortir régulièrement, et la fin de l’année 2011 sera d’ailleurs marquée par deux nouvelles sorties sur Nintendo 3DS : Mario Kart 3D et Super Mario 3D, tous deux prévus pour une sortie chez nous avant les fêtes. Mais combien de jeux estampillés Mario ont déjà vu le jour ? Nous avons tenté de répondre à cette question au travers d’une rétrospective qui, je l’espère, vous permettra tout comme nous de vous remémorer bon nombre d’excellents souvenirs…

Nous allons ici aborder les jeux dits « classiques ». Nous reviendrons sur les titres annexes, comme « Mario Kart », plus tard, au moment de la sortie du jeu Mario Kart sur 3DS par exemple. La série sur 4 roues étant devenue elle aussi une légende au fil des ans, et une saga vidéoludique à parts entières.

L’histoire de notre plombier dans le monde de la plate-forme sur consoles débute en 1985 (1987 en Europe) avec la sortie de Super Mario Bros, deux ans après la sortie de la console NES (Famicom au Japon). Super Mario Bros 2 sortira lui en 1986 au Japon, mais seulement en 1993 en Europe, sous le nom de « Mario Bros : The Lost Level », inclus dans la compilation « Super Mario All-Star » sur la console Super Nintendo (également présent dans la version Wii de 2010). Le titre connu chez nous comme étant Super Mario Bros 2 (sorti en 1989 région PAL) est en fait le titre édité au Japon en 1992 : « Super Mario USA ». L’histoire de cette sortie est on ne peut plus simple, à la base le personnage ne devait pas être Mario, mais pour une question commercial Nintendo en a décidé autrement. Durant cette période, la GameBoy accueille de son coté son premier Mario, avec Super Mario Land en 1989. Super Mario Land 2 arrivera quant à lui en 1992.

L’un des Mario les plus célèbres et les plus illustres verra quant à lui le jour 1988 au Japon (1991 en Europe), il s’agit de Super Mario Bros 3, toujours sur la NES. Ce titre fut le premier à offrir de nouvelles aptitudes au personnage, comme la possibilité de s’envoler grâce à la tenue de raton-laveur, ou encore d’être plus à son aise sous l’eau grâce à la tenue de grenouille. Le gameplay évolue également et les façons d’aborder certaines situations sont à présent multiples. Un cap est dès lors franchi.

L’arrivée de la Super Famicom (Super Nintendo ou Super NES en Europe) amène logiquement une nouvelle évolution dans l’univers du plombier, avec aussi l’apparition du personnage de Yoshi. C’est Super Mario World qui marquera cette évolution l’année de la sortie de la console en 1992 chez nous, et en 1990 au Japon. Il faut aussi rappeler la sortie de la compilation Super Mario All-Stars sur cette même console en 1993 (Super Mario Collection au Japon, la même année). Il n’y aura pas d’autre Mario Classique sur cette machine. L’année 1994 voit de son coté débarquer Super Mario Land 3, dans lequel notre plombier ne tient pas la vedette puisque c’est son penchant maléfique Wario qui y sera mis à l’honneur. Le titre complet de ce jeu est d’ailleurs : « Wario Land : Super Mario Land 3 ».

C’est en 1996 (1997 en Europe) que la série franchira un nouveau cap, avec l’arrivée de la 3D, grâce à Super Mario 64, accompagnant la sortie de la console Nintendo 64. Fini la 2D linéaire, le monde de notre plombier est à présent en 3 dimensions et les possibilités de déplacement quasi infinies. Le joueur doit donc réapprendre à manier le personnage, capable de nombreuses actions inédites et jusque là impossible, comme des esquives par exemple.

En 2001 sort la Nintendo GameCube et un an plus tard Super Mario Sunshine. Le titre n’apporte rien de vraiment nouveau au concept et se positionne comme une évolution, sans plus, de Super Mario 64. La GameBoy Advance qui sort la même année accueille quant à elle successivement les titres Super Mario Advance, Super Mario Advance 2, Super Mario Advance 3 et Super Mario Advance 4, qui sont tous les quatre des remakes de Classiques Mario sortie sur NES et Super Nes.

La sortie de la Nintendo DS en 2004 est accompagnée par une version portable du titre Super Mario 64 DS. Le concept reste les mêmes, et si ce n’est la possibilité d’y incarner plusieurs visages de la Mario Team, rien de neuf au programme. En 2006 par contre, un vrai vent de fraicheur souffle avec New Super Mario Bros, qui marque un retour aux sources pour la saga, en revenant à ses premières amours, la 2D.

Un an après la sortie de la console Wii en 2006, débarque Super Mario Galaxy. Optant là encore pour un univers en 3D, la gravité fait alors son apparition et offre une certaine nouveauté au gameplay. En 2009 c’est la version Wii de New Super Mario Bros que les joueurs ont pu découvrir, avec pour la toute première fois la possibilité de jouer à Mario jusqu’à 4 joueurs simultanément. Le multi-joueurs étant plus que jamais un créneau exploité par Nintendo. Enfin, Super Mario Galaxy 2 voit le jour en 2010 et offre une suite à son prédécesseur. Signalons aussi la sortie cette même année de la compilation « Super Mario All-Stars Edition 25e Anniversaire » également sur Wii, jeu qui était proposé en édition limitée incluant un livret rétrospectif (qui nous a d’ailleurs bien servi pour la rédaction de cet article), ainsi qu’un CD audio reprenant les musiques les plus célèbres de la saga.

1 commentaires:

...Mario...que de bons souvenirs passés et à venir.. ;-)

Publier un commentaire