12 juil. 2012

[Review] "Extremely Loud and Incredibly Close", le test Blu-ray

EXTREMELY LOUD AND INCREDIBLY CLOSE | Warner Home Video
Disponible dès le 4 juillet 2012 en Blu-ray et DVD -- Test effectué à partir d'un Blu-ray commercial. 

Un an après la mort de son père dans les terribles attentats du 11 septembre, Oskar Schell, jeune garçon à l'imagination débordante, trouve une clé dans la penderie de son père, cachée dans un vase. Persuadé que cette dernière révélera un grand secret, il part alors à la recherche de la serrure dans la ville de New York...

Suis-je passé totalement à coté de l'émotion du film, de son approche du "pire jour", comme le nomme Oskar, ou bien Stephen Daldry a-t-il tout simplement échoué dans sa mise en scène du 11 septembre vu au travers du regard d'un enfant pas comme les autres? Difficile de le savoir, mais je ne suis quoiqu'il en soit jamais vraiment rentré dans l'histoire que propose 'Extremely Loud and Incredibly Close'. Maladroitement découpé, difficile à cerner par moments, et proposant un casting particulièrement décousu, avec entre autre un Tom Hanks à peine présent, les fissures s'accumulent et au final, on s'ennuie. Reste belle et bien une forte émotion se manifestant ponctuellement, mais insuffisante que pour maintenir, d'après moi, un intérêt constant chez le spectateur. On soulignera par contre le talent de l'acteur Thomas Horn, impeccable dans le rôle du jeune Oskar, ainsi qu'un final inattendu, rattrapant quelque peu les lenteurs et les mollesses d'un scénario trop contemplatif et embué pour moi.

Un retour sur les attentats du 11 septembre à travers une chasse au trésor hors du commun...

Coté technique, pas grand chose à reprocher à ce disque Blu-ray, qui affiche une image à la définition sans faille, légèrement granuleuse par moments mais jamais excessive, des contrastes parfaitement maitrisés et un rendu HD significatif. On profite dès lors d'un joli spectacle, d'un bout à l'autre. Les pistes audio assurent quant à elle l'immersion sonore, avec une version originale DTS HD Master Audio 5.1 ample et dynamique, distillant avec précision effets et dialogues ; ainsi qu'une version française Dolby Digital 5.1 également très agréable. Doublage FR soigné, les amateurs apprécieront.

En guise d'extras, on trouve ici un making of d'une vingtaine de minutes revenant sur les coulisses du tournage, un focus sur le choix de l'acteur incarnant le personnage d'Oskar, un documentaire émouvant apportant un regard 10 ans après le drame, et un module dédié à l'acteur Max von Sydow, interprétant 'le locataire' dans le film. Vous trouverez aussi dans le boitier un code pour télécharger légalement votre copie digital.


La note peut de prime abord sembler sévère, mais elle reflète assurément l'ennuie qui fut le mien en visionnant ce film. Trop décousu, contemplatif et embué, difficile de lui donner davantage. Reste cela dit une belle émotion ponctuelle et finale, qui rattrape quelque peu les mollesses d'un scénario trop naïf. Coté technique, ce Blu-ray ne présente aucune faiblesse particulière, et offre même, à coté de certains plans trop granuleux peut-être, de jolis panoramas. Pistes audio convaincantes (en VO comme en VF), et bonus intéressants.

2 commentaires:

Un film touchant et émouvant, qui ravive une flamme émotionnelle toujours bien présente, malgré la décennie nous séparant du drame du 11 septembre 2001.

Petit film bien sympa, il ne m'avait pas déplu ... En tout cas excellente critique :p

Publier un commentaire