7 juin 2018

[Review] Cinquante Nuances Plus Claires, le test Blu-ray 4K

Pensant avoir laissé derrière eux les ombres du passé, les jeunes mariés Christian (Jamie Dornan) et Ana (Dakota Johnson) profitent pleinement de leur relation tortueuse et partagent une vie de luxe. Mais alors qu’Anastasia commence tout juste à s’adapter à son nouveau rôle de Madame Grey et que son époux s’ouvre finalement à elle, de nouvelles menaces viennent mettre en péril leur vie commune avant même qu’elle n’ait débuté...

Troisième et ultime volet des aventures sulfureuses d'Anastasia Steele et Christian Grey, Cinquante Nuances Plus Claires (ou Fifty Shades Freed en VO) succède à Cinquante Nuances de Grey et Cinquante Nuances Plus Sombres, respectivement sortis en 2015 et 2017.

Après deux premiers films nous ayant (lentement) conditionné dans leurs jeux sexuels, ce chapitre final vient enfin conclure la romance atypique d'Ana et Christian, tout en apportant un peu de sel à leur vie, un brin rectiligne jusqu'alors il faut bien l'admettre.

Toujours aussi mielleux et cousu de fil blanc, Cinquante Nuances Plus Claires plaira sans aucun doute aux fans des deux premiers opus, mais ne devrait pas davantage convaincre les allergiques de la première heure je le crains. Cela dit, et ce à titre tout à fait personnel (et après tout je suis là pour vous donner mon avis...), c'est clairement ce film que j'ai préféré des trois. Si dans le premier il ne se passait rien, pas grand chose dans le second, ici les choses bougent un peu plus et surtout les caractères s'affirment, pour livrer une conclusion attendue mais honnête. Je n'avais pas lu les bouquins je tiens à le préciser.

Un rendu 4K efficace.

Sans véritablement impressionner, le master 2160p ici proposé fait néanmoins le job et nous livre un rendu d'excellente tenue, boostant tous les repères vers l'excellence. Autant que possible du moins, vu que le master original cinéma est quant à lui en 2K. Cette version est donc un upscale 4K. L'image n'en souffre pas mais on imagine que le résultat aurait du coup pu être encore meilleur si la source originale avait été elle aussi 4K. L'apport du HDR se fait par contre plutot discret, étonnamment, avec certes de jolis effets de lumière et des contrastes nuancés, mais on pouvait assurément s'attendre à mieux.

Du coté des pistes audio, disque 4K et 1080p font ici jeu égal en proposant l'un comme l'autre une VO DTS:X et une VF DTS HD 7.1. La VO livre un paysage sonore sublime, précis et cristallin, sublimant la magnifique BO accompagnant le film. La VF offre elle aussi un fort bel écrin sonore, mais l'indigeste doublage FR ici présent rend l'ensemble bien plus fade que les dialogues en VO.

Pour ce qui est des extras, deux versions du film sont ici proposées: la version cinéma (101') et une version étendue (105'). Cette dernière en dévoilant un peu plus... Vous trouverez également sur le disque 4K (en SDR) une scène coupée, un module making of chapitré (9 parties pour une durée totale d'environs 32 minutes), un module/interview sur les acteurs, et le clip vidéo "For You". Un code UV est également inclus dans le boitier.

FIFTY SHADES FREED, disponible dès le 07.06.2018 en Blu-ray, UHD 4K et DVD chez Universal.

VERDICT : Signant une conclusion attendue et plutot convenue, Cinquante Nuances Plus Claires booste légèrement l’adrénaline par rapport à ses deux prédécesseurs, sans pour autant modifier son ADN cousu de fil blanc. Coté technique, cette édition 4K se montre solide, tant sur l'image que sur le son (voir plus haut pour détails), et offre même quelques extras sans devoir changer de disque.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire