19 mai 2011

[Review] "Bébé, Mode d'Emploi", le test Blu-ray

Après un premier rencart désastreux, Holly et Messer n'ont plus en commun que leur antipathie réciproque et l'amour qu'ils portent à leur filleule Sophie. Mais lorsque soudain, ils deviennent pour Sophie tout ce qui lui reste au monde, Holly et Messer vont bien être obligés d’apprendre à cohabiter, et c’est loin d’être gagné d’avance...

« Life as we know it » (titre original) m’a, je l’avoue sans détour, totalement fait craqué. Que ce soit pour le jeu d’acteur et à la complicité du duo Katherine Heigl/Josh Duhamel, ou bien la construction du scénario, certes bien souvent en pilotage automatique mais néanmoins plaisant, ou encore l’alternance entre les séquences d’humour et les moments d’émotion (parfois très poignante), la balance de ce film m’a parue absolument parfaite. C’est donc en tant que spectateur conquis que je me plie à l’exercice de la rédaction de cet article. Et je dois bien avouer que cela faisait longtemps que je n’avais pas été à ce point emporté par ce genre de productions, trop souvent formatées et creuses il faut bien le dire. « Bébé mode d’emploi » ne m’a pas semblé succomber facilement aux habituels pièges de la comédie sentimentale, sachant livrer quelques surprises et de jolies touches d’ingéniosité ci et là. Je ne peux donc que vous conseiller, vous l’aurez compris, de vous laisser vous aussi charmer.



Coté technique, ce Blu-ray livre une image raisonnablement à la hauteur des attentes que l’on peut avoir d’un master vidéo Haute Définition 1080p, mais sans jamais nous offrir réellement le meilleur en terme de définition pure. Les couleurs profitent d’une vraie profondeur et de nuances subtiles, les contrastes se montrent solides, et le rendu général est malgré tout assez plaisant. Le piqué reste quant à lui un peu en retrait et l’impression globale se positionne plutôt dans la sobriété. Les pistes audio ne décrocheront elles non plus pas la lune. La version originale DTS HD Master Audio 5.1 tente bien quelques envolées mais sans parvenir pour autant à nous étourdir ; et la VF, Dolby Digital 5.1 comme toujours avec Warner Home Vidéo, n’impressionne ni ne déçoit, se situant tout simplement dans la très grande moyenne des pistes du genre. Doublage FR soigné cela dit (avec les voix habituelles du casting), les amateurs apprécieront.

La section bonus de ce Blu-ray ne donnera d’overdose à personne, avec trois banals modules promotionnels (dont 2 centrés sur les acteurs principaux), et un lot de scènes coupées au montage. Tout cela en HD. Comme bien souvent, vous trouverez aussi dans le boitier un code pour télécharger une copie numérique du film via les serveurs de WHV.

Un Blu-ray qui techniquement n’impressionne pas vraiment (sans pour autant décevoir, ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit…), mais qui renferme par contre un excellent cru en matière de divertissement. Ce film offre un bel équilibre entre humour et émotion, servi par un casting impeccable, et teinté de quelques effets de manches judicieusement amenés. On ne lui décernera probablement pas la palm de Cannes, mais celle du cœur peut-être… en ce qui me concerne tout du moins.

0 commentaires:

Publier un commentaire