3 juil. 2011

[Review] "Sanctum 3D", le test Blu-ray (BE)

Plongeur expert, Frank McGuire se lance dans l'exploration à haut risque des grottes immergées d'Esa'ala, dans le Pacifique sud. Avec son fils, Josh, 17 ans, et le milliardaire Carl Hurley qui finance l'expédition, ils s'engagent dans le plus vaste et le plus inaccessible des réseaux de grottes souterraines du monde, à 2000 mètres de la surface et jusque là encore inexploré. Lorsqu'une tempête tropicale s'abat sur la zone, ils sont obligés de s'enfoncer dans le labyrinthe sous-marin pour trouver une autre sortie...

James Cameron nous emmène une fois de plus explorer les profondeurs, non pas cette fois à la recherche de l’épave du Titanic, ni d’une colonie extra-terrestre cachée dans les Abysses, ni même à la rencontre du peuple Na’avi, mais dans un réseau sous terrain de grottes partiellement immergées et encore inexplorées à ce jour. J’oublie également de vous préciser que ce film s’inspire de faits réels, et quand on sait ça, certaines des séquences de « Sanctum » font littéralement froid dans le dos. La mésaventure qui est arrivée à ce groupe d’explorateurs de l’extrême, s’étant retrouvé coincé à 2000 mètres de la surfaces (!), aura sans aucun doute pour effet de vous dégouter définitivement de toutes expériences de spéléologie ou même de plongé. C’est en tous les cas l’effet qu’il a eu sur moi. Certaines séquences dramatiques montrées dans le film, représentant à mes yeux l’une des morts les plus atroces qui soit, furent pour moi un véritable supplice. Production hollywoodienne oblige, les effets spéciaux sont ici grandiose et on ne doute jamais que les lieux montrés par la caméra soient bien ceux qu’ont dû traverser les membres de cette expédition de survie. Proche du concept du huis-clos, « Sanctum » parvient néanmoins et diversifier suffisamment ses environnements et ses effets de manches pour offrir au spectateur un vrai divertissement, d’une rare intensité, à la fois émotionnelle et dramatique. Un film à voir, sans le moindre doute.



D’un point de vue technique, ce Blu-ray signé ParadisoFilms nous livre une image aux contrastes souvent exemplaires, dévoilant des noirs à la tenue impeccable, et une définition affichant un joli niveau de détails. Le piqué manque par contre globalement un peu de panache. Le rendu est quant à lui pratiquement exempt de tous grains et autres bruits vidéos, lui conférant une netteté quasi parfaite d’un bout à l’autre de métrage, même si le relief n’est pas toujours des plus significatifs. Votre voyage dans les entrailles rocheuses de la Terre sera quoiqu’il en soit plus réaliste que jamais grâce à la Haute définition. Claustrophobes s’abstenir ! Coté audio, ce Blu-ray vous propose version originale et version française en DTS HD Master 5.1, pour une plongée fascinante en terre inconnue. L’ambiance surrounds joue admirablement bien la carte des effets et c’est un vrai voyage en totale immersion auquel on assiste. La VO se montre par contre plus précise dans la répartition des dialogues, là où la VF est tout de même plus frontale. Doublage FR soigné et convaincant.

Blu-ray 3D
Vous aurez sur ce disque le choix de visionner le film en 2D ou en 3D. Cette dernière est plutôt bien rendue (vertigineuse vue aérienne du cratère par exemple), même si les reliefs, bien que très souvent significatifs, manquent la plupart du temps de réalisme. On a en effet l’impression d’effets parfois ajoutés pour des besoins purement nécessaires, lié au titre - Sanctum 3D oblige - et non véritablement pour raison esthétique ou réaliste. Un intérêt discutable donc pour cette mouture 3D. Le film en 2D ayant ici ma préférence.

En guise de bonus, ce Blu-ray renferme tout d’abord un making of riche en contenu (45’), revenant sur les coulisses du tournage bien sur, mais également sur les motivations de chacun (réalisateur, acteurs, auteurs…), le tout largement accompagné par James Cameron en personne. Ce document est proposé en Full HD, cela mérite d’être souligné. Quelques scènes coupées au montage, ainsi que la bande annonce originale du film viennent compléter les extras. Il est cela dit important de préciser que, malheureusement, l’ensemble des bonus n’est pas sous titré.

« Sanctum 3D » sait jouer avec vos peurs les plus abyssales (sans chercher à faire de jeu de mots facile). Si le noir, les espaces clos ou encore la noyade vous font peur, vous allez ici passer un moment d’angoisse et même de torture permanente. Et de savoir en plus que ceci s’inspire d’une histoire vraie, rend l’ensemble d’autant plus intense et dramatique. Le Blu-ray en lui-même est un écrin idéal pour vivre cette expérience de la manière le plus intense qui soit ; à l’exception de la version 3D, quelque peu décevante à mon goût. Dommage également que les bonus ne soient pas sous titrés.

1 commentaires:

Un très bon film, réaliste et superbement filmé!

Publier un commentaire