10 déc. 2015

[Review] Handball 16, le test PS4

HANDBALL 16 | BigBen Interactive
Disponible dès à présent sur PS4, PS3, PS Vita, Xbox One, 360 et PC -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

Retrouvez les 68 équipes officielles des trois plus grands championnats européens dans la première simulation de handball.  Bénéficiez d'un système de jeu amélioré et intuitif avec 24 dispositifs tactiques offensifs et défensifs. Vivez pleinement la saison 2015-2016 avec les joueurs, maillots et statistiques officiels des meilleures équipes au monde...

Lorsque nous avons reçu Handball 16 sur PS4, ce fut plutôt une surprise il faut bien le dire. Bonne ou mauvaise, il va falloir lire cet article jusqu'au bout pour le savoir... C'est en effet là la toute première simulation de Handball à voir le jour sur console. Rugby, Handball, Rallye, Motocross etc... la PS4 (et la Xbox One) semble se constituer un jolie ludothèque sportive ces derniers temps (ndlr: Il manque cela dit toujours une simulation de tennis, très attendue et toujours pas annoncée pour l'instant!!). C'est donc avec une vraie curiosité que nous avons débuté notre test de Handball 16. Annonçant 68 équipes officielles, les vraies joueurs, maillots et statistiques des trois plus grands championnats européens, il y avait sans doute de quoi aguicher, vous en conviendrez. Mais une fois dans le jeu, dès le menu d’accueil en fait, on se rend compte que les possibilités vont être fortement limitées. Peu de modes de jeu, avec les modes Carrière, Championnat et jeu en ligne, c'est le strict minimum qui s'offre à nous ici. Même constat coté technique, avec un ensemble globalement très laid. Même la création de son perso en mode Carrière est extrêmement limitée, avec juste quelques options visuelles rudimentaires. Dommage. On se lance alors dans l'action, et là, sans le moindre tutoriel, on cherche péniblement les commandes. Via les options on trouve alors un écran résument théoriquement les choses, mais hors contexte cela s'avère très vite laborieux. Pas non plus évident de se souvenir des règles quand on a plus joué à ce sport depuis l'école... Bref, on s'accroche, on persiste, et puis finalement on abandonne, car le problème ne vient pas du joueur, mais bien d'une prise en main trop rigide et limitée.

Il n'y a cela dit pas que du négatif à dire sur Handball 16. Si techniquement il est clair que le résultat déçoit, on peut tout de même souligner la présence de commentaires en français venant animer les rencontre, de nombreuses configurations en attaque et en défence, d'un mode Carrière évolutif dans lequel votre avatar peut progresser au rythme de vos victoires, ainsi qu'une option en ligne (à condition de trouver des joueurs sur les serveurs...). Reste à voir à présent si Handball 16 trouvera son public. Le jeu est disponible sur Playstation 4 et Xbox One, mais aussi sur PS3, PS Vita, 360 et PC.

VERDICT
Avec Handball 16, c'est presque à l'ère de la PS2 que l'on est plongé visuellement... Ne tournons pas autour de pot, c'est moche. Impossible de le dire autrement. Mais malheureusement ceci n'est pas la seule lacune de ce premier jeu de Handball sur console. La prise en main est plutôt rigide et laborieuse, les modes de jeu très limitées, et le jeu en ligne saboté par des serveurs désespérément vides. Handball 16 propose cela dit trois championnats européens, avec les vrais joueurs, équipes, vareuses et statistiques, mais affiche à coté de ça un contenu bien trop pauvre et restrictif, même en termes de création d'avatar. On retiendra par contre des commentaires FR animant les rencontres (mais vite répétitifs eux aussi...), et une réelle volonté de vouloir innover en proposant du sang neuf dans un paysage vidéo-ludique saturé de copier/coller annuels. Les fans inconditionnels de handball seront peut-être séduits (quoique...), Handball 16 venant combler un manque, mais tous les autres préfèreront sans doute passer leur chemin.

0 commentaires:

Publier un commentaire