8 sept. 2011

[Review] "Scarface", le test Blu-ray

Au printemps 1980, le port de Mariel Harbor fut ouvert aux milliers d'immigrants venus chercher le fameux "rêve américain". L'un d'eux trouva le long des avenues baignées de soleil de Miami... richesse, pouvoir et passion au-delà de ses espoirs les plus fous. Le prix du rêve : le sang et la drogue. Il s'appelait Tony Montana. Le monde se souviendra de lui sous un autre nom, Scarface...

Légende parmi les légendes pour bons nombres de cinéphiles, « Scarface » n’a en tous les cas pas pu laisser indifférents tous ceux ayant un jour vu cette oeuvre signée Brian DePalma (réalisateur) et Oliver Stone (scénariste). Par sa violence excessive, son absence de tabou, ses codes parfois indigestes, « Scarface » fait bouillonner vos sentiments. Allant de l’écoeurement à l’indubitable génie narratif, tous les extrêmes s’entremêlent dans cette œuvre nous poussant - à de nombreuses reprises - jusqu’aux limites de l’intolérable. Mais « Scarface » ne serait assurément pas ce qu’il est non plus sans son casting. Qui mieux que Al Pacino pouvait incarner le charismatique Tony Montana ? Plus de 20 ans après la sortie du film en salles, Al Pacino reste encore pour beaucoup cet immigré ambitieux ayant gravi les sommets alors qu’il partait de rien, n’ayant au départ pour lui que ses ambitions et son inébranlable soif de réussite. Deux décennies après sa sortie, et autant d’années de polémiques écoulées, « Scarface » reste un monument à coté duquel on ne peut passer. Cette seconde vie qui lui est offerte grâce au Blu-ray marquera-t-elle la renaissance d’un mythe ? Seul l’avenir nous le dira, mais les fans eux ont déjà tranché.



Le support Blu-ray et la Haute Définition offre à Scarface un relief inédit ainsi qu’une vraie cure de jouvence en terme de piqué. Oubliez cette image fade et plate que l’on pouvait constater sur les éditions DVD précédentes, la HD redonne ici assurément vie à chacune des images de chacun des plans du film pour émerveiller nos rétines. Mais en contre partie, le film perd aussi de son charme, car les choses paraissent maintenant artificielles et du coup, il faut bien le dire, c’est un peu comme si l’âme de l’œuvre elle-même avait disparue. Une fois encore, les puristes et les amateurs de HD « spectacle » ne seront pas d’accord, c’est une évidence. Il n’empêche que le résultat est bien à la hauteur de nos attentes face aux standards actuels en termes de restauration HD, et que mis à part un voile granuleux par moments disgracieux et quelques plans moins précis, le résultat est bien digne du support. Une chose est indéniable par contre, c’est que le nouvel encodage audio 7.1 présent sur ce Blu-ray est quant à lui d’anthologie ! La piste DTS HD Master Audio originale semble dater d’hier et non des années 80, et de ce coté la remasterisation est sans le moindre doute une brillante réussite. Un léger bémol cependant concernant les dialogues, quasi exclusivement délivrés par la voix centrale, ce qui par moments manque indéniablement de profondeur. La VF, DTS 2.0 mono, est quant à elle à oublier, ne tenant ni de près ni de loin la comparaison avec la piste originale restaurée.

Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici divers modules et documentaires, certains récents et d’autres d’époque, revenant sur le film, sa réalisation, son charisme, son histoire, ses personnages… bref, le phénomène Scarface passé à la loupe. Un mode Picture in Picture vous propose de visionner le film en compagnie de certains de ces extras (rendez-vous dans la section Chapitrage/U-Control pour l’activer), sans oublier un focus sur la version télé ainsi que sur le jeu vidéo éponyme. Une sélection de scènes coupées au montage est également présente. Mais ce n’est pas tout, je vous rappelle [voir notre News à ce sujet] que l’édition collector boîtier métallique renferme, en plus du Blu-ray bien sur, un disque avec la copie digital ainsi qu’un DVD du film Scarface original datant de 1932. Les plus collectionneurs d’entre vous le savent certainement, mais pour les autres sachez qu’une version Collector de type « boite à cigares » est également disponible, renfermant divers goodies à l’effigie du film (pince à billet, livret, cartes…).

(C) Universal | Disponible dès le 8 septembre 2011 en Blu-ray et Coffret Blu-ray Collector.

Plus de deux décennies après sa sortie en salles, « Scarface » est devenu aujourd’hui une légende du cinéma. Ayant su bouleverser les repères et pousser le spectateur vers ses limites, le spectacle reste encore d’une force par moments presque intolérable. Un mythe qui trouve une seconde vie grâce à cette édition Blu-ray convaincante sur bien des points, dont une piste DTS HD Master Audio 7.1 originale méritant quasiment à elle seule la redécouverte de ce classique. La section bonus vaut elle aussi le détour, sans parler du superbe boîtier métallique habillant ce Blu-ray.

3 commentaires:

C'est justement le côté vieillo qui m'a freiné pour le regarder. Le bluray pourrait être une bonne solution pour me plonger dans cet univers.

Sans aucun doute, car la comparaison entre DVD et Blu-ray est ici flagrante (sans parler de la VO DTS HD 7.1 !!).

Je trouve vraiment dommage que le coffret collector ne contienne pas le blu-ray steelbook (boitier métalique); alors 38 € (boitier collector) + 19.99 € (blu-ray édition metal) ça commence à chiffrer mais quand on est un fan depuis des années (comme moi) on ne compte pas ! Hihi

"Je suis comme vous dite ? Paranoiaaaak"

Publier un commentaire