16 janv. 2012

[Review] "Spartacus: Blood and Sand - saison 1", le test Blu-ray

Valeureux guerrier Thrace trahi par un ambitieux légat romain, Spartacus est réduit en esclavage et forcé de devenir gladiateur. Sa seule et unique motivation : revoir un jour sa femme. Au sein de la réputée école Batiatus, Spartacus recevra l’enseignement de l’impitoyable Doctore pour devenir le plus redoutable des combattants. Mais entre l’hostilité des autres gladiateurs et les manigances des propriétaires des lieus, l’enfer serait certainement plus clément...

Même si la jaquette nous indique « saison 1 », « Spartacus : Blood and Sand » ressemble davantage à une saison unique ou à une mini série de 13 épisodes (d’une soixantaine de minutes chacun). Quant on sait de plus que l’acteur principale est malheureusement décédé depuis la fin du tournage, qui c’est achevé en 2010, les chances de voir débarquer une suite directe à cette « première saison » se révèlent donc être fort minces… Quoiqu’il en soit, et ce même à titre de saison unique, « Blood and Sand » est une expérience que vous auriez bien tord de vouloir éviter. Dans un style volontairement percutant, tant visuellement qu’artistiquement, les images de Spartacus sont taillées pour marquer les esprits. Violence, corruption, trahison, mais aussi sang, sexe et corps dévêtus sont l’essence même du récit. Ces éléments s’articulent en permanence pour créer une addiction parfaite auprès du spectateur. Loin de sonner creux, le scénario est qui plus est remarquable d’ingéniosité, et réussi impeccablement à lier chaque épisode les uns aux autres. Le casting, impressionnant, mais également les musiques, les décors quasi 100% virtuels, les combats impeccablement chorégraphiques, et j’en passe, jouent eux aussi un rôle essentiel dans la réussite et la viabilité du projet. Même sans une suite, ce coffret saison 1 se suffit donc à lui-même. Sachez que « Spartacus : Gods of the Arena », qui est paru après (en 2011), revient quant à lui sur les origines des gladiateurs déjà présents dans le centre d’entraînement que l’on découvre ici. « Gods of the Arena » se situe donc chronologiquement avant « Blood and Sand ».



Coté technique, 20th Century Fox nous offre pour l’occasion un écrin Full HD magnifique, mettant superbement en valeur tous les détails des fabuleux plans numériques que nous propose « Spartacus : Blood and Sand ». Les contrastes sont exemplaires, affichant des noirs idylliques, alors que la définition est elle bien souvent hallucinante de finesse et de précision. Les combats dans l’arène sont jubilatoires, même si certains effets numériques font néanmoins un peu fake, il faut tout de même le reconnaître. Coté sonore, la VO DTS HD Master Audio 5.1 ici présente est juste parfaite. Préparez vous à vivre une expérience inoubliable en terme d’immersivité. Les combats sont nourris d’une multitude d’effets sonores, parfaitement entremêlés les uns aux autres, pour un paysage sonore inouï de relief, d'équilibre et de dynamisme. Vous ne pourrez qu’être conquis. La VF Dolby Digital 5.1 profite quant à elle d’un rendu soigné et d’un doublage très plaisant, mais le résultat est néanmoins bien en dessous, en termes d’ampleur et d’agressivité, face à l’exceptionnel VO DTS HD.

Pour ce qui est des extras, le disque 1 vous propose en guise d’introduction une bande annonce de « Spartacus : Gods of the Arena » (voir plus haut pour davantage de détails sur cette série). Les disques 2 et 3 ne proposent eux aucun extra. Le quatrième et dernier disque nous livre par contre divers modules making of, focus sur les effets spéciaux, les décors, l’entraînement ainsi que la préparation physique du casting, sans oublier la bande annonce de la saison 1. Le tout est proposé en HD et disponible en VOSTFR.

(C) 20th Century Fox | Disponible dès le 1er février 2012 en Blu-ray et DVD.

« Spartacus :Blood and Sand » est un coffret qui se doit de trôner dans votre Blu-ray-thèque, indubitablement, surtout si vous êtes amateurs de combats de gladiateurs et autres affrontements virils et musclés. Sans concession ni tabou, cette série est la rencontre entre l’esthétique de « 500 » est l’intensité de « Gladiator ». Un mixe réussi entre ces deux univers, auxquels viennent s’ajouter une bonne dose de sensualité et de passion. On regrette dès lors qu’aucune véritable suite ne soit possible sans en changer l’âme même du récit, le casting. Techniquement on est également impressionné avec une image parfaite, et une maîtrise impeccable des différentes ambiances sonores (en VO DTS HD surtout).

3 commentaires:

Cette série est fabuleuse! Une histoire accrocheuse, un casting remarquable, et des combats d'un réalisme ultime! Un "must have", surtout en Blu-ray!!

Magnifique série, à la fois graphique et envoutante. J'espère qu'il y aura une suite à cette histoire, même si j'en doute...

Bonjour le Blu-ray de Spartacus que je viens d'acheter en France n'a pas de piste HD-DTS audio anglaise mais seulement deux pistes DD5.1. Le coffret ici critiqué est-il un Fox France ou Fox Belgique? Merci d'éclairer ma lanterne afin de faire remonter ma déception et ma colère vers le distributeur français.

Publier un commentaire