9 déc. 2015

[Review] The Man From U.N.C.L.E., le test Blu-ray

Au début des années 60, en pleine guerre froide, AGENTS TRÈS SPÉCIAUX – CODE U.N.C.L.E. retrace l'histoire de l'agent de la CIA Solo et de l'agent du KGB Kuryakin. Contraints de laisser de côté leur antagonisme ancestral, les deux hommes s'engagent dans une mission conjointe: mettre hors d'état de nuire une organisation criminelle internationale déterminée à ébranler le fragile équilibre mondial, en favorisant la prolifération des armes et de la technologie nucléaires. Pour l'heure, Solo et Kuryakin n'ont qu'une piste: le contact de la fille d'un scientifique allemand porté disparu, le seul à même d'infiltrer l'organisation criminelle. Ils se lancent dans une course contre la montre pour retrouver sa trace et empêcher un cataclysme planétaire...

C'est un peu ici, avec The Man From U.N.C.L.E., comme si James Bond revenait à l'époque de la guerre froide. On retrouve les mêmes codes, la même élégance, le même charme également, et un duo d'agents évidement séducteurs (choix judicieux coté casting, avec Henry Cavill et Armie Hammer dans les rôles principaux). Guy Ritchie, aux commandes, semble ainsi avoir puiser son inspiration dans 50 années de 007 pour faire revivre la série télévisée originale sur grand écran, même si le réalisateur britannique (ex Mr Madonna) a su y insuffler son style visuelle au passage. Le résultat oscille du coup entre enquête, action et rebondissements, sans oublier une rivalité omniprésente constituant le noyau du récit, pour livrer au final un divertissement maitrisé, mais qui manque néanmoins d'audace par moments. Et c'est sans doute là la seule chose qui lui manque pour en faire réellement un incontournable.

THE MAN FROM U.N.C.L.E., disponible dès le 9.12.2015 en Blu-ray et DVD chez WHV (Belgique).

VERDICT : Probablement un peu trop convenu, The Man From U.N.C.L.E. est néanmoins un excellent divertissement. Dans la tradition des films d'espion comme ceux qui bâtirent la légende de la saga 007, le coté "vieux" et "poussiéreux" en moins. Joli casting, scènes d'action ou de poursuite efficaces, les amateurs du genre devraient avec lui passer un bon moment. Coté technique, le master Full HD se montre ici quasiment exemplaire. Contrastes impeccables et définition splendide, rien ne viendra entacher votre confort de vision. Du coté des pistes audio, VO et VF s'illustrent ici en Dolby Atmos (converti en Dolby True HD ou Dolby Digital si votre ampli n'est pas compatible Atmos), nous offrant un paysage sonore dynamique et immersif, sollicitant chaque enceinte à la perfection. Un régal. La VF m'a cela dit semblé plus retenue et sans réelles effusions magistrales. Le doublage FR, bien que soigné, manque néanmoins d'éclat face aux réparties plus tranchantes proposées en VO. Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici divers modules making of revenant sur les coulisses, l'adaptation série/cinéma et les personnages. Un code Ultra Violet est également présent dans le boitier.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire