26 sept. 2011

[Review] "Resident Evil 4 HD", le test PS3

Les remakes HD de titres PSone ou PS2 sont particulièrement en vogue depuis quelques mois (God of War I et II, Tomb Raider, Sly Raccoon, ICO, Splinter Cell…) et la tendance ne semble pas être sur le point de s’inverser, bien au contraire, avec l’annonce de versions HD pour Metal Gear Solid 2 et 3, ou encore de la trilogie Devil May Cry (attendue elle aussi de pieds fermes !). Bref, les éditeurs semblent avoir trouvé le bon moyen d’offrir une seconde vie à leurs classiques. Si les choix sont parfois discutables (je ne citerai aucun nom), le résultat est quant à lui bien souvent de qualité, avec ci et là quelques ajouts, des trophées, des modes de jeu inédits, et même pour certains une compatibilité avec les téléviseurs 3D (ce qui n’est pas le cas du titre qui nous intéresse aujourd’hui, malheureusement). Bref, que du bon, surtout pour les joueurs n’ayant jamais eu l’occasion de goûter à certains de ces titres, de vraies légendes pour le plupart. L’occasion donc de combler ces lacunes. Après cette accroche, qui je l’espère aura suscitée en vous l’envie d’en découdre, revenons plutôt à l’œuvre qui nous intéresse aujourd’hui : Resident Evil 4. Un remake HD qui a fait bouillir en moins à nouveau la flamme du désir. Mais fus-je comblé par ces retrouvailles Next Gen ? Réponse...

Considéré à juste titre par de nombreux joueurs comme l’un des tout meilleurs épisodes de la saga (avec Resident Evil premier du nom bien sur, et en ce qui me concerne aussi Resident Evil 5), ce quatrième chapitre de la légende des survival/horror sur consoles marqua un changement radical de gameplay et d’ambiance pour la licence phare de Capcom. Fini (ou presque) les ambiances manoir et sursauts violents, les choses sont à présent nettement plus dirigées action et proposent aussi un scénario plus rythmé, afin d’offrir une expérience de jeu plus musclée qu’auparavant. En faisant ce choix violent, au risque de décevoir certains inconditionnels, Capcom souhaitait également raviver un genre en perte de vitesse, les joueurs en ayant fait largement le tour, et surtout l’effet de surprise du début avec Resident Evil sur PSone est aujourd’hui lointain. Personnellement j’ai totalement adhéré et je dirais même : j’en redemande!

Cliquez sur les images pour les afficher en grand format.

Grâce à cette version HD remasterisée (voir photos ci-dessus pour un résultat avant/après qui se passe de commentaire), les fans de Resident Evil vont donc pouvoir plonger à nouveau dans l’Espagne profonde et dégommer hordes de villageois possédés, gourous meurtriers, ainsi que monstres et créatures en tous genres. RE4 proposant certainement l’un des bestiaires parmi les plus vastes de la saga. Avec une durée de vie d’une vingtaine d’heures, ce qui est à l’heure d’aujourd’hui très confortable, et proposant surtout une rejouabilité plus que conséquente grâce à l’accès à de jolis extras une fois l’aventure bouclée une première fois, comme les modes « Ada Assignment », « Separate Ways » et « Mercenaries », ou bien encore un niveau de difficulté inédit, ainsi que diverses armes et costumes bonus accessibles lors d’une nouvelle partie, il n’y a pas à dire, Resident Evil 4 fait indéniablement office de référence en termes de rapport qualité/prix. Il est vrai par contre que ce remake HD, aussi bon soit-il, est tout de même vendu à un tarif (à mon sens) un peu prohibitif, car 19.99 euros (ou 9.99euros si vous êtes un abonné Playstation Plus, et là c'est une affaire à ne pas rater!) pour un jeu datant de 2005, ça semble malgré tout un peu élevé. Il n’empêche que ceux n’ayant jamais mis le pied dans ce titre de légende ne doivent pas passer à coté de cette occasion. Ceux par contre ayant déjà parcouru RE4 de long en large sur PS2, GameCube ou sur Wii, ne trouveront ici que quelques trophées venant motiver leur aventure, à moins bien sur qu’ils ne souhaitent revivre le spectacle en HD, ce qui, il faut bien l’avouer, rend les choses encore plus intenses (même si ça ne change rien à l’histoire elle-même, nous sommes d'accord).



Coté HD justement, et d’un point de vue technique plus globalement, ce RE4 HD sur PS3 est loin de dénoter face à ses rivaux ayant également subi le lifting HD 720p très à la mode ces derniers temps. Si les textures restent globalement inchangées (avec un petit lissage salutaire au passage tout même), le rendu profite quant à lui d’une belle finesse et surtout d’une précision accrue (sauf peut-être lors des passages dans le brouillard), ajoutant indéniablement au confort de jeu. Les menus, les textes et tous les objets parsemant l’aventure gagnent eux aussi en résolution, pour une aventure aujourd’hui visuellement bien plus confortable (ne vous attendez cela dit pas à un Resident Evil 5, n’exagérons pas). Pour ce qui est des commandes, les habitués retrouveront aisément leurs marques, même s'il aurait été agréable de voir apparaitre la configuration de RE5 par exemple (plus intuitive je trouve). Pas de changement d'arme rapide (les touches haut, bas, gauche, droite font ici double emploi avec le stick analogique gauche), pas de possibilité de se déplacer en tirant (la version 3DS de "Resident Evil Revelations" corrige pourtant cette lacune), et le maniement de la caméra (avec le stick directionnel droit) cherchant à toujours reprendre sa position initiale manque de souplesse à mon goût (était-ce aussi rigide sur PS2? Je ne me rappelle pas...). L’ambiance sonore reste quant à elle ce qu’elle était, avec un paysage surround Dolby Digital 5.1 soigné et immersif. Bref, globalement, et ce malgré quelques légères imperfections, on ne peut que ressortir conquis de cette expérience, et on espère bien sur que « Resident Evil Code Veronica » profitera lui aussi du même traitement… réponse la semaine prochaine.

(c) Capcom | Disponible dès le 21 septembre 2011 sur PS3 et 360.

« Resident Evil 4 » n’a rien perdu de son charisme ni de son intérêt. Grâce à cette version HD taillée pour coller au mieux aux références graphiques actuelles, ce remake 720p d’un des meilleurs titres action/survival de la PS2 arrive aujourd’hui sur PS3 dans sa plus belle robe pour séduire à la fois un nouveau public (la nouvelle génération) mais aussi tous les nostalgiques de cette aventure légendaire. Cette édition intègre d’ailleurs tous les extras et modes bonus proposés à ce jour, pour en faire, disons-le clairement, une édition Ultimate indispensable.

5 commentaires:

Pas de maniabilité au move apparemment... dommage, ça aurait un gros plus...

Après lecture de ce test, j'ai bien envie de me laisser tenter... :)

J'espère aussi que Capcom proposera un jour une version HD du remake de Resident Evil 1 sorti sur GameCube... il était magnifique!

Sur PS2, mais surtout sur Gamecube ;-)
Très bon test, mais je l'ai déjà fini.

C'est vrai que le jeu sorti d'abord sur GameCube (le jeu tenais sur 2 disques, je m'en souviens, c'est là que je l'avais découvert), mais je parle ici de la version PS2 car ce remake HD s'en rapproche davantage à cause surtout de ses modes bonus. Mais quoiqu'il en soit, et quelle que soit la console sur laquelle on y joue, RE4 est un "must have played"! :)

Publier un commentaire