21 janv. 2015

[Review] Dracula Untold, le test Blu-ray

En 1462 la Transylvanie vit une période de calme relatif sous le règne du prince Vlad III de Valachie. Mais quand le sultan Mehmet II demande que 1000 jeunes hommes de Valachie, dont le propre fils de Vlad, soient arrachés à leur famille pour venir grossir les rangs de l'armée turque, le prince doit alors faire un choix : abandonner son fils au sultan, ou faire appel à une créature obscure pour combattre les Turcs...

Les films de vampires (et/ou de monstres en tous genres), et en particulier ceux mettant en vedette le plus célèbre de tous, sont plutôt monnaie courante ces dernières années, avec non seulement des productions sur grand écran, mais aussi de multiples séries télé mettant elles aussi le conte Dracula et ses congénères au gout du jour. La venue d'un nouveau film sur le sujet avait donc de quoi nous rendre quelque peu méfiant quant à l’intérêt réel de ce dernier. Sans bouleverser les sens ni totalement réinventer le genre, Dracula Untold réussit cependant à moderniser le personnage et le rendre plus humain et attachant que toutes les versions l'ayant précédées, au risque même de totalement dénaturer le mythe, ce dont ne s’inquiète pas une seconde cette version, résolument libre d'interprétation. Un Dracula vengeur, protecteur, père de famille et aimant, luttant pour ne pas devenir l'inéluctable démon auquel son terrible destin le condamne. Nourri d'effets visuels probants et d'un indéniable charisme, Dracula Untold réussi le difficile mélange du modernisme et du récit/personnage classique. Un divertissement plaisant, laissant donc derrière lui un sentiment de mission accomplie, en attendant peut-être une suite, fortement suggérée lors de la séquence finale.

DRACULA UNTOLD, disponible dès le 28.01.2015 (Belgique) en Blu-ray et DVD chez Universal.

VERDICT : Nourri d'effets visuels probants et d'un indéniable charisme, Dracula Untold réussi le difficile mélange du modernisme et du récit/personnage classique. Un divertissement plaisant, laissant donc derrière lui un sentiment de mission accomplie, en attendant peut-être une suite, fortement suggérée lors de la séquence finale. Coté technique, Universal nous propose une fois encore un très joli master 1080p, aux contrastes denses et aux sombres vertigineux, souligné par un rendu HD souvent exemplaire, à la définition irréprochable. Du coté audio, comme toujours chez l'éditeur, seule la version originale profite d'une piste HD, avec un encodage DTS-HD Master Audio 5.1 magnifique d'intensité et de précision, exploitant redoutablement les surrounds et distillant à merveille les effets sur l’ensemble des 5 enceintes avant/arrière. VF DTS 5.1 plus lissée, mais pas forcément plus sage. Doublage FR soignée. Pour ce qui est des extras, vous trouverez sur ce Blu-ray divers modules revenant sur les coulisses du tournages, une relecture des scènes clefs en compagnie de l'acteur principal, un lot de scènes coupées, sans oublier un commentaire audio optionnel. Un code Ultra Violet est également présent dans le boitier.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire