18 janv. 2012

[Review] "Cowboys et Envahisseurs", le test Blu-ray

Nouveau-Mexique, 1875. Un homme ayant perdu tout souvenir de son passé débarque dans la petite ville isolée d’Absolution. Il va vite s’apercevoir que les habitants n’apprécient pas les étrangers, et que dans les parages c’est le redouté colonel Dolarhyde qui fait la loi. Mais quand la petite ville est attaquée par des assaillants venus du ciel, il est temps de s’unir...

Le mélange inattendu du genre western et de celui de la science-fiction a vraiment de quoi surprendre. Mais en partant d’un constat on ne peut plus simple, si des extraterrestres sont venu sur notre planète un jour, pourquoi ne l’auraient-ils pas fait à l’époque des cowboys ? L’idée tient finalement plutôt bien la route quand on arrive à assimiler cette hypothèse. On voit toujours des films dans lesquels c’est notre monde actuel qui est attaqué, mais qu’aurions nous pu faire 200 ans en arrières ? Avec quels moyens les gens vivants à cette époque se seraient-ils défendus ? C’est en substance ce à quoi « Cowboys et Envahisseurs » tentent de répondre. Bien entendu tout ceci reste du divertissement, et de ce point de vue là, mises à part quelques longueurs inutiles, je fus globalement servis. Action, aventure, romance, personnages aux caractères bien trempés, aucun des clichés inhérents aux deux genres qui se croisent ici ne nous sont épargnés, pas même les indiens ! Daniel Craig et Harrison Ford se partagent l’affiche, et si le dernier James Bond en date mène globalement les troupes, Mr Indiana Jones ne s’en laisse pas compter pour autant. Les effets spéciaux se montrent quant à eux impeccables et parfaitement intégrer. Les séquences d’affrontement en plein soleil du désert en sont le parfait exemple (il est bien plus délicat de masquer les éventuels défauts techniques en pleine lumière que lors de séquences nocturnes). L’ambiance est elle aussi joliment soignée, et quelques rebondissements (révélations dirons-nous) sont également au programme.



Coté technique, Paramount nous livre une fois encore un splendide master Full HD 1080p. Les contrastes sont d’une belle finesse et affichent des nuances remarquables ainsi que des sombres magnifiques. Les contours sont d’une précision sans faille et la définition nous offre un rendu sublime. L’apport HD est ici incontestable et apporte au film un éclat et une luminosité flagrante par rapport à son équivalent SD (fourni également dans le boîtier du Blu-ray, vous pourrez donc comparez par vous même). Pour ce qui est des pistes audio, seule la version originale nous est ici servie en Haute Définition, avec une piste DTS HD Master Audio 5.1 tout simplement exceptionnelle. Le spectacle est explosif, libère une ampleur et une dynamique cataclysmique et mieux qu’au cinéma, vous serez littéralement plongé au cœur de l’action qui se déroule sous vos yeux. Les dialogues profitent eux aussi d’un découpage et d’un placement parfait. La version française, livrée en Dolby Digital 5.1 (seulement…), tient à peine la comparaison, et montre rapidement ses limites, en termes d’ouverture et de densité essentiellement. Le doublage FR bénéficie de son coté d’un résultat sans reproche, les amateurs apprécieront.

Concernant les extras proposés sur ce Blu-ray, précisons tout d’abord que la version proposée ici est un montage inédit, plus long d’une quinzaine de minutes par rapport à celui livré en salles. Un résultat qui n’apport rien de vraiment utile en soi d’ailleurs. Coté bonus à proprement parler, vous trouverez ici un making of chapitré des plus traditionnels (45’), revenant sur les différentes étapes de la production, sans oublier les lieux, les acteurs et les effets visuels. Vous pourrez ensuite être les témoins privilégiés d’un long entretient entre le réalisateur et les principaux membres du casting, qui en profitent bien sur pour aborder les petits secrets du tournage, mais également les carrières de chacun. Enfin, rappelons que ce Blu-ray contient aussi un exemplaire du DVD du film, pour ceux que cela intéresse (attention à ne pas vous tromper de galette, les deux disques étant quasi identiques à un logo près…). Dommage cela dit que Paramount ne nous propose pas la même édition que le Blu-ray US (mode PiP et choix entre version cinéma et version longue entre autres).

(C) Paramount | Disponible dès le 18 février 2012 en Blu-ray et DVD.

« Cowboys et Envahisseurs » s’inspire d’un comic book américain ayant imaginé la rencontre de ces deux univers. Servi par une réalisation exemplaire et un casting de premier ordre, le divertissement que l’on découvre à l’arrivée est plutôt plaisant, bien que souffrant d’indéniable longueurs, renforcées encore par une version longue n’apportant rien de plus à l’histoire. Coté technique, ce Blu-ray est par contre un modèle du genre et devrait enchanter vos sens, avec une image splendide et une VO DTS HD d’anthologie. La section bonus fait quant à elle dans le classicisme, mais ne manque néanmoins pas d’intérêt.

4 commentaires:

mouais mouais mouais , rien que le titre l'inspire pas ^^

Tout est dit dans le titre, c'est certain LOL Mais il n’empêche que le divertissement m'avait bien plu et que je me referais bien éventuellement une seconde séance, un HD cette fois :)

Un Blu-ray taillé pour faire le spectacle semble-t-il! Vu le peu de sortie intéressantes en ce moment, je vais certainement craquer :) Merci pour ce test!

Cette fois-ci, je te rejoins pas car j'ai pas aimé le film et justement je vais en donner mon avis aussi.

Publier un commentaire