29 nov. 2012

[Review] "FarCry 3", le test PS3

FARCRY 3 | Ubisoft
Sortie le 29 novembre 2012 sur PS3, 360 et PC -- Test effectué à partir d'une version review.

Vous pensiez connaitre le genre FPS? Vous pensiez en être blasé et ne plus pouvoir être émerveillé par la richesse et la durée de vie d'un titre de ce genre? FarCry 3 pourrait bien vous surprendre... Oubliez FarCry 2 et préparez vous à vivre une expérience inoubliable dans un monde ouvert où tout est permis, à condition de ne pas sombrer totalement dans la folie. On a eut le coup de cœur pour ce titre et on vous explique pourquoi.

Il ne faut tout d'abord pas espérer aborder FarCry 3 comme un simple FPS défoulant, à la mise en scène tapageuse et au déroulement inspiré des blockbusters hollywoodiens, qui se termine en à peine une poignée d'heures. FarCry 3 est plus riche que ça et vous propose une aventure bien ancrée dans le genre action/aventure, comme vous ne l'avez peut-être encore jamais vécu jusqu'alors. FarCry 3 c'est avant tout un scénario, une ambiance, et des personnages que vous n'oublierez pas de si tôt, sachez-le. Il est d'ailleurs rare de découvrir le grand vilain d'un jeu sur la jaquette de ce dernier. Dans FarCry 3 c'est pourtant le cas. Et en y jouant on comprend parfaitement pourquoi ce personnage au demeurant intrigant et mystérieux, va rapidement devenir votre pire cauchemar...

Avant d'aborder le gameplay et les possibilités offertes dans le jeu, faisons tout d'abord un point sur l'histoire, sans vous révéler le moindre spoiler bien sur. Dans FarCry 3 vous incarné Jason Brody, un étudiant venu sur une île paradisiaque avec ses deux frères et deux amis pour faire la fête. Mais alors qu'ils s'amusent et qu'ils profitent de leur séjour au "paradis", un groupe de pirates modernes, armés et prêts à tout pour leur butin, les kidnappent. Jason et son frère ainé, séparés de leurs amis, s'évadent, mais seul Jason s'en sort. Il décide alors de retrouver les autres afin de s'enfuir avec eux de l'île. Mais c'était sans compter sur Vaas, le chef des pirates, bien décidé à ne pas nous rendre la tâche facile...


Pour mener à bien votre mission, vous recevrez heureusement l'aide d'habitants locaux. Leur campement servira à la fois de repère, d'entrainement, mais aussi de lieu de shopping. Pour vous déplacer sur l'île vous pourrez emprunté l'un des nombreux moyens de transport mis à votre disposition, ou bien marché... mais la map est gigantesque et ce n'est pas à pied que vous effectuerez vos déplacement, vous pouvez me croire. Coté armemant, vous débuterer avec un couteau de chasse et une arme de poing. Vous débloquerez d'autres armes par la suite, en remplissant certaines missions ou en les achetant. Votre parcours regorgeant de dollars... fouillez donc bien partout. Heureusement, la carte vous informe de tous les éléments collectibles à proximité. Un bon moyen pour ne jamais passer à coté de l'objet rare.

Vous devrez aussi remplir certaines missions afin de collecter divers objets qui vous serviront ensuite à en "fabriquer" d'autres. La collecte de peaux d'animaux (et de ce coté l'île regorge d'occupants en tous genres...) et de plantes spéciales vous sera d'une aide précieuse. La faune et la flore de l'île jouent d'ailleurs un rôle bien plus important qu'il n'y parait dans FarCry 3. Faites cela dit attention à ce que vous ingurgitez, tout ne vous fera pas forcément du bien...

Mais la chose la plus importante dans FarCry 3, assurément, c'est de résister à la folie qui vous guète. La vôtre, mais surtout celle de votre pire cauchemar, Vaas. Un personnage emblématique et récurant, qui donne à FarCry 3 toute sa substance. On soulignera d'ailleurs le remarquable travail de doublage effectué pour la version française, qui est juste divine. J'imagine que les acteurs derrière ces voix ont du bien s'amuser en studio.


Si la folie est probablement le maitre mot de cette aventure (il vous faudra y jouer pour le comprendre vraiment), FarCry 3 ne se la joue pas seulement en solo, la folie peut aussi être collective! En effet, que vous soyez ou non connecté à internet, vous pourrez vous aventurer dans les dangers du paradis à plusieurs. En local ce sera en coopération 2 joueurs (jusque 4 joueurs en ligne), ou bien dans 4 modes de jeu en ligne, plus traditionnels, où c'est bien souvent chacun pour soit, et là ce sera jusqu'à 14 joueurs simultanément. Inutile de préciser que cela laisse présager de parties de "folie" bien sur (OK, le jeu de mot était facile).

On retiendra une aventure passionnante de la première à la dernière minute, une évolution optimale du personnage, un vilain d'anthologie (Vaas entrera dans la légende!), un doublage FR irréprochable, un monde totalement ouvert, quantité de missions et d'activités annexes, la possibilité de jouer en multi/coop local ou en ligne.

On regrettera par contre trop de répétitions dans les missions, une gestion d'inventaire/artisanat un peu délicate parfois, la chasse pas toujours évidente (et même souvent mortelle), une sérieuses différence de rendu entre les avants et les arrières plans, plus de 5 gigas d’installation obligatoire, et un online pass...

Verdict: 8/10

0 commentaires:

Publier un commentaire