10 juil. 2014

[Review] "GRID: Autosport", le test PS3

GRID: AUTOSPORT | Codemasters
Disponible dès le 27.06.2014 sur PS3, 360 et PC -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

Accompagné d'un coéquipier, vous devez triompher de vos principaux rivaux et satisfaire les sponsors de l'écurie. Luttez dans des courses acharnées où chaque dépassement, chaque place compte. Au fil de votre longue carrière dans GRID Autosport, vous pourrez vous spécialiser dans votre discipline automobile préférée ou vous imposer dans tous les domaines. Vous ressentirez toute l'agressivité du peloton au volant d'une voiture de tourisme, vous gérerez l'usure de vos pneus et l'évolution des conditions environnementales dans des épreuves d'endurance, vous déploierez des talents de précision pour piloter une monoplace, vous participerez à des épreuves réservées aux véhicules modifiés et vous devrez réagir au quart de tour dans des courses de rue...


Il faut bien avouer que c'est avec étonnement que nous avons reçu "Grid: Autosport" sur PS3, à une époque où les jeux Next Gen prennent quasiment 100% du devant de la scène des jeux vidéo sur consoles. Mais puisque Codemasters n'a semble-t-il pas souhaiter proposer son titre aux joueurs de la nouvelle génération (un choix étrange et presque suicidaire pour une licence pourtant appréciée des amateurs de jeux de course), il a donc bien fallu s'en contenter (je vous invite néanmoins à lire également le chapitre suivant pour avoir une idée globale de ce que Grid propose). Dans "Grid: Autosport" le joueur peut aborder différents types de véhicules (tourisme ou monoplace) mais également différents types de pilotages et de pistes pour s'éclater. Le tout au travers de plusieurs modes de jeu bien sur, dont un mode deux joueurs en écran splitté. Comme ses prédécesseurs, Grid impose ici une conduite assez exigeante, qui ne fera pas l'unanimité. Les "glissades" en tête, même si la prise en main, après un temps d'adaptation, reste globalement accessible et même plaisante. Vos fautes sur la piste vous seront d'ailleurs directement sanctionnées par la présence de dégâts, assez bien gérés qui plus est, qui imposent une conduite maitrisée de bout en bout, sous peine de voir vos efforts réduits à néant. Mais globalement Grid Autosport se positionne comme un titre dans la ligné de ces prédécesseurs, sans rien faire de mieux (plutot moins que plus d'ailleurs). Le mode carrière vous embarquera pour une aventure de longue haleine, même si on pestera un peu par son coté trop dirigiste et son manque de réel contrôle.



Débutons d'entrée par ce qui fâche le plus, l'absence de version Next Gen, qui nuit massivement à l'image du jeu sur console, avec une version PS3 vraiment moche. Pour ma part j'avoue à présent avoir énormément de mal à me plonger dans un jeu PS3, et d'autant plus quand le niveau technique n'est pas à la hauteur. Soyons clair, sur ce point, Codemasters à totalement manqué l'occasion de livrer un jeu d'exception aux fans de la série Grid sur consoles (contrairement à la version PC, bien plus réussie esthétiquement parlant). On regrettera en suite que le jeu ne soit pas vraiment original par rapport aux précents volets, avec une IA toujours peu convaincante, un mode carrière dirigiste, des sensations sur piste encore et toujours à revoir, et puis de nombreux éléments (circuits) déjà vu dans Grid2 (mode Street). Pas de quoi s'extasier donc, même si les joueurs PS3 n'ayant pas encore franchi le cap vers la la nouvelle génération devraient sans doute apprécier l'expérience en la trouvant "acceptable", et du coup me trouver très (trop) sévère sur le titre de Codemasters. Qu'à cela ne tienne, j'assume et je persiste même, en espérant que Codemasters nous servira peut-être un jour une version Playstation4 avec une copie revue esthétiquement (surtout!), mais éventuellement aussi avec quelques ajouts coté contenu. Comment ça "on peut toujours rêver..."?
 




 

0 commentaires:

Publier un commentaire