22 mai 2011

[Review] "Hereafter" (Au-delà), le test Blu-ray (sortie le 25/05)

L'histoire de trois personnages hantés par la mort et les interrogations qu'elle soulève. George est un Américain d'origine modeste, affecté d'un "don" de voyance qui pèse sur lui comme une malédiction. Marie, journaliste française, est confrontée à une expérience de mort imminente, et en a été durablement bouleversée. Marcus, un jeune garçon de Londres, perd l'être qui lui était le plus cher et le plus indispensable. Leurs destinées vont finir par se croiser pour tenter de répondre au mystère de l'Au-delà...

Je dois bien avouer que le film m’a quelque peu désorienté… Pas tant d’un point de vue spirituel ou religieux (de ce coté là mes croyances restent ce qu’elles étaient avant), mais plutôt dans l’histoire elle-même et la façon de laisser le spectateur dans l’attente tout au long du métrage. Je m’explique : On découvre un à un les différents protagonistes du récit, on nous immerge dans leur vie, leur quotidien, leurs souffrances, mais après 100 minutes de programme (pour une durée totale de 129 minutes) on a encore l’impression de n’être nul part. On imagine cela dit très bien où Eastwood cherche à nous emmener, mais ces longueurs inutiles tarissent peu à peu notre soif de curiosité pour l’au-delà. D’autant plus que la vision des choses est ici clairement dirigée et ne laisse que très peu de place à la « négociation » vis-à-vis du sujet. Le final fut, pour ma part, sans surprise car c’est très précisément ainsi que je l’avais imaginé depuis le départ, et si le film suscite bien quelques débats, les croyants et non croyants ne se réconcilieront pas forcément après la vision du film pour la cause. Je précise malgré tout que le film ne cherche pas à convaincre, il pose un regard, une vision de chose, mais certainement pas la seule.



Coté technique maintenant, ce Blu-ray délivre une image d’une finesse redoutable. Que ce soit la restitution des effets spéciaux - parfaitement intégrés aux plans caméra (la séquence du Tsunami est hallucinante de réalisme) - ou bien le rendu des arrières plans souvent grandioses, le résultat est d’une tenue irréprochable. Les contrastes se montrent eux aussi fabuleux, affichant des noirs abyssaux. Un léger grain texture l’image, mais sans jamais surcharger l’ensemble. Un apport HD manifeste et assurément profitable. Pour ce qui est des pistes audio, seule la version originale une fois de plus bénéficie d’un encodage DTS HD Master Audio 5.1, enveloppant, dynamique et offrant le paysage sonore idéal. L’immersion est moins percutante en VF, avec une piste Dolby Digital 5.1 plus traditionnelle, mais sans pour autant manquer de punch lors des moments clefs. Les scènes en français déjà présentent sur la VO s’intègrent plutôt bien au doublage FR global, mais le film y père assurément en intensité.

Concernant les bonus, vous pourrez visionner le film accompagné de 9 modules informatifs sur sa conception, sur les sujets abordés, sur les effets spéciaux, sur le casting et le réalisateur. Vous pourrez également visionner ces modules un à un via le menu des extras. A coté de ça, ce Blu-ray vous propose également la version intégrale du documentaire « The Eastwood Factor » que l’on avait pu découvrir sur le Blu-ray de « Invictus ». Cette fois il ne s’agit plus d’un module de 22 minutes, mais bien d’un copieux hommage au réalisateur de 90 minutes. Warner Bros revient ici sur 35 ans de travail et sur une carrière de légende. Ce programme est présenté pour la première fois en HD. Le boitier Blu-ray renferme également un code pour télécharger une copie numérique du film.

« Hereafter » n’est en aucun cas une réflexion sur la mort, ni un plaidoyer cherchant à convaincre qui que ce soit. Il s’agit de destins croisés, tentant chacun d’accepter le sort qui leur est réservé et de parvenir à trouver un certain équilibre, capable d’apaiser leurs souffrances. Ce Blu-ray livre une image impeccablement maitrisée et des pistes audio chaleureuses. L’ensemble est complété par un « Eastwood Factor » intégral et en HD.

0 commentaires:

Publier un commentaire