15 oct. 2015

[Review] Vampire Diaries saison 6, le test Blu-ray

Bonnie et Damon ont disparu. Elena est de retour à l'université faisant difficilement face à la perte de Damon. Caroline désespère de trouver un moyen de rompre le sort lancé sur Mystic Falls par les Travelers. Alors que tout le monde croit que Stefan est sur une piste afin de ramener Damon et Bonnie, Elena est choquée lorsqu'elle apprend ce qu'il fait en réalité...

Regarder Vampire Diaries c'est un peu comme Les Feux de l'Amour (en moins poussiéreux tout de même)... Le cercle de personnages reste quasi le même depuis la première saison, tout le monde connait tout le monde, s'aime puis se déteste avant de s'aimer à nouveau, et les couples se font et se défont ainsi saison après saison, sans qu'on ne trouve bien souvent la moindre logique là-dedans. Bref, ça fait sans doute mouiller les jeunes pucelles j'imagine, devant les beaux et ténébreux frères Salvatore. L'avantage c'est que même si vous n'avez pas vu toutes les saisons, on raccroche assez facilement à l'histoire. Cette sixième saison (déjà...) de Vampire Diaries ne manque donc pas de nous livrer son quota de nouvelles relations, de ruptures plus ou moins attendues, ainsi que de personnages partis (ou morts) puis finalement revenus, avant de peut-être repartir (ou re-mourir) encore, qui sait. Tout cela donne un peu l'impression par moments de tourner en rond, il faut bien l'avouer. Coté "scénario", cette saison 6 décroche enfin de la routine dans laquelle les cinq précédentes saisons nous avaient entrainé (finis les doubles maléfiques et les querelles amoureuses entre frères - quoique...), et joue cette fois la carte - pas très originale non plus j'en conviens - d'une dimension parallèle et du voyage dans le temps. Un moyen d'amener au casting de nouveaux venus et d'instaurer une intrigue nouvelle, avec la présence d'un serial killer à Mystic Falls. Tout un programme... Cette saison 6 m'a cependant semblé un brin plus digeste que ces prédécesseurs, avec un peu moins de "love" et un peu plus de "maturité". De là à dire que Vampire Diaries n'est plus tout à fait Vampire Diaries, je n'irai pas jusque là.

VAMPIRE DIARIES SAISON 6, disponible en Blu-ray et DVD chez WHV (Belgique).

VERDICT : Affichant des ambitions scénaristiques qui peuvent sembler plus digestes que les habituelles "je t'aime, moi non plus" que les cinq premières saisons nous ont envoyé au visage sans discontinuité, The Vampire Diaries saison 6 apporte donc un peu de sang frais (sans mauvais jeu de mot...) et pourrait éventuellement convaincre une parties des sceptiques récalcitrants. Je n'irai cela dit pas jusqu'à dire que cette sixième saison est un virage à 180°, n'exagérons rien. Cette saison 6 se laisse regarder, ce n'est déjà pas si mal après tout. Coté technique, là par contre rien à dire, WHV nous livre un master 1080p splendide, affichant de jolis contrastes et une définition soignée. Du coté des pistes audio, seule la VO s'illustre en DTS-HD Master Audio 5.1, en nous offrant un paysage sonore immersif, sollicitant parfaitement les 5 enceintes. La VF quant à elle fait franchement pitié en comparaison, avec un rendu terne et sans relief. Difficile d'ailleurs de comprendre pourquoi WHV persiste à proposer des pistes FR Dolby Digital 2.0 sur ses séries en Blu-ray, alors que les DVD proposent eux du Dolby 5.1! Doublage FR souvent plat et terne lui aussi, clairement en-deçà des dialogues originaux. Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici divers courts modules making of ou promotionnels, un commentaire audio, un lot de scènes coupées, une visite au Comic Con 2014, ainsi qu'un bêtisier du tournage.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire