23 nov. 2012

[Review] "Silent Hill Book of Memories", le test PS Vita

SILENT HILL BOOK OF MEMORIES | Konami
Sortie le 26 octobre 2012 sur PS Vita -- Test effectué à partir d'une version commerciale (dématérialisée).

Annonpuis reporté à plusieurs reprises, "Silent Hill Book of Memories" semblait s'éloigner de plus en plus et on finissait par croire que nous n'aurions jamais la chance de s'y plonger un jour. C'est finalement le 26 octobre dernier que la célèbre license de Konami a débarqué sur Playstation Vita. Ayant reçu un code de la part de l'éditeur pour tester le jeu, voici notre verdict sur cet épisode à part dans la saga survival horror ayant fait tremblé tant de joueurs depuis plus d'une décennie maintenant.

Si vous espériez un jeu traditionnel à la troisième personne comme dans le dernier épisode sorti sur PS3 et 360 par exemple, Silent Hill Downpour, vous risquez fort d'être surpris, car c'est en effet une vue aérienne qui vous attend dans "Silent Hill Book of Memories". Rien de très gênant, on s'y fait assez vite, et cela ne bride pas vraiment l'action contrairement à ce que certains peuvent penser. Coté gameplay, vous contrôlez votre personnage (que vous pourrez plus ou moins modéliser à votre guise avant de vous lancer dans l'aventure) grâce au stick directionnel gauche. La touche [X] servira à sélectionner/ramasser des objets, à activer des portes/mécanismes etc... Le tactile est ici judicieusement exploité, avec la possibilité de gérer votre inventaire à tous moments en touchant simplement l’icône appropriée sur l'écran. Au fur et à mesure de votre progression (une centaine de zones vous attendent), vous engrangerez des points qui vous feront monter de niveau et ainsi déveloper vos aptitudes (forces, dextérité, vitesse...). Des éléments spéciaux vous permettront aussi de vos donner un coup de pousse, et les armes éparpiller sur votre route seront autant d'alliés à bien gérer. Sachez que vous pourrez réparer les armes abimées, mais que votre inventaire est par contre limité. A vous de savoir le gérer au mieux. La fin de chaque zone, plutôt longue de manière générale, s'accompagnera d'une énigme qu'il vous faudra résoudre. Cela se résume bien souvent à remettre des objets dans le bon ordre. Des indices vous y aideront si vous ne trouvez pas la solution tout seul.


"Silent Hill Book of Memories" c'est bien sur une aventure en solo, mais le jeu peut également être parcouru jusqu'à 4 en coopération. Un mode multijoueurs efficace qui ouvre certaines perspectives nouvelles, même si, en solo comme en multi d'ailleurs, le manque d'originalité et la répétitivité se fait très vite sentir. Le jeu est intégralement basé sur un seul et même principe: Vous devez progresser de pièce en pièce, rechercher des clefs pour ouvrir des portes, collecter des éléments de puzzles et résoudre l'énigme finale pour atteindre la zone suivante. Inutile de préciser qu'on se lasse très vite de ce schéma ennuyeux, qui se répète sur une centaine de zone au total. Heureusement le bestiaire de "Silent Hill Book of Memories" évolue et, en plus plus des créatures déjà bien connues de la série (tête de pyramide... Mmm), quelques nouvelles frimousses viendront également à votre rencontre.

Coté réalisation, "Silent Hill Book of Memories" n'est pas le plus beau jeu de la PS Vita, certes, mais son rendu reste néanmoins correcte. Les effets de lumière sont convaincants et et les animations satisfaisantes. N'en attendez cela dit pas d'avantage. L'ambiance sonore n'est pas non plus la plus aboutie de la saga, mais elle assure malgré tout le spectacle quand cela est nécessaire. Le doublage FR est par contre vraiment mauvais, et c'est bien dommage. Enfin, et c'est là aussi un des gros points noirs de ce volet, le scénario est ici totalement secondaire. Votre personnage reçoit un jour un livre en provenance de Silent Hill, et cela le plonge dans d'étranges cauchemars... Il n'y a pas grand chose à ajouter. Je terminerai en signalant aussi que les chargements sont souvent très longs (entre les zones), et injustifiés en considérant le fait que que le jeu était ici intégralement chargé sur la carte SD de la console.

On retiendra une aventure originale qui sort des sentiers habituellement empruntés par le genre survival horror, des niveaux vastes et longs, pour une centaine de zones au total, un bestiaire consistant, rassemblant les créatures bien connues de la saga mais aussi de nouveaux venus, et la possibilité de parcourir le jeu jusqu'à 4 joueurs en mode multi.

On regrettera par contre un manque de diversité flagrant sur la durée, avec un même schéma reproduit sur l'ensemble des zones du jeu, un scénario insipide qui devient très vite totalement secondaire, un doublage FR catastrophique, et des temps de chargement entre les zones bien trop longs.

Verdict: 6/10

0 commentaires:

Publier un commentaire