19 nov. 2014

[Review] Vol 7500, le test Blu-ray

Le vol 7500 quitte l'aéroport international de Los Angeles à destination de Tokyo avec à son bord 273 passagers. Alors que l'avion survole l'Océan Pacifique, l'appareil rencontre une zone de fortes turbulences. Une fois le calme revenu, un passager est victime d'une crise et meurt subitement. Sa mort semble avoir été déclenchée par l'attaque d'une force surnaturelle qui menace les passagers et les membres d'équipage. Si certains accidents sont humains, d'autres restent inexpliqués...

Oscillant entre film d'horreur, fantastique et catastrophe, Vol 7500 se montre également très vite comme étant davantage de l'envergure d'un téléfilm de série B plutot que d'une production cinéma digne de ce nom. Casting au rabais, scénario presque risible (surtout le twist final...) et sans cohérence, effets spéciaux grotesques, il est difficile de se sentir porter par une production de cet ordre. D'une durée d'à peine 75 minutes - je n'en aurais pas supporté davantage de toutes manières -, Vol 7500 n'a au final pour lui pas grand chose, et il sera bien difficile à cette production (j'ai vraiment du mal à employer le mot "film") de trouver son public, aussi indulgent soit-il.

VOL 7500, disponible dès maintenant en Blu-ray et DVD chez eOne.

VERDICT : Cela aurait pu être plaisant, mais au final il n'en est rien. Vol 7500 ne dépasse pas le grade de film de série B, sans livrer le moindre intérêt ni trait de génie d'aucune sorte. A éviter à tous prix. Coté technique, le rendu visuel de ce Blu-ray reste correct globalement, même si les contrastes manquent généreusement de densité. Le piqué n'est pas non plus d'anthologie, mais l'image reste néanmoins plaisante. Les pistes audio sont, en VO comme en VF, proposées en DTS-HD Master Audio 5.1. Sans fioriture mais assurant tout de même le spectacle coté surround, avec une très nette préférence pour la VO, plus incisive et immersive que son homologue FR. Sans en être totalement certain, je suspect malgré tout cette dernière d'être une VF canadienne d'ailleurs. Rien d'autre à signaler, cette édition belge étant totalement dépourvue de bonus.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire