9 mars 2017

[Review] Ghost Recon Wildlands, le test PS4

GHOST RECON WILDLANDS - Disponible dès à présent sur PS4, XB1 et PC.
Test effectué à partir d'une version éditeur.

La Bolivie, dans quelques années. Ce splendide pays d'Amérique du Sud est devenu le plus grand producteur mondial de cocaïne. Le cartel Santa Blanca, influent et violent, a transformé le pays en narco-état, engendrant illégalité, peur, injustice et criminalité. Ce cartel est sur le point d'acquérir le statut de superpuissance mafieuse et constitue une menace à l'échelle mondiale. La guerre ouverte ne peut être la réponse. Seule une approche chirurgicale, discrète et létale peut enrayer le mal à sa source. L'unité Ghost, une légendaire équipe des forces spéciales des États-Unis, est envoyée en territoire ennemi afin de semer le chaos, de déstabiliser la situation et, à terme, de briser l'alliance entre le cartel et le gouvernement corrompu...

Après deux beta, dont une beta ouverte ayant établi un nouveau record de participation (bravo Ubisoft!), Ghost Recon Wildlands se dévoile enfin à nous dans sa version finale. Nous avons donc, pour la troisième fois au cours des quatre dernières semaines, repris du service au sein des Ghosts en Bolivie pour traquer et démanteler le cartel Santa Blanca en s'attaquant à sa hiérarchie (de la base jusqu'au sommet). Après la traditionnel étape de création de notre personnage (tête, corps, tenues, équipement...), on rentre ensuite dans le vif du sujet avec une jolie séquence d'introduction, nous laissant au passage découvrir l'excellent doublage FR qui nous accompagnera tout au long de l'aventure. Vous pourrez cela dit opter pour un autre doublage (Anglais par exemple) si vous le désirez, et activer (ou non) les sous titres FR. Une fois encore, on se rend également vite compte de la qualité graphique de Ghost Recon Wildlands, affichant de superbes textures (celles au sol sont particulièrement bluffantes) et un monde ouvert riche et détaillé, dans lequel on va évoluer durant tout notre périple.

Les premières missions, que l'on connait à présent par coeur, servent de tutoriel et nous permettent de se familiariser avec les commandes et les règles du jeu (infiltration, discrétion, assassinat, interrogatoire, missions principales et secondaires etc...). Vous pouvez cela dit choisir de ne pas suivre les différents didacticiels proposés si vous y êtes déjà familiers. Dès la première mission où vous devrez capturer et interroger une cible, vous allez découvrir les fonctionnalités du drone. Ce dernier se révèlera être un allié particulièrement précieux durant toute votre aventure. Il vous permet par exemple de scanner (avec vision nocturne aussi une fois la compétence débloquée) les alentours afin de localiser les ennemis et les cibles, et de mettre en place une stratégie d'attaque avec votre team. Le rayon d'action du drone ainsi que la charge et la durée de sa batterie peut être étendu, et vous pourrez aussi, plus tard, l'utiliser à des fins offensives (explosion). Vous le déployer en appuyant simplement sur la touche (haut) de la croix directionnelle et le rangé en faisant de même. Il se désactivera automatiquement si vous êtes repéré.

Votre liberté sur le terrain est ici quasi totale, tant au niveau de l’environnement (véhicules, bâtiments etc...) que des actions sur le terrain (approche furtive ou agressive). Vous pouvez facilement prendre le contrôle de tous les véhicules que vous croiserez (voitures, motos, hélicoptères, avions etc...) pour vous déplacer, et pourrez vous balader sur la map comme bon vous semble. Vous serez même libre d'être passager ou pilote, à votre guise. Une fois la compétence débloquée, vous pourrez aussi sauter depuis les airs en parachute afin d'arriver discrètement sur un site. L'approche furtive étant vivement conseillée, le jeu ne faisant pas vraiment de cadeau lors des gunfights (plutôt nerveux). Les forces armées locales ne manquant jamais d'appeler des renforts si vous êtes repérés. Dans ces cas là, votre tâche se complique alors encore un peu davantage. Si vous êtes mis à terre, vos camarades peuvent venir vous réanimer une fois par combat, après quoi ce sera Game Over et devrez recommencer la mission. Vous restez ici parfaitement libre de choisir votre approche, le jeu n'imposant aucune restriction particulière lors des missions, sauf celle de ne pas tuer l'otage ou la personne à interroger (logique me direz-vous...), ou encore de vous en prendre à des civiles ou à des alliés.

La prise en main se révèle relativement intuitive et s’approche globalement de celle rencontrée dans la plupart des titres du genre, tel que The Division par exemple. Vous pourrez opter pour une vision FPS ou TPS lors de la visée (la première des deux offrant plus de précision - L2 pour viser et R2 pour tirer, classique). L'approche réclamera quelque réglages cela dit, car il n'y a pas ici à proprement parler de tir possible à couvert, mais seulement être à croupi (touche rond) pour se protéger. Vous pourrez équiper deux armes principales et passer d'une à l'autre à tous moments (touche triangle - idem The Division). Une arme de point est également présente (appuyez deux fois sur triangle pour l'équiper). Pour le coté fun, vous pourrez totalement relooker votre arsenal si vous le souhaitez. La conduite se veut un peu plus exigeante par contre, avec là aussi un temps d’acclimatation nécessaire. Je trouve par exemple la conduite en moto encore trop "légère" depuis la dernière beta et j'espère vraiment que cela sera corrigé dans un futur patch. Le pilotage en hélico a quant à lui été revu et ce n'est pas un mal. Ce moyen de transport étant vivement conseillé sur les longues distances. Il y en a un peu partout, ou alors n'hésitez pas à vous transporter vers un campement qui en dispose. 

Comme dans la plupart des TPS, vous engrangerez aussi des points d'Xp dans Ghost Recon Wildlands en réussissant vos missions, mais aussi en remplissant divers objectifs secondaires, ou encore en découvrant des items cachés (entre autres), servant également à améliorer votre lien avec les locaux qui pourront vous venir en aide (R1 pour afficher la roue des commandes et les appuies rebelles disponibles). Votre personnage évoluera donc au fil de votre progression et aura ainsi accès à des nouvelles aptitudes et à de meilleurs équipements (vous pouvez aussi ramasser des armes laissées par vos ennemis mais ces dernières ne resteront pas par la suite dans votre inventaire). Ce sera à vous de distribuer les points d'expériences de la manière la plus judicieuse, suivant votre style de jeu. Vous pourrez par exemple choisir d'améliorer vos armes, votre drone (plus d'autonomie, plus longue portée, vision nocturne etc...), votre escouade (si vous êtes plutôt un joueur solo par exemple), votre résistance aux balles ou encore votre capacité de récupération (à privilégier dans un premier temps, surtout si je choisissez de jouer en solo).

Mais soyons très clairs, même s'il est possible de jouer seul à Ghost Recon Wildlands, y jouer avec trois amis est sans le moindre doute la plus jouissive des approches. Vous pouvez ainsi inviter 3 amis à rejoindre votre partie (vos amis disposant de GRW s'afficheront à l'écran de connexion), ou alors vous pouvez lancer un matchmaking aléatoire une fois dans le jeu. Si vous n'optez pour aucun de ces choix, vos trois partenaires seront alors contrôlés par l'IA. Sans être catastrophique, cette dernière ne prend logiquement aucune vraie initiative et vous devrez la gérer manuellement (touche R1). L'expérience reste cependant tout à fait jouable, à condition de ne pas trop monter le niveau de difficulté.

VERDICT
Proposant l'un des plus vastes terrains de jeu en monde ouvert explorable à ce jour, un coop 4 joueurs parfaitement rodé, des missions variées, un chalenge relevé, une durée de vie plus que généreuse, et encore quantité de choses à faire et à découvrir parmi les nombreux environnements qui nous attendent, Ghost Recon Wildlands confirme toutes les excellentes impressions que nous avaient laissé les deux sessions de beta auxquelles nous avions participé. Si vous êtes un adepte de TPS tactiques, vous ne pourrez qu'être conquis par cet univers Ghost Recon, à la fois exigeant et tolérant, offrant un judicieux mixage entre action et stratégie. On se doit également de saluer le rendu visuel, superbe sur PS4, et la très belle ambiance sonore accompagnant l'ensemble (dont un excellent doublage FR). Un titre à ne surtout pas manquer, d'autant plus si vous disposez de trois amis prêts à vous suivre dans cette vaste aventure.

0 commentaires:

Publier un commentaire