10 oct. 2011

[Review] "Rage", le test PS3

« Rage » est un FPS développé par le très respectable studio id Software, à qui l’on doit entre autres « Doom », « Quake » et leurs suites. L’arrivé de cette nouvelle licence nommée « Rage » était donc à plus d’un titre très attendue par la communauté des gamers. De belles promesses nous avaient été faites, dont une durée de vue avoisinant les 20 heures de jeu, un univers post-apocalyptique totalement ouvert, un gameplay révolutionnaire avec la possibilité de fabriquer ses propres armes à partir de composant trouvés dans le jeu, etc… bref, que des belles choses, ayant fait logiquement saliver les mateurs du genre. Mais au final qu’en est-il réellement de ce titre ? Faut-il se préparer à ce qui sera peut-être l’expérience FPS de l’année ? Faites en tous les cas de la place sur le disque dur de votre PS3, car 8 gigas d’installation sont nécessaire avant de commencer...

FPS et id Software font en général très bon ménage, donc ne tournons pas plus longtemps autour du pot, « Rage » est une fabuleuse réussite, à la hauteur de ses ambitions, comme on s’y attendait. Mais faut-il pour autant dire que le jeu tient toutes ses promesses ? Non, malheureusement... j’y reviendrai plus bas. Néanmoins, l’expérience offerte aux joueurs risque bien de faire de ce titre une nouvelle référence en la matière, sur console Next Gen tout moins, de part son ambiance travaillée tout d’abord, un coté action/aventure plus développé, et un ensemble moins linéaire que les habituels blockbusters du genre. Vous plongerez ici dans un univers post-apocalyptique dans lequel vous devrez survivre aux brigands ainsi qu’à diverses créatures. Pour ce faire le jeu est bâti autour d’un scénario accrocheur et de mécanismes efficaces, comme la gestion de vos armes par exemple.


Cliquez sur les images pour les afficher en grand format.

Les grandes originalités de « Rage » sont tout d’abord la diversité de son armement, pour le coup c’est indéniable. Vous débuterez le jeu avec un simple pistolet, puis mettrez la main sur des armes plus efficaces, bien que somme toutes classiques (arbalète, fusil à pompe, mitraillette etc…), sans oublier votre fidèle boomerang, une arme indispensable et mortelle, à consommer sans modération. Divers bombes, grenades et autres « fabrications maison » vous aideront également à venir à bout de vos adversaires. Pour ce faire, vous devrez tout d’abord dénicher les plans de ces dernières (acquis dans le jeu ou achetés auprès des marchands). Ensuite vous devrez rassembler les éléments pour les réaliser, et fouillant chaque recoins du jeu. Sachez tout de même que votre inventaire est illimité, n’ayez crainte. « Rage » apporte aussi un coté exploration, car c’est vous et vous seul qui vous déplacerez (en véhicules) d’une à l’autre. Ces bolides semblant tout droit sortis de Mad Max sont eux aussi évolutifs, et vous proposeront même de participer à quelques courses, avis donc aux amateurs.

Impossible de ne pas saluer la parfaite maîtrise technique des éléments dans ce jeu. Les choses sont tout d’abord visuellement superbes (souvent grâce à un souci du détail omniprésent), et place la barre haut vis-à-vis de la concurrence. Le jeu est de plus parfaitement fluide et les animations irréprochables. L’affichage ne présente ici aucune lacune majeure (rien que nous ayons relevé tout du moins), et les effets de lumière et d’explosion plongent littéralement le joueur au cœur de l’action. Mentions également toute particulière à l’ambiance sonore, nourrie d’une B.O. magistrale, d’effets sonores redoutables, et d’un doublage FR (pas de VO présente sur notre exemplaire) digne des meilleures productions hollywoodiennes. Un plus non négligeable, il faut bien l’avouer.



Du coté des déceptions maintenant, et donc des promesses pas tout à fait tenue, on trouve tout d’abord la durée de vie, qui est - on s’y attendait un peu quand même - inférieure à celle ayant été annoncée. Des 20 heures initialement prévues, on se retrouve au final plutôt aux environs des 15 (quêtes annexes incluses), ce qui reste malgré tout confortable pour ce genre de titre. Le coté aventure/exploration/course y contribue très certainement aussi. Le mode online permettra quant à lui de prolonger maigrement l’immersion avec 9 missions jouables en coopération ainsi que la possibilité de chevaucher votre véhicule en coop également. Bethesda a ici cela dit prévu un code d’activation en ligne, qui proposera aux premiers acheteurs du jeu (et donc pas à ceux optant pour le marcher de l’occasion) d’accéder à des ajouts exclusifs, comme une quêtes inédites, prolongeant encore d’une paire d’heurs le plaisir de jeu. C’est bon à prendre. Enfin, et sans rien en dévoiler pour ne pas gâcher votre plaisir Dualshock3 à la main, le scénario tient ici globalement la route, même si la fin risque fort d’en décevoir plus d’un...

(c) Bethesda | Disponible dès le 7 octobre 2011 sur PS3, 360 et PC.

Il faut l’avouer, on n’attendait certainement pas RAGE à ce niveau, et pourtant… Bethesda et id Software nous livre peut-être là ce qui sera le FPS de l’année. Pour le savoir il va falloir encore attendre quelques jours, jusqu’à la sortie d’un autre titre très attendu par les fans du genre… Quoiqu’il en soit, RAGE s’impose comme un véritable joyau, splendide et jouissif, teinté d’une évidente originalité et affichant une durée de vie honorable (malgré quelques lacunes). Si le concept du monde « ouverte » dans un FPS n’est pas ici poussé jusqu’à ses limites, gageons qu’une probable suite corrigera les quelques rares imperfections de cette œuvre.

1 commentaires:

J'y joue depuis vendredi en effet ce titre est excellent!

Publier un commentaire