3 août 2012

[Review] "Project X", le test Blu-ray

PROJECT X (PROJET X) | Warner Home Video
Disponible dès le 18 juillet 2012 en Blu-ray et DVD -- Test effectué à partir d'un Blu-ray commercial. 

Pour sortir enfin de l’anonymat, trois lycéens décident d'organiser une fête des plus mémorables. Si à la base le projet semblait sans danger, à coup sûr rien ne les préparait à la soirée qu'ils allaient vivre... D'une poignée d'invités à la base, la rumeur d'une fête se propage rapidement. La petite et banale fête d'étudiants se transforme alors en un événement que personne n'oubliera de si tôt...

Je rassure tous les parents qui visionneraient ce film par hasard, toutes les fêtes d'étudiants ne se terminent pas ainsi, heureusement. Débutant sagement et noblement (l'idée de départ est on ne peut plus banale), "Project X" assume totalement la carte de la démesure et de la surenchère qu'il met en avant, jusqu'au final vers lequel il nous entraine inéluctablement. Nima Mourizadeh, aux commande de ce film, ne s'est à l'évidence rien refusé. Le plus surprenant est probablement la subtile intelligence avec laquelle les séquences et les détails s'enchainent et se lient les uns aux autres. De petites choses en début de film, presque anodines et vite oubliées, deviennent une montagne de problèmes à la fin, et le spectateur n'y a vu que du feu. L'autre élément qui m'a étonné en visionnant ce Blu-ray, c'est que "Project X" n'est pas une comédie aussi lourde et juvénile que celle à laquelle on pouvait s'attendre. On est en effet ici à des années lumières de titres comme "American Pie" ou "Van Wilder" (pour ne citer que deux exemples), pourtant assez similaires d'un certain point de vue. Et bien non. "Project X" se montre étonnamment plus abouti et même plus mature, aussi surprenant que cela puisse paraitre. On prend donc un vrai plaisir à assister à cette escalade que rien ne semble pouvoir arrêter. La version longue inédite, ajoutant quelques minutes supplémentaires au montage cinéma, n'apporte aucun ajout significatif au spectacle.

Si vous pensiez avoir tout vu, détrompez-vous. "Project X" franchit toutes les limites, et avec brio!

Coté technique, "Project X" ne nous facilité pas les choses, du point de vue de l'image en tous cas. Le film n'étant pas le meilleur exemple que l'on puisse trouver pour illustrer les atouts, indéniables certes, d'une image Full HD 1080p... La faute à sa diversité des sources de captation, allant de la caméra numérique au téléphone portable, empêchant de dresser une constante d'un bout à l'autre du métrage. Néanmoins, de manière globale, le résultat est plutôt séduisant et le rendu HD significatif, voire même valorisant. En comparaison avec une image SD, le résultat est nettement plus affuté, la définition optimisée et les contrastes également. Le choix d'une vision au format Blu-ray s'impose donc, c'est une évidence. Coté audio, version originale et version française, même si seule la VO est en DTS HD Master Audio 5.1 sur ce disque, ne se départagent pas vraiment en termes d'ambiance et de dynamique. Seuls les dialogues font ici notablement la différence, avec de ce coté là un net avantage à la version originale américaine, plus naturelle et spontanée que son homologue FR.

Pour ce qui est des bonus ce Blu-ray n'impressionne guère, avec seulement trois légers modules revenant sur les coulisses, les personnages et "l'après désastre". Rien de véritablement marquant donc. On en espérait clairement plus au vue du succès du film auprès du public. Vous trouverez aussi dans le boitier de ce Blu-ray un code pour télécharger légalement un copie digitale du film.


Surprenant par son audace et par sa gestion "mature" d'une idée de base plutôt insipide et déjà vue d’innombrables fois au cinéma, "Project X" réussi le pari fou de nous tenir en halène durant ses 90 minutes de programme, alors que tout tourne finalement autour d'une insignifiante fête d'étudiants, en apparence tout du moins. Coté technique ce Blu-ray remplit son contrat et nous livre une image soignée et des pistes sonores immersives. Déception par contre coté extras, avec seulement 3 brefs modules quelconques. Bien maigre pour rassasier notre curiosité.

1 commentaires:

En ce qui concerne le film, j'ai bien aimé parce que j'ai eu exactement ce à quoi je m'attendais : quelques scènes marrantes, une bande son géniale, et un scénario déjanté. Un peu trop peut-être sur la fin ? ^^

Publier un commentaire