6 févr. 2012

[Review] "Drive", le test Blu-ray

Un jeune homme solitaire, "The Driver", conduit le jour à Hollywood pour le cinéma en tant que cascadeur et la nuit pour des truands. Ultra professionnel et peu bavard, il ne déroge jamais à son code de conduite: ne jamais prendre part aux crimes de ses employeurs autrement qu’en conduisant. Mais après sa rencontre avec Irene et son jeune fils, quelque chose a changé. Il n’est plus seul...

« Drive » impose inévitablement un parallèle avec un autre film proposant sensiblement le même genre de scénario (sur le font mais à des années lumières sur la forme), c’est « Le Transporter ». Heureusement pour nous, la comparaison s’arrête là. « Drive » est un thriller sombre, esthétiquement irréprochable et même presque envoûtant à certains moments. La conduite est ici réaliste et inspirée, sans jamais tourner au spectacle de foire. Ryan Gosling crève littéralement l’écran, et je m’insurge, tout comme bon nombre de personnes sur internet - l’acteur en tête - de ne pas le voir figurer pour ce rôle sur la liste de nominés aux prochains Oscars. Coté réalisation, on touche là aussi à la perfection. Nicolas Winding Refn (NWR) impose son style et donne aux scènes de conduite un réalisme quasiment jamais vu encore. Le spectateur est embarqué dans la voiture au coté du pilote. Caméra au plus bas, pour coller à la route, pour une impression de vitesse et d’immersion optimale. Un prix de la mise en scène décroché à Cannes l'an dernier pleinement mérité. Mention spéciale aussi pour les quelques cascades qui jalonnent le film. S’il devait cependant y avoir un reproche à formuler, ce serait la présence de quelques longueurs lors de certains passages. Des plans parfois allongés inutilement, qui ont tendance à casser un peu le rythme. Mais sachez-le, « Drive » n’est pas un soi un film d’action, il s’impose avant tout par son ambiance intrinsèque et sa réalisation exemplaire, au risque de me répéter. Si vous espérez ici retrouver de folles courses poursuites à la Jerry Bruckheimer (Gone in 60 secondes), vous risquez fort d’être déçu. Vous voilà prévenus.



Cinéart-Twin/Pics nous livre ici un master Full HD exemplaire. Les tops démo sont rares, et « Drive » en fait assurément partie. Le piqué est redoutable, les contrastes splendides, les contours découpés au scalpel, la définition exemplaire, bref, rien à reprocher ici. Et cerise sur le gâteau, les noirs ne souffrent d’aucune faiblesse, pour un rendu abyssal, comme on les aime (les séquences nocturnes sont juste divines). Un léger relief est également notable, offrant une belle profondeur à l’ensemble. Un apport HD de référence, sans aucun doute. Les pistes audio s’affichent en DTS HD Master Audio 5.1, version originale et version française. Les deux pistes tiennent remarquablement la comparaison en termes de surround et de dynamique, mais c’est assurément la VO qui s’impose sur le terrain des dialogues. Plus affûtés, plus précis et surtout plus immersifs, ces derniers nous offrent une envergure bien plus marquée en version originale qu’en VF, plus superficielle dirais-je.

Coté bonus, le seul et unique véritable bonus à retenir est un impressionnant documentaire de près d’une heure dédié au réalisateur, intitulé « NWR ». En HD, on y découvre l’enfance de Nicolas Winding Refn avec des témoignages divers (parents, amis d’enfance…), ainsi que le parcours du réalisateur raconté par lui-même. On trouve aussi sur ce Blu-ray plusieurs autres courts modules, bien moins intéressants, revenant sur les cascades, la préparation des acteurs, etc… Enfin, vous trouverez 4 bandes annonces promotionnelles, dont celle du film « Drive », mais également celle de « The Artist », entre autres.

(C) Cinéart/Twin-Pics | Disponible dès le 8 février 2012 en Blu-ray et DVD.

« Drive » est un petit trésor cinématographique, à la fois intense et envoûtant, teinté d’action et d’humeur noire, et servi par un casting et une réalisation tous deux exemplaires. A condition de ne pas s’attendre à un "pop-corn movie" hollywoodien, et d’excuser quelques longueurs sur certaines séquences, on assiste là à un fabuleux moment de cinéma. Techniquement, l’éditeur nous propose ici le parfait écrin, tant visuel que sonore, et la section bonus parachève l’ensemble, avec entre autres un documentaire indispensable dédié au parcours du réalisateur.

11 commentaires:

J'ai adoré ta conclusion, je posterai bientot mon avis aussi et je trouve aussi ce film très bien fait que cela soit le jeu d'acteur et la musique qui font énormément dans le film.

Ouah, superbe review.
Tu m'as franchement donné envie de le voir ce film

Ce sera certainement un des films de l'année je pense. Il a de quoi séduire en tous les cas! :)

@ Chouchi27 > Je me réjouis de te lire. Et merci pour ma conclusion ;-)

@ Angerfist62820 > Ca à donner envie que serve les reviews (en général...) :)

@ sky@blu > Je partage amplement ton avis!

je viens de le recevoir et du coup j'ai hate de le voir !!, merci pour ton test ^^

C'est LE film de l'année !
Sans hésiter :-)

@ speedeo > bonne vision et viens nous faire part de tes impressions après!

@ Bluray-collec > "LE" film de l'année c'est encore trop tot pour le dire, mais dans les incontournables assurément! :)

eh bien je viens de le regarder et c'est waou , une claque , quel film !! ses jeux de regards et de non dits , cette bande son envoutante qui est millimetree pour ce film ; tout est assez unique dans ce film , quelle ambiance !!!! pour moi (c'est un avis personnel bien sur ) c'est un authentique chef d'oeuvre qui marquera les cinephiles

@ speedeo > j'aime quand les avis convergent vers un seul et même point de vue, surtout quand on parle d'excellents films! Ravi que tu ne regrettes pas ton achat :)

oh que non que je ne regrette pas !! il aura une place de choix dans ma bluraytheque ^^

Enregistrer un commentaire