9 juin 2011

[Review] "L'Avocat", le test Blu-ray (sortie le 14 juin)

Tout juste reçu au barreau, Léo est d'ores et déjà un avocat destiné à un grand avenir. Les clients les plus prestigieux ne manquent pas de faire appel à son talent inné pour le droit des affaires. Mais les apparences sont trompeuses, et Léo découvre bientôt derrière les entreprises qu'il défend les tentacules d'une organisation mafieuse...

Se voulant le plus réaliste possible pour son réalisateur, « L’Avocat » est assurément la représentation, à peine caricaturale, de ce que pourrait être les débuts d’un jeune diplômé du barreau. On peut même dire que ce film présente le pire cas de figure possible pour un jeune avocat pénaliste, cherchant d’un coté à se faire une place dans un monde qu’il commence seulement à appréhender, et de l’autre à se bâtir une réputation et donc plaire à ses clients. L’art de la plaidoirie n’est pas ici l’élément clef, le film se montrant plus insistant sur le relationnel et surtout les limites à ne pas franchir. Jusqu’où une relation client/avocat peut-elle aller ? Comment jongler entre le secret professionnel et le respect de la loi ? Autant d’obstacles à franchir et que Cédric Anger à brillamment su négocier à l’écran. Le casting est ici exemplaire, avec un Benoit Magimel parfaitement crédible, et un Gilbert Melki grandiose en parrain de la corruption. Sobre, élégant et passionné, le film devrait aisément trouver son public.



Coté technique, M6 Vidéo nous livre ici un joli master Full HD (1080p), aux contrastes impeccables et à la définition globalement soignée. On relève malgré tout un manque de régularité générale, avec des passages plus marquants en HD que d’autres, même si globalement ce Blu-ray fait part d’une belle harmonie en termes d’images. La piste audio présente nous livre un paysage sonore en DTS HD Master Audio 5.1, toute beauté. L’immersion est parfaite, la gestion et le découpage des effets et des dialogues ne souffrent d’aucun reproche, et on profite pleinement d’une dynamique quasi exemplaire. 

Pour ce qui est des extras, ce Blu-ray vous invite tout d’abord à replonger dans le film accompagné d’un commentaire audio de son réalisateur (accessible via le menu de configuration sonore). Ce dernier se veut un peu contemplatif et descriptif, mais nous aide à comprendre certains choix. La section bonus dévoile quant à elle un documentaire sur les dessous du film (30’), quelque peu redondant avec le commentaire audio il est vrai, on y découvre cependant le point de vue de l’avocat pénaliste référant lors du tournage. La bande annonce cinéma est aussi présente.

Se voulant avant tout réaliste et moderne sur le métier d’avocat pénaliste, « L’Avocat » décroche haut la main le titre de meilleur film français du genre. Sans montrer la profession d’un point de vue théâtrale, c’est davantage dans ses personnages et leurs engagements respectifs que Cédric Anger a souhaité diriger le spectateur, qui en ressort conquis. Le support Blu-ray offre à l’ensemble un écrin sans fausse note, tant au niveau de l’image (significative) que du son (exemplaire).

0 commentaires:

Publier un commentaire