19 févr. 2014

[Review] "Gravity", le test Blu-ray 2D/3D

Pour sa première expédition à bord d'une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l'astronaute chevronné Matt Kowalsky. Mais alors qu'il s'agit apparemment d'une banale sortie dans l'espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l'espace. Le silence assourdissant autour d'eux leur indique qu'ils ont perdu tout contact avec la Terre, et la moindre chance d'être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d'autant plus qu'à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d'oxygène qu'il leur reste...

Avec une idée de base relativement simple, Gravity trouve l'angle d'attaque parfait pour captiver le spectateur de la première à la dernière minutes. Si au départ on peut se demander - à juste titre - comment le scénario va faire pour maintenir la tension durant 90 minutes avec un astronaute en perdition dans l'espace, les rebondissements sont suffisamment présents que pour rapidement balayer nos doutes à ce sujet. Gravity peut être comparé à la vie, à cette quête de la survie coute que coute, à cet instinct animal qui nous habite tous et qui nous pousse à ne jamais abandonner, même quand tout espoir semble définitivement perdu. Car c'est bien ça le noyau de ce film: la survie. Difficile de vous en dire plus sans vous gâcher la découverte du film, qui en vaut vraiment la peine, soyez en certain. On soulignera aussi l'excellente prestation de Sandra Bullock (nommé d'ailleurs aux Oscars pour ce rôle), surprenante ici à plus d'un titre. George Clooney fait quant à lui de la vulgaire figuration. Gravity est à mon sens un sérieux candidat au titre de film de l'année (ce n'est sans doute pas pour rien qu'il est nommé dans cette catégorie aux prochains Oscars, avec un total de 10 nominations), et ne manquez pas d'aller faire un tour parmi les nombreux bonus dont regorge ce Blu-ray, car découvrir sa conception fut également un très beau moment. A ne surtout pas manquer donc.

VERDICT : Gravity s'impose comme le nouveau symbole du film sobre et efficace (sans négliger le coté réaliste, fascinant), en transformant le terme huis-clos et en lui conférant l'immensité de l'espace infini. Redoutablement captivant, le film trouve l'approche parfaite pour tenir le spectateur en haleine du début à la fin. Coté technique, WHV nous livre un master Full HD remarquable, affichant un rendu HD exemplaire, et des contrastes irréprochables. En 2D comme en 3D, le spectacle est magistral, avec une gestion parfaite du relief dans sa version Blu-ray 3D, sans en faire trop (à l'image du film). Coté audio, bien que VO et VF soient proposées en DTS-HD (et c'est une première chez Warner!), c'est en VO que le spectacle se montre le plus immersif, en proposant une piste DTS-HD 5.1 d'anthologie. La VF se montre quant à elle plus classique, même si la piste HD apporte clairement plus de relief et de profondeur à l'ensemble que l'habituel encodage Dolby Digital. Pour ce qui est des extras, ce Blu-ray n'en manque pas, avec de nombreux modules making of et interviews (chapitrés), pour tout savoir sur les coulisses de Gravity.
GRAVITY, disponible dès le 26.02 en Blu-ray 2D/3D et DVD chez WHV.

5 commentaires:

Il me semblait que Warner distribuait la même version de ses films dans toute l'Europe. Apparemment non car la France aura droit à une piste sonore en VF 5.1 DTS HD. Cette même piste est aussi présente sur la version allemande (on parle même de 7.1 DTS HD). Etes vous sur que la version benelux n'est qu'en DD 5.1 ? Si c'est le cas je me retournerai vers mes voisins français pour l'acheter. Merci par avance plur vos infos ;-)

Bonjour. Ce que vous m'annoncez là m'étonne énormément, surtout sur un BR Warner. Je vérifierai ce soir si BR 2D et 3D sont bien en DD5.1 FR, mais lors du test je ne pense pas avoir fais d'erreur.

Après vérification, VO et VF sont bien en DTS-HD 5.1 (pas de 7.1, ni de version allemande DTS-HD). Cela dit, à l'écoute lors du test, ça n'avait pas été flagrant, et un peu par habitude je l'avoue, j'avais conclu à du DD5.1 en VF. Toutes mes excuses pour la confusion. Le test va être corrigé bien sur.

Ahhhh.... Je peux donc acheter la version belge ;-)
Il semblerait que la version 7.1 DTS HD soit une erreur monumentale sur la jaquette allemande.
Merci d'avoir pris le temps de vérifier. Je resterai fidèle à vos tests (qui m'aident par ailleurs dans mes choix)....

Merci pour votre fidélité à Deep-blu.com et surtout merci à vous pour nous avoir signaler l'erreur dans ce test! Bon film! ;-)

Publier un commentaire