14 nov. 2011

[Review] "Le Seigneur des Anneaux: La Guerre du Nord", le test PS3

C’est avec une certaine impatience – étant un grand fan de la trilogie cinématographique signée Peter Jackson – que j’attendais le jeu « Le Seigneur des Anneaux : La Guerre du Nord » qui m’a été envoyé par Warner Games. Il s’agit d’un hack’n slash très orienté action, avec une touche RPG (jeu de rôle) quand même afin de gérer votre évolution, votre équipe et votre inventaire, vous proposant de prendre part à une expédition dans le nord de la Terre du Milieu visant à affaiblir les armées de Sauron alors que Frodon et Sam mène leur quête vers le Mordor en vue d’aller y détruire l’anneau. Ce scénario original, librement inspiré de l'univers fantastique issu des romans de Tolkien, vous propose de mener une équipe composée d’un archer, d’une magicienne et d’un nain. Vous pourrez parcourir le jeu en solo bien sur, mais également en coopération 2 ou 3 joueurs, en local ou en ligne. Alors qu’en est-il de ce « Lord of the Ring War in the North » ? Est-il le jeu tant attendu par les fans sur consoles Next Gen ? Après y avoir passé de nombreuses heures (essentiellement en coop), il est à présent temps de vous livrer mon verdict...

Soyons clair d’emblée, le jeu est avant tout taillé pour être parcouru à plusieurs, davantage qu’en solo. Bien que cette dernière possibilité soit évidement permise, la quête elle-même vous fera rapidement sentir la nécessité de joindre vos forces à celles d’un voire de deux autre(s) partenaire(s). Le jeu est globalement accessible, mais la difficulté de certains combats en niveau normal relève tout bonnement de l’impossible à moins d’avoir au préalable construit une réelle stratégie, chose impossible malheureusement en solo, où seul la console peut gérer les personnages que vous ne contrôler pas vous-même. Cette dernière à malheureusement la fâcheuse tendance à souvent s’éparpiller, même si vous pouvez malgré tout compter sur elle pour être un vrai acteur durant les affrontement, et même vous ressusciter le cas échéant. Néanmoins, rien ne vaudra jamais une stratégie humaine et pour cela il vous faudra idéalement trouver 1 voire 2 ami(s) pour vous accompagner dans les contrées du nord.



Cliquez sur les images pour les afficher en grand format.

Que ce soit en local ou en ligne, une fois vos compagnons d’armes trouvés, vous pourrez alors vous aventurer vers les territoires hostiles du nord de la Terre du Milieu. Vous y affronterez des ordres d’orques et de trolls nés des entrailles de Sauron, ayant pour unique but de vous prendre votre vie. Pour les empêcher de parvenir à leur but, vous serez équipé d’armes évolutives, que vous pourrez améliorer grâce à des robes magiques. Vous les vendrez ensuite pour faire l’acquisition de nouvelles pièces, plus puissantes, et ainsi de suite. Si les marchands restent un choix judicieux, vous collecterez également un peu partout le long de votre périple des objets qui vous seront eux aussi très utiles. Armes, potions, armures, trésors… vous pourrez ou vous en équiper, ou les revendre auprès d’un marchant. Les villes que vous traverserez vous permettront entre autres de réparer vos objets, qui perdront de leur résistance au fil des combats que vous livrerez.

Vous pourrez également faire appel à des alliers, comme les aigles par exemple, qui vous aideront durant les combats les plus âpres (à condition bien sur que vous disposiez des plumes vous permettant de requérir leur aide), et vous croiserez aussi certains alliers qui, lors de phases bien spécifiques, vous porteront assistance. Le fait d’accumuler de l’XP vous permettra de passer de niveau. Ces derniers vous ouvriront au passage les portes de pouvoir ou aptitudes spéciales, suivant le personnage de départ que vous aurez choisi bien évidement. Le nain pourra par exemple déclancher des attaques dévastatrices, et elfe faire appel à sa magie. Des atouts à ne surtout pas négliger.



Si le jeu est rempli d’excellentes idées et de nombreuses qualités, il faut aborder le fait qu’il dévoile aussi bons nombres de lacunes malheureusement… Le menu d’accueil, et l’interface de manière générale, est tout d’abord vraiment peu pratique. On est par exemple limité à choisir un profil déjà présent sur la console. Dans le cas contraire il vous faudra au préalable créer un nouvel utilisateur. Chose assez gênante pour les sauvegardes par après, puisque seul le profil lançant le jeu sera dès lors considéré comme référence. Celle du second joueur sera au mieux désactivé (tout comme les trophées pour ce profil alors), au pire ignorée, ce qui n’est pas plus confortable lors de la reprise future d’une partie déjà en cours. Bref, tout cela rend le coop 2 (ou3) joueurs vraiment gênant. Certains joueurs renseignent également (je ne l’ai personnellement pas constaté lors des mes nombreuses heures de jeu dans cette configuration) que le jeu en coopération 2 joueurs provoquait des freez. La seule chose dont je puis faire l’écho est que j’ai constaté, c’est de nombreux bugs sonores venant rendre certains dialogues inaudibles. Des micros coupures se faisant plus fréquentes en fin de chapitres et qui m’ont en partie gâché le plaisir du scénario je l’avoue. Heureusement ces derniers ne se sont pas produits constamment. Afin, dernière chose sur laquelle je voudrais m’exprimer, ce sont les graphismes. Ce jeu n’offre assurément pas les plus beaux visuels que l’on ai vu sur consoles Next Gen. Une modélisation simpliste, des décors un peu ternes, des animations presque basiques, bref pas de quoi s’extasier je le crains. Je terminerai néanmoins sur un touche positive, en vous parlant du doublage FR, juste splendide (si on met de coté les quelques soucis de flux sonore dont je vous ai parlé plus haut). Le travail de doublage est en effet d’excellente qualité, avec même les voix officielles (presque toutes) des acteurs de la trilogie cinématographique, car vous aurez l’occasion de les croiser ici… mais chute, je ne vous en dirai pas plus.

Je vous suggère également de visiter ce lien, présentant le superbe press kit envoyé par l'éditeur pour accompagner cette sortie [voir article]. Un tout grand merci encore Warner Games pour ce dernier.

(c) Warner Games | Disponible dès le 9 novembre 2011 sur PS3, 360 et PC.

« Le Seigneur des Anneaux : La Guerre du Nord » est rempli de bonnes idées. Tout d’abord on trouve ici un scénario original, inspiré de l’univers de la saga et proposant des personnages inédits, sans pour autant tourner le dos aux références que nous connaissons déjà. Autre idée fort appréciable, la possibilité de pouvoir parcourir l’aventure seul ou à plusieurs (jusqu’à 3) en coopération locale ou en ligne. Mention également spéciale au doublage FR, d’excellente qualité. Par contre, avec des graphismes datés, une mise en scène bancale et légère, des bugs parfois gênants et une répétitivité lassante, le titre de SnowBlind Studio ne parvient pas totalement à nous enchanter, il faut bien l’avouer.

1 commentaires:

Je viens de recevoir mon jeu, il me tente bien mais j'ai skyrim à faire avant. Merci pour le test

Publier un commentaire