21 avr. 2015

[Review] Mortal Kombat X, le test PS4

MORTAL KOMBAT X | Warner Bros. Games
Disponible dès le 14.04.2015 sur PS4, XONE et PC -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

La légendaire saga de jeux de combat de NetherRealm Studios revient à la vie pour révolutionner la franchise sur la Nouvelle Génération. Le jeu adopte une direction artistique inédite et propose un tout nouveau gameplay pour offrir aux joueurs l'expérience Mortal Kombat ultime. Les joueurs pourront aussi profiter d'un scénario original mettant en scène les personnages mythiques de la série, comme Scorpion et Sub-Zero, tout en découvrant de nouveaux concurrents, bons ou méchants, qui se livreront des combats sans merci...

Le moins que l'on puisse dire à son sujet, c'est qu'il se sera fait attendre ce Mortal Kombat X. Et ce pour deux raison. La première c'est que la saga a toujours su évoluer et se renouveler au fil des épisodes. Une des raisons pour laquelle les fans lui sont d'ailleurs restés généralement fidèles, et que la communauté MK n'a cessé de grandir au fur et à mesure que les chapitres se sont succédé. L'autre raison pour laquelle ce MKX était très attendu tant sur PS4 que sur XOne (et PC aussi), c'est qu'il est, d'une certaine manière, le premier VRAI jeu de combat "classique" à voir le jour sur la nouvelle génération. Ce n'est pas l'anecdotique Killer Instinct sur X-Box One (absent du catalogue PS4) qui me fera dire le contraire, ni le peu innovant et plutôt moche Dead or Alive 5: Last Rould, très peu charismatique d'ailleurs pour ma part, attirant davantage à lui les amateurs de jeunes filles en bikinis plutôt que les gamers fans de baston. Mortal Kombat X se pose donc en terrain quasiment conquis d'avance aux yeux des joueurs en manque d’hémoglobine et de "Fatality" en tous genre. Mais la licence phare de Warner Bros. Games a-t-elle su réellement évoluer et s'adapter à la nouvelle génération? Réponse ci-dessous.

La première chose que l'on note en jouant à Mortal Kombat X sur PS4, outre la mise à jour de 3 gigas obligatoire..., c'est l'évolution générale du jeu, dans tous les domaines. Le nombre de modes de jeu proposés, l’accessibilité "on line" mise en avant (avec un choix de faction mondiale avant tout autre chose), le coté graphique amélioré, la quantité d'options et de réglages disponibles, les différents profils (3 différents) pour chaque personnages, les nouvelles recrues au casting, etc... bref, quantité de choses à découvrir, que ne proposaient pas les prédécesseurs de MKX.


Heureusement, on trouve aussi avec Mortal Kombat X pas mal de repères rassurants ainsi que des visages familiers. La brutalité du titre reste bien sûr un des éléments clefs, et les différents Fatality, Brutality et X-Ray seront autant de points que les fans se devront de maitriser bien sûr pour en profiter pleinement. Nous reviendrons d'ailleurs sur ce point particulier (les Fatality) plus en détails un peu plus bas sur cette page.

Coté contenu, le jeu offre bien sûr un classique mode Histoire scénarisé, plutôt copieux d'ailleurs, avec un chapitre distinct par protagoniste, généralement découpé, chacun, en quatre combats de deux rounds gagnants. De quoi balayer ainsi l'ensemble du casting de base et découvrir au passage les atouts et faiblesses de ces 24 élus. Sans surprise, on s'y éclate bien entendu, mais le tout reste assez prévisible néanmoins. Si vous préférez d'abord vous entrainer, pas de problème, le mode Entrainement est là pour ça (Fatality y compris). Mais bien d'autres choses vous attendent aussi dans MKX (Tour, Crypte...), en solo ou en multi, que je vous laisserai découvrir par vous même. Sachez également que le choix de votre faction ne sera pas anodine, puisque chaque semaine la faction ayant été la meilleure permettra à tous ses membres (à l'échelle mondiale) de remporter des bonus. Vous pourrez cela dit en changer à votre guise, mais attention car vous perdrez alors tous les bonus (et points) acquis jusque là. Cela dit, un trophée vous réclame de passer par chacune des cinq au moins une fois.

Mortal Kombat X propose un gameplay qui ravira tous les types de joueurs, avec un sens technique non négligeable, mais également une accessibilité flagrante pour le joueur néophyte. Il semblerait bien que les développeurs aient réussi à proposer une sorte d'équilibrage presque idéal. Méfiez-vous tout de même car si cela fonctionne face au CPU, il reste cela dit indispensable de maitriser vos enchainement avant de vous frotter aux meilleurs pointures en ligne, sous peine de correction exemplaire. Le jeu autorise à présent bon nombre d'interactions avec certains éléments de décors, comme prendre une personne du public pour la balancer sur votre adversaire. Effet garanti la première fois! Les attaques spéciales restent encore et toujours efficaces et impressionnantes, accessibles une fois votre jauge remplie de 3 segments. Bref, là aussi quantité de petits détails difficiles à lister avec exactitude, mais que vous découvrirez progressivement en parcourant MKX et ses divers modes de jeu.



Je vous parlais plus haut des Fatality, objets indissociables de la licence Mortal Kombat, vous assurant un "Finish Him" à la fois stylé et ultra violent. Ces derniers demandent cependant un excellent timing ainsi que pas mal d'entrainement avant de pouvoir être placés lors d'un combat. Sans être insurmontable, en pleine partie, il n'est pas rare de perdre parfois ses moyens et donc de se louper comme on dit. Qu'à cela ne tienne, les développeurs on penser à vous et vous pourrez attribuer des commandes simplifiées pour effectuer ces Fatality. Mais pour ce faire... vous allez devoir payer. En effet, les "Easy Fatality" ne seront pas gratuits, et c'est via les plateformes PSN et Xbox Live que vous pourrez acquérir les jetons nécessaires pour simplifier lesdites commandes, se réduisant alors à maintenir R2 + une touche. Une pratique plus que discutable, vous en conviendrez, ne mettant pas tous les joueurs sur un même pied d'égalité...

VERDICT
L'attente en aura valu la peine. La licence légendaire "Mortal Kombat" renait sur consoles de nouvelle génération de façon étincelante, et offre une expérience sans concession à tous les gamers en manque d'hémoglobine et de brutalité. Rien n'a ici été enlevé (ou presque), que du contraire, Mortal Kombat X proposant quantité d'ajouts venant considérablement étoffer le gameplay. Plus étoffé mais aussi plus épuré dans la lisibilité de ses menus et options, rendant MKX plus accessible et conviviale que son prédécesseur. 24 personnages de bases, un mode Histoire solo d'une dizaine d'heures environs, de nombreux modes annexes (Tour, Cryptes etc...), et un on-line qui saura quant à lui divertir les joueurs en quêtes de notoriété, avec - entre autres - un Tournoi Mondial opposant les 5 factions rivales, la durée de vie se montre ici colossale. On regrettera cela dit que certains personnages soient uniquement accessibles via DLC, et que notre porte monnaie soit également solicité pour pouvoir accéder à des Fatality simplifiés. Au-delà de ces "indélicatesses", Mortal Kombat X s'impose bien telle la nouvelle référence du jeu de combat sur console (en attendant la comparaison avec d'autres légendes bientôt, Tekken et Street Fighter...).

0 commentaires:

Publier un commentaire