4 févr. 2016

[Review] Final Fantasy Explorers, le test 3DS

FINAL FANTASY EXPLORERS | SquareEnix
Disponible dès à présent sur Nintendo 3DS -- Test effectué à partir d'une version commerciale FR.

FINAL FANTASY EXPLORERS est un nouveau RPG (jeu de rôle) orienté action, disponible en exclusivité pour la console Nintendo 3DS. Au fil de leur aventure, les joueurs seront amenés à explorer des donjons, en solo ou accompagnés de jusqu'à trois autres explorateurs, afin de récolter des cristaux éparpillés un peu partout dans le monde, et devront surtout affronter des ennemis bien connus des fans de la saga FINAL FANTASY...

Ce n'est pas la première fois que Square Enix s'aventure sur le terrain (prometteur et lucratif pour ceux ayant su trouver la bonne recette) du RPG coopératif, mais malheureusement jusqu'à l'heure sans grand succès, il faut bien le reconnaitre. Je ne parle pas ici de MMORPG, du genre Final Fantasy XIV, qui a su quant à lui trouver son public sur PS4 et PC, mais bien de RPG (ou J-RPG, ce serait plus exacte). Afin de corriger le tir, Square Enix tente donc cette fois l'association de sa licence vedette, Final Fantasy, et de la console portable la mieux vendue dans le monde, la Nintendo 3DS. C'est ainsi que l'on découvre la venue de Final Fantasy Explorers, un jeu au concept ayant pour mission d'attirer vers lui, bien entendu, les inconditionnels de la licence Final Fantasy, en jouant au passage à fond la carte du fan-service, mais aussi, t'en qu'à faire, les joueurs adeptes de la franchise "Monster Hunter", énorme succès commercial au Japon, entre autres. Mais est-ce finalement bien judicieux de la part de Square Enix de sacrifier ainsi l'âme de sa licence phare? Nous allons tenter de répondre à cette question le plus honnêtement possible.

On nous annonce ici bien des choses attrayantes, mais faut-il toutes les considérer, et puis surtout, s'amuse-t-on en jouant à Final Fantasy Explorers... ? Là est bien la question. Ce que le titre apporte de neuf, c'est avant tout la possibilité de pouvoir y jouer en compagnie de 3 autres joueurs. Du coop 4 joueurs, il faut bien avouer que c'est plutôt sympa, et j'ai même envie de dire nécessaire ici, le jeu ne faisant pas de cadeau (surtout en solo). Vous aurez au passage à maitriser une bonne vingtaine de classes, parmi lesquelles quelques nouveautés bien sûr, mais également d’autres qui vous seront plus familières : chevalier, moine, mage noir/blanc, etc... à votre guise. Vous pourrez logiquement aussi personnaliser votre personnage à votre gout. Il vous sera également offert d’invoquer, recruter et améliorer les monstres qui seront d'ailleurs partie intégrante de votre aventure. Mais ce qui fera l'essence même du votre périple, ce sera les combats que vous aurez à mener face aux monstres puissants que vous rencontrerez, à l’instar d’Ifrit, bien connu des fans de la saga, et là, les lourdeur du gameplay risquent bien d'en dégouter plus d'un, croyez-moi.


La BO n'a pas été oubliée et fera elle aussi son job de fan-service, avec une compilation des meilleures musiques de combats des précédents Final Fantasy. Mais à mon sens, ce qui plaira le plus aux fans, c'est la possibilité de se transformer en personnages légendaires, tels que Cloud, Squall, ou encore Lightning, pour ne citer que ces trois là, tous issus bien sûr de la vaste saga Final Fantasy. L'éditeur nous promet au passage plus de 100 heures de jeu au total (dont 20 heures de progression dans l’histoire).

Au-delà de toutes ces belles promesses, concrètement, on passe trop de temps dans des menus pas toujours très clairs et lisibles, on fait aussi pas mal d'aller-retour, on fait la chasse aux monstres mais sans y prendre réellement du plaisir... bref, on s'ennuie finalement très vite et à moins d'être un fan pur et dur de la saga, je doute que ce Final Fantasy Explorers puisse véritablement susciter l’engouement collectif. En plus, il faut bien reconnaitre que cet épisode 3DS est loin de faire visuellement honneur à la célèbre franchise, avec des graphismes plutôt pauvres (comprenez vraiment pas beaux!).

Si vous êtes un fan collectionneur, sachez enfin qu'une édition collector est aussi proposée pour la sortie de Final Fantasy Explorers. Cette dernière contient entre autres la BO, un artbook ainsi qu'une pochette de protection pour la console Nintendo 3DS.

VERDICT
Square Enix tente ici de nous embarquer dans sa version d'un concept bien rodé, en tous cas au Japon. Moins attiré par l'action J-RPG (coop), le public (et les fans) européen y trouvera-t-il son compte? Là par contre, rien n'est moins sûr. Je n'ai pour ma part pas plus que ça accroché, et ai même trouvé, à plus d'un titre d'ailleurs, la manœuvre maladroite. N'étant pas fan à la base de J-RPG, j'avoue très honnêtement ne peut-être pas être le meilleur public pour ce genre de titre, néanmoins j'ose mettre en garde les fans de la saga face à ce concept "nouveau", ils risquent bien de se retrouver face à un titre qui ne comblera pas toutes leurs attentes, je le crains. De plus, techniquement Final Fantasy Explorers se montre globalement faiblard (pour ne pas dire moche), ce qui n'est pas pour inciter à poursuivre l'expérience, que je qualifierai de globalement ennuyeuse, et bourrée qui plus est de petits détails gênants, comme lors des combats de boss. On retiendra quoiqu'il en soit aussi de belles idées, avec les transformations, le coop en ligne 4 joueurs, le coté fan-service très présent, ainsi que les classes et la traque aux monstres, prenante, contrairement au mode histoire.

0 commentaires:

Publier un commentaire