18 sept. 2012

[Review] "Les 101 Dalmatiens", le test Blu-ray

LES 101 DALMATIENS | Disney
Disponible dès le 12 septembre 2012 en Blu-ray et DVD -- Test effectué à partir d'une version commerciale. 

Roger et Anita vivent dans un charmant quartier de Londres avec Pongo et Perdita, leurs bien-aimés dalmatiens, qui sont depuis peu les fiers parents de 15 chiots. Mais peu de temps après la visite inattendue de Cruella et de ses sbires maladroits, Horace et Jasper, les chiots disparaissent, ainsi que les autres petits dalmatiens de la ville ! Pongo et Perdita doivent alors rallier leurs amis animaux et utiliser toute la puissance de l'« aboiement nocturne » pour trouver la cachette de Cruella et libérer les chiots...

Les 101 Dalmatiens marque une transition dans le style Disney. Fini les princesses et les contes de fée mielleux, ce film apporte pour la première fois dans l'histoire des studios un scénario porté par un véritable suspense, dévoilant un vilain au delà du détestable, et un look très "année 20", que Walt Disney n'avait pas vraiment utilisé jusqu'alors. C'est indéniablement l'un des Grands Classiques les plus marquants de Disney, qui reste encore aujourd'hui un monument incontournable, quelque soit la génération à laquelle on appartient. Une sortie Haute Définition soulignée par une restauration magistrale, faisant de ce Blu-ray un incontournable de plus dans votre collection.

Je n'airai pas par quatre chemins, ce Disney Blu-ray m'a littéralement scotché. Oubliez vos repères passés fixés par les éditions DVD existantes, ce Blu-ray établi indubitablement de nouvelles références en matière de restauration. Jamais ce Grand Classique n'a été vu de la sorte. C'est impeccablement net et précis, les dessins sembles tous dater d'hier (sauf la séquences où Cruella est bloquée dans la neige sous le pont, clairement ratée), et on redécouvre chaque plan, chaque détails comme si c'était la toute première fois. Disney ne se contente pas simplement de nous proposer son catalogue en Haute Définition, l'éditeur y met les moyens pour offrir au public une remastérisation de qualité, et cela se voit. Un apport HD indéniable, faisant de ce Blu-ray, comme beaucoup d'autres d'ailleurs chez Disney, un incontournable.
Constat légèrement moins élogieux en ce qui concerne les pistes audio qui, si elles ne déçoivent pas, ne transcendent pas nos repères autant que le fait l'image. Le DTS HD Master Audio 5.1 de la version originale apporte une réelle dynamique et une ampleur significative, mais l'ensemble sonne malgré tout un brin artificiel à mes oreilles. Les surrounds accompagnant le tout, mais sans grande immersion. Résultat fort semblable en version française DTS HD 5.1), mais avec des voix plus frontales encore qu'en VO. Doublage original de rigueur en VO comme en VF, de ce coté là n'ayez aucune crainte.

Pour ce qui est des bonus, vous trouverez sur ce Blu-ray la quasi totalité des extras présents sur les éditions DVD précédentes, rassemblés dans un dossier nommé "making of" (historique, croquis originaux, évolution des studios, réactions diverses...). On trouve ensuite un focus sur "Cruella", un autre sur la musique, sans oublier une conversation entre Walt Disney et l'auteur du livre dont s'inspire cette histoire. Les traditionnelles bandes annonces promotionnelles de l'éditeur répondent bien sur également présentes, avec l'annonce de "Cendrillon" et des "Aristochats" en Blu-ray, entre autres.


Pas de label "Edition Diamant" pour ce Blu-ray, mais une qualité et un contenu qui le mériterait pourtant. On redécouvre ici totalement ce Grand Classique Disney grâce à cette sortie HD, avec une image intégralement restaurée, parfaitement nettoyée, nette et précise comme vous ne l'avez encore jamais vue, et des bonus nous invitant à plonger dans les coulisses de l’œuvre. Un Blu-ray de plus à ajouter à la déjà longue liste des incontournables Disney Blu-ray.

0 commentaires:

Publier un commentaire