8 juin 2015

[Review] 50 Nuances de Grey (Version Longue), le test Blu-ray

Ana est une jeune étudiante naïve et inexpérimentée, chargée d'interviewer l'énigmatique millionnaire Christian Grey. Mais leur relation prend rapidement la voie d'une liaison non conventionnelle. Catapultée dans l'environnement glamour et fascinant de Christian, Ana lui découvre un autre visage plus secret en explorant ses propres désirs inavoués. Cette rencontre va donner lieu à une romance follement intense et dévorante. Christian et Ana vont explorer les limites qu'ils s'autorisent ou non à franchir...

Il y a des tests Blu-ray qui sont assurément moins évidents que d'autres, et 50 Nuances de Grey en fait indéniablement partie. Est-ce parce que je suis un homme et que les bouquins dont il s'inspire s'adressaient davantage à la gante féminine (je précise que je n'ai pas lu les livres pour ce test mais me suis fait raconter et expliquer leur contenu), ou est-ce simplement du au fait que j'ai trouvé l'ensemble fort peu charismatique, mais 50 Nuances de Grey ne m'a pas véritablement conquis, loin en tous les cas de valoir à mes yeux l'immense vague populaire et médiatique l'ayant portée lors de sa sortie en salles. Il faut néanmoins reconnaitre que résumer en deux heures de montage toute la complexité d'un bouquin rempli de réflexions personnelles, de ressentis, d'introspections etc... était loin d'être chose aisée. C'est sans doute pour cela qu'aucun réalisateur ne s'y était attaquer avant Sam Taylor-Johnson. Reste de ça une romance bien fade, deux personnages presque insipides, une mise en scène lente et convenue, et un point de vue sexuel (c'est tout de même là l'essence première de "Fifty Shades of Grey") à peine souligné dans cette version cinéma. Quelques minutes au total, et rien de vraiment "hot" en fin de compte. Difficile du coup de valider cette adaptation en tant que telle. De mon point de vue, j'ai trouvé la relation entre Ana et Christian plus "intense" en VO. La version française la rendant encore plus fade.

Sachez enfin que deux montages du film sont inclus dans cette édition Blu-ray, avec une version cinéma et une version "extended" (+8 minutes). L'une et l'autre proposent un doublage FR.

FIFTY SHADES OF GREY (50 NUANCES DE GREY), disponible le 9.06 en BR et DVD chez Universal.

VERDICT : Il est bien difficile d'identifier à qui s'adresse 50 Nuances de Grey. Probablement pas en tous cas à ceux et celles ayant lu les livres car l'avis est là unanime, toute l’intensité des bouquins semble ici évaporée. Peut-on alors rejeter la faute sur un casting trop léger? Là encore difficile à dire. Un scénario mal adapté? Sans doute, mais pas seulement. C'est probablement l'ensemble de ces éléments qui font de 50 Nuances de Grey un film essentiellement porté par sa réputation littéraire, mais qui n'en fera pas une légende cinématographique. Coté technique, Universal nous propose par contre un Blu-ray au rendu HD agréable, soutenu par des contrastes solides, une palette de couleurs joliement sobre mais irréprochable sur le plan des nuances et de la définition. Visuellement c'est superbe, il n'y a rien à dire. Du coté des pistes audio, seule la VO s'illustre en DTS-HD Master Audio et offre du coup un paysage sonore (et musicale surtout) exemplaire. Envoutante, voir même hypnotisante bien souvent, la B.O. est remarquable et redoutable d'efficacité. L'un des points forts du film assurément. La VF, DTS 5.1 se montre bien moins séduisante et surtout bien plus fade que son homologue anglaise, à cause surtout d'un doublage FR peu convaincant selon moi. Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici divers modules revenant sur les coulisses du film (personnages, appartement, garde-robes etc...) et de cette adaptation controversées, sans oublier un furtif aperçu de la suite, ainsi qu'un code Ultra Violet dans le boitier.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire