10 oct. 2011

[Review] "Essential Killing", le test Blu-ray

Capturé par les forces américaines en Afghanistan après une attaque mortelle contre un groupe de soldats US, Mohammed est envoyé dans un centre de détention tenu secret. Lors d'un transfert, il s’échappe suite à un accident et se retrouve en fuite dans une forêt inconnue. Traqué sans relâche par une armée sans existence officielle, Mohammed fera tout pour assurer sa survie dans cette vaste contrée enneigée...

Je dois avouer que je fus assez partagé lors de la vision de ce film. D’un coté l’admiration pour la survie de ce fugitif qui parvient à braver les éléments et trouver en lui la force d’avancer malgré les montages (au sens propre et figuré…) qu’il doit franchir, et d’un autre coté le dégoût pour un individu endoctriné par sa religion, n’ayant pour seul raison de vivre que le sacrifice qu’il devra commettre tôt ou tard pour servir son dieu. Une partie de moi me dit « c’est bien fait ce qui lui arrive, qu’il crève. », et une autre souhaite secrètement qu’il s’en sorte… « Essential Killing » propose le juste équilibre entre ces deux ressentis et offre donc au spectateur une chasse à l’homme palpitante, même si la conclusion, qui n’est que justice après tout, laisse comme un sentiment de frustration.



Coté technique, Studio Canal nous livre ici un master HD plaisant mais pas irréprochable, avec des contrastes manquant bien souvent de densité (les noirs ressortent davantage grisâtres qu’abyssaux), ainsi qu’une définition correcte, mais sans plus. Les conditions climatiques (neige et brouillard) sont autant d’éléments venant troubler la tenue général, et on note même par moment un manque de netteté, avec ci et là quelques mises au point un peu floues. A coté de ça, certains plans dévoilés sont juste sublimes, affichant une image d’une précision absolue sur des étendues neigeuses hallucinantes de détails et de profondeur. Les pistes audio, proposées en VO comme en VF en DTS HD Master Audio 5.1, présentent un paysage sonore souvent discret mais néanmoins immersif, avec une profusion de détails plongeant le spectateur aux cotés du personnage. Sachez que les dialogues étant ici plus que limités, opter pour la VF n’a donc que peu d’intérêt. Choisissez dès lors la version originale sans hésiter et profitez ainsi du meilleur mixage.

Pas de véritable bonus au programme de ce Blu-ray. On trouve néanmoins une bande annonce promotionnelle en début de programme, ainsi qu’un code permettant de télécharger légalement une copie digital du film (sur un feuillet à l’intérieur du boîtier).

(C) Cinéart/Twin-Pics/Studio Canal | Disponible dès le 28 septembre 2011 en Blu-ray et DVD.

« Essential Killing » n’a peut-être pas pour vocation de susciter la polémique mais en ce qui me concerne ce fut pourtant bien le cas. Au-delà de ces considérations étiques ou politiques, le film offre cela dit un spectacle d’une étonnante pertinence et au relief humain incroyable. L’éditeur a sans aucun doute soigné sa copie, mais il reste malgré tout quelques petits défauts parasites, parfois gênants. L’absence total d’extras est par contre vraiment regrettable.

0 commentaires:

Publier un commentaire