27 mars 2013

[Review] "ARGO", le test Blu-ray

Le 4 novembre 1979, alors que la révolution iranienne atteint son paroxysme, des centaines d’activistes pénètrent de force dans l’ambassade américaine à Téhéran et prennent en otages 52 membres du personnel. Mais, profitant de la panique générale, six personnes parviennent à s’enfuir et à trouver refuge chez l’ambassadeur du Canada, Ken Taylor. Conscient que les six rescapés seront retrouvés tôt ou tard et probablement tués, Tony Mendez, spécialiste de l’exfiltration à la CIA, met au point un plan risqué destiné à les ramener au pays sains et saufs – un plan tellement audacieux qu’il ne semble pouvoir exister qu’au cinéma...

Au fil des années, Ben Affleck a su s'imposer comme un acteur désireux de s'affranchir de son image de beau-gosse cantonné à des comédies insipides ou des films d'actions musclés. Il a également trouvé sa place en tant que réalisateur, un terrain sur lequel on ne l'attendait pas forcément, même si on se souvient de son premier coup d'éclat au coté de Matt Damon avec "Good Will Hunting", pour lequel les deux compères avaient déjà décroché un Oscar en 1997. Pour en revenir au film qui nous intéresse aujourd'hui, sans détour je vous l'annonce, "Argo" est tout simplement un petit chef d’œuvre. Sans basculer dans le docu-réalité larmoyant, Ben Affleck trouve ici le ton parfait pour revenir sur l'une des plus incroyables exfiltrations de l'histoire. Même si le spectateur connait généralement l'issue, la tension est ici réelle et intense tout du long. On se rend compte de l'horreur qu'ont dû vivre les rescapés et surtout des risques que tous ont couru avant d'être enfin sains et saufs. Jusqu'à ce que Bill Clinton révèle les détails de cette opération, le monde entier ignorait le travail effectué par les hommes de l'ombre de la CIA. Argo est aussi un moyen de rendre hommage à tous ces agents qui risquent leur vie dans le plus total anonymat.

Coté technique, WHV nous propose un rendu très immersif pour cette sortie Blu-ray, avec une intro nous plongeant directement à l'époque des faits, tout en conservant la tenue et l'éclat incomparable d'un excellent master HD. Certaines séquences mélangent images d'archives et scènes reconstituées, pour un effet des plus marquants. Les lieux semblent incroyablement réels et on a véritablement le sentiment de retourner dans les années 70. Un léger grain texture ci et là l'image, mais jamais rien de dommageable ou d'excessif. Les pistes audio accompagnant le spectacle sont d'une extrême justesse, avec une très nette préférence pour la VO DTS HD Master Audio, d'une limpidité absolue. Il est à noter que vous aurez ici le choix entre une version longue inédite et la version cinéma. Sachez que cette dernière est la seule à proposer un doublage FR, sans fausse note cela dit.

VERDICT : Oscar du Meilleur Film en 2013, ARGO n'a assurément pas volé sa mise en lumière et tous les échos positifs qu'il a su récolté. Je ne serai pas celui qui vous dira le contraire, Argo est un film incroyablement intense, magnifiquement mis en scène et proposant une immersion des plus efficaces dans l'angoisse vécue par les rescapés et leur exfiltreur. Techniquement ce Blu-ray est quant à lui quasiment irréprochable, et les nombreux bonus présents (témoignages de rescapés, focus sur les métodes de la CIA, comparatifs film/réalité, PiP avec incrustation de commentaires des protagonistes) prolongent idéalement l'expérience d'un film véritablement inoubliable. A voir absolument!
ARGO, disponible dès maintenant en Blu-ray et DVD chez Warner Home Video.

1 commentaires:

Bon film, c'est vrai.
Qui rappelle les productions des années 70, avec des acteurs comme R. Redford (les Trois Jours du Condor...)
Il arrive de temps en temps que les cinéastes se rappellent comment raconter une histoire réelle...

Publier un commentaire