10 juin 2014

[Review] "Tomodachi Life", le test 3DS

TOMODACHI LIFE | Nintendo
Disponible dès le 05.06.2014 sur 3DS/2DS -- Test effectué à partir d'une version dématérialisée.

Fermez les yeux, et imaginez une île paradisiaque… une île où vous êtes le maître des lieux, où tous vos amis, collègues, mais aussi stars internationales, sportifs célèbres ou acteurs de TV réalité, vivent ensemble en voisins... Découvrez l'improbable avec Tomodachi Life!


Nous vous présentions ce jeu il y a plusieurs semaines déjà, lors de la réception du press kit envoyé par Nintendo (voir [Arrivage] Press kit Tomodachi Life sur 3DS), présentant le jeu et livrant au passage de nombreux Mii d'exception. Le press kit était d'ailleurs accompagné d'un code nous permettant de télécharger le jeu en avant première (chose que nous ne pouvions pas mentionner dans notre article à ce moment là, à la demande de l'éditeur). Nous avons donc eu largement le temps de tester Tomodachi Life. Il est à présent temps de vous livrer nos impressions sur ce titre pour le moins original, qui a déjà su conquérir plusieurs millions de joueurs au Japon. L'Europe succombera-t-elle à son tour à la folie Tomodachi Life? Vous devrez tout d'abord calibrer votre Mii, soit en le créant, soit en allant le rechercher dans votre liste de Mii déjà existants sur votre Nintendo 3DS. Vous devrez, en plus de choisir son apparence, lui attribuer certains traits de caractère, ainsi qu'une voix, car oui, dans Tomodachi Life les Mii parlent, et en français! Les voix sont un peu "synthétiques", mais le résultat reste néanmoins saisissant, avec la possibilité de vous nommer, et même d'utiliser votre pseudo. C'est franchement pas mal du tout, et certainement bien mieux que ce que vous pouvez imaginer sans l'avoir testé. Pour le reste, les Mii que vous introduirez dans le jeu (toutes les fantaisies sont possibles) vont alors vivre leur vie, de façon totalement autonome. Chaque jour apportera son lot de nouveautés (les magasins sont mis à jour quotidiennement), et les événements sont suffisamment nombreux pour offrir des activités variées et en nombre. Ce qui est le plus bluffant c'est de voir ces Mii interagir tout seuls et vivre littéralement leurs vies sans nous. Vous êtes ici les témoins de leurs aventures (et mésaventures), mais en intervenant finalement très peu sur les situations présentes. Vous aurez à faire des choix bien entendu, mais la part d'imprévisible est ici prédominante, en abordant d'ailleurs souvent les choses d'un point de vue assez drôle. Il est de ce fait particulièrement difficile d'évaluer Tomodachi Life, tant son contenu est à la fois riche et intense, mais aussi finalement plutôt limité. J'y reviendrai dans le paragraphe suivant plus détails. Une chose est tout les cas certaines, y gouter c'est assurément l'adopter, et vous vous surprendrez vous même à venir y faire un tour tous les jours pour découvrir ce qu'il s'est passé sur votre île. Et chaque jour apportera son lot de surprise, croyez-moi.



Je vous le disais juste au-dessus, dans Tomodachi Life les possibilités liées à son coté "improvisé" sont particulièrement vastes, mais en contre partie, le jeu se montre malgré tout relativement limité. Les activités se résument globalement à quelques mini-jeux, sans grand intérêt pour la plus part. L’attrait n'est pas là, mais davantage dans le coté aléatoire et spontané de ces Mii qui vous surprendront c'est certain. Graphiquement, c'est à l'égal de ce que Miiverse propose, avec une sobriété somaire et un level-design minimaliste. De plus, la customisation s'arrête aux traits que l'on donne à ces personnages, les lieux (et en particulier notre appartement) ne peuvent être modifiés. Certaines combinaisons ne sont pas non plus possibles, comme par exemple de tomber amoureux d'un Mii du même sexe. Cela a d'ailleurs fait polémique et Nintendo s'en est publiquement excusé (ça reste un jeu vidéo ok, mais à l'heure actuelle ce genre "d'oubli" fait plutôt tache). Tout cela étant au final un peu trop limitatif et donc assez frustrant en terme de "simulation de vie". Mais j'y reviens une fois encore, l’intérêt n'est vraiment pas là dedans, et il serait dommage de ne pas tenter l'expérience Tomodachi Life en s'arrêtant à ça.
 


0 commentaires:

Publier un commentaire