25 mai 2012

[Review] "Mario Tennis Open", le test 3DS

Mario Tennis Open | Nintendo
Sortie le 25 mai 2012 sur 3DS -- Test effectué à partir d'une version commerciale.

Ayant fait l'impasse sur la DS (la dernière version portable était sortie sur GameBoy Advance), c'est finalement sur 3DS que nous reviennent Mario et ses amis pour de nouveaux affrontements raquette à la main. Les retrouvailles auront donc lieu sur les courts de Mario Tennis Open, qui laisse derrière lui la plupart des "innovations" entraperçues sur Wii, pour revenir davantage à la source d'un gameplay se voulant avant tout accessible et fun.

Si d'apparence on pourrait se dire que Mario Tennis Open est un "simple" jeu de tennis arcade, ceux qui pensent ça n'ont certainement jamais essayé un titre de la franchise auparavant. Même s'il est vrai que de précédents opus offraient un challenge plus long et et une vraie mise en scène du mode solo, Mario Tennis Open ne fait néanmoins aucune concession sur sa prise en main, qui se veut résolument réaliste, malgré la présence de coups très fantaisistes, je vous l'accorde. Vous devrez donc ici, comme dans n'importe quel jeu de tennis digne de ce nom, construire vos points, opter pour des coups frappés à plat, liftés, slicés, lob ou amortie, tout en gérant vos déplacements bien sur. A cela s'ajoute les effets que vous pouvez mettre dans la balle, effets que vos adversaires CPU maitrisent, à mon sens, un peu trop bien... Une "aide" est cela dit présente, vous indiquant par un cercle de couleur apparaissant au sol quel coup est -- d'après la console -- le plus approprié. Libre à vous de suivre ce conseil ou non. L'écran tactile de la console (voir image plus bas) vous propose divers raccourcis afin de réaliser certains coups plus facilement, mais dans les faits il est assez difficile d'en profiter, la position des mains n'étant pas toujours idéal. Enfin, des coups spéciaux son possible, envoyant alors de vrais boulets de canon, mettant directement votre adversaire en difficulté. Pour ce faire, le timing et la préparation doivent être parfaits.

En solo ou à plusieurs (local ou en ligne), le plaisir de jeu est bien réel, et on en redemande.

Coté modes de jeu, Mario Tennis Open se montre relativement traditionnel, avec tout d'abord un chapitre "apprentissage", par lequel vous devrez obligatoirement passer avant d'entrer dans le vif du sujet. Élémentaire, ce dernier vous apprend juste les bases. Le reste se fera sur le terrain (au sens propre...). Vous pouvez ensuite choisir entre "Solo", "Local" ou "En ligne". Je reviendrai sur ces deux derniers dans le paragraphe suivant. En solo, vous accédez aux tournois (en simple ou en double). Quatre premiers challenges à la difficulté progressive vous attendent, suivis de 4 autres -- en 'Coupe Étoile' -- accessibles une fois les 4 premiers bouclés avec un personnage. Seul ce personnage pourra alors accéder aux 4 tournois "étoile". Il vous faudra donc terminer tous les matchs en solo avec tous les personnages pour les avoir tous au niveau "étoile" (ou comment gonfler artificiellement la durée de vie d'un jeu...). A chacune de vos victoires vous débloquerez divers accessoires que vous pourrez ensuite acheter dans la boutique puis équiper sur votre Mii. Vous pourrez alors fanfaronner auprès de vos amis en ligne en affichant votre plus belle tenue (chaque élément -- raquette, poignées, chaussures, vêtements -- est modifiable). Pour gagner des pièces, qui vous permettent d'acheter des objets dans la boutique, vous devrez passer par les mini jeux. Seulement 4 sont ici proposés malheureusement. Chacun vous offre un challenge évolutif, avec des conditions à remplir pour avoir accès au niveau suivant. Une fois la médaille d'or décrochée, vous débloquerez un personnage caché. Celui avec les anneaux est assez simple, pour les 3 autres il faudra s'accrocher un peu plus... Mention spéciale au mini jeu "Super Mario Bros.", qui comme vous pouvez le voir sur l'image juste en dessous, vous fait parcourir les niveaux du jeu Mario Bros. original en vous servant de votre balle pour progresser et engranger un maximum de points. Un mode "Match Exhibition" est également présent, dans lequel vous choisissez votre personnage, votre adversaire et le terrain.



Mais Mario Tennis Open ce n'est pas qu'un jeu solo, heureusement. Vous pourrez, et ce avec une seule cartouche grâce à la fonction de partage, partager le court avec un ami et vous affronter en match exhibition (2 Nintendo 3DS sont bien sur nécessaires, une pour chaque joueur), et grâce à la fonction Nintendo Network vous pourrez aussi affronter des joueurs du monde entier via votre connexion internet wi-fi.

Enfin, sachez que Mario Tennis Open vous permet soit de jouer de façon traditionnelle (en appuyant sur les touches comme dans n'importe quel autre jeu de tennis et en utilisant le circle pad pour se déplacer) ou bien via la fonction gyroscopique de la console + l'écran tactile. Mais ne vous attendez pas à gameplay révolutionné, les choses étant franchement là peu évidentes à maitriser, je trouve, préférant nettement les commandes traditionnelles. Reste pour terminer à vous parler de la 3D, qui n'est pas vraiment impressionnante et qui se révèle de plus assez souvent gênante car il est presque impossible de rester toujours immobile en face de écran, et donc ce dernier devient régulièrement flou (un souci récurant sur 3DS). Vous aurez donc vite fait de désactiver cette option à mon avis.

Je ne peux vous quitter sans vous rappeler que Mario Tennis Open n'a pas encore révélé tous ses secrets, comme des Yoshi de toutes les couleurs (pour savoir comment débloquer le blanc, suivez ce lien [Des Yoshi des toutes les couleurs dans Mario Tennis Open]), et des costumes inédits, tout cela via des QR codes exclusifs que Nintendo divulguera dans les prochaines semaines. Restez donc à l'affut!

On retiendra une durée de vie très honnête, grâce entre autres à des options multi joueurs addictives et des mini jeux amusants, de vraies sensations, un panel de personnages jouables complet, la possibilité d'incarner son Mii et de le customiser, un rendu visuel agréable.

On regrettera par contre le manque de diversité avec seulement 4+4 tournois et 4 mini jeux, une difficulté parfois mal dosée (une demi finale en 3 sets peut-être bien plus accrochée qu'une finale en 5), une 3D inutile et même souvent gênante, les fonctions "tactile" et "gyroscopique" sans intérêt.

Verdict: 8/10

0 commentaires:

Publier un commentaire