18 févr. 2016

[Review] This War of Mine: The Little Ones, le test PS4

THIS WAR OF MINE: THE LITTLE ONES | Deep Silver
Disponible dès à présent sur PS4, XB1 et PC -- Test effectué à partir d'une version éditeur.

This War Of Mine: The Little Ones offre une expérience de la guerre d'un réalisme lugubre, dramatique et suscitant souvent la réflexion. Vivez la guerre non pas du point de vue d'un soldat d'élite, mais plutôt de celui d'un groupe de civils faisant son possible pour survivre. Confrontés au manque de nourriture, à un stock médical limité voire épuisé et à la menace constante des dangers environnants, les joueurs devront prendre des décisions vitales pour tenir ne serait-ce qu’un jour de plus...

C'est avec une vraie curiosité que j'ai découvert This War of Mine: The Little Ones, quand j'ai reçu notre exemplaire review PS4 envoyé par Koch Media. Un titre assurément atypique, totalement différent des jeux auxquels nous nous sommes habitués à tester sur console. Une ambiance particulière, pour un sujet et un contexte qui nourrissent malheureusement trop souvent encore les colonnes dans la presse. Car il s'agit ici d'une simulation de survie en temps de guerre pour un petit groupe de réfugiés. Un quotidien, au jour le jour, pour les aider à survivre.

Dans le font il ne se passe pas grand chose dans This War of Mine: The Little Ones. Chaque journée succède à la précédente et vous allez devoir trouver des ressources pour tenter de survivre, à chaque fois, un jour de plus. La journée vous devrez gérer votre planque, vous nourrir, vous reposer, vous soigner, construire ou améliorer votre équipement de survie, faire de troc etc... Et ce pour chacun des membres de votre "famille" encore en vie. La nuit vous devrez décider ou de partir fouiller les alentour (maisons abandonnées, commerces, hôpitaux...), ou vous reposer, ou encore monter la garde pour protéger vos biens contre d'éventuels autres pilleurs. Vous aurez également à tenir compte de certains facteurs, comme un coté moral par exemple si vous décidez d'aller piller vous même chez de braves gens. Vous pourrez ainsi certes vous sauver en trouvant par exemple des médicaments (précieux et rares), mais mettrez alors ces personnes elles-mêmes en danger.



Tout est toujours une question de dilemme dans This War of Mine: The Little Ones. Car vous n'aurez jamais assez de nourriture pour tout le monde, de médicaments pour tout le monde, ni de quoi protéger tous les membres de votre équipe. Chacun dispose aussi d'aptitudes particulières. Certains seront par exemple plus doués pour la négociation, d'autres pourront courir plus vite ou encore mieux cuisiner les aliments. Vous devrez en plus gérer tout cela dans le temps qui vous est imparti, avant que la journée (ou la nuit) ne touche à sa fin.

Si au début les choses semblent relativement faciles, cela se complique quand le froid arrive et que vous devez en plus gérer la température, la maladie etc... Vos ressources sont limitées et souvent rares, et quand vous partez en exploration nocturne, vous ne pouvez en transporter qu'une quantité limitée dans votre sac. Vous devrez dès lors souvent choisir entre vous nourrir, vous soigner ou vous chauffer, sachant que chacun de ces facteurs, sans compter les autres dangers que vous croiserez (pilleurs, milices etc...), peuvent couter la vie à un des membres de votre team. Si quelqu'un meurt, la partie continue, comme dans la vraie vie. Les autres seront forcément tristes, et vous devrez alors en plus gérer leur moral. Pour vous reposer vous devrez par exemple préalablement construire des lits, pour vous nourrir vous devrez là aussi vous équiper afin de pouvoir cuisiner les aliments, plus nourrissants cuis que crus. Mais votre équipement nécessitera alors du combustible.


Le jeu vous propose par défaut une trame narrative, mais vous pouvez également créer votre propre "histoire" en jouant sur les membres de l'équipe, la durée (le nombre de jours), etc... Il y a quantités de façons d'aborder This War of Mine: The Little Ones, car chaque partie sera forcément différente de la précédentes, chacun de vos choix pouvant irrémédiablement changer la destiné de votre groupe. Cela dit, le principe, aussi original soit-il, reste malgré tout répétitif. Et l'envie d'y revenir après avoir boucler une partie n'est pas garantie.

Enfin, visuellement This War of Mine: The Little Ones livre une esthétique plaisante, aux graphismes sobres et élégants, offrant à la fois un coté lugubre mais pourtant très immersif et digne. Même constat pour l'ambiance musicale, souvent sublime. La prise en main est quant à elle relativement intuitive, même si parfois notre personnage ne sait plus s'il doit monter ou descendre les escaliers, surtout quand il nous faut agir dans la précipitation.

VERDICT
On est ici en présence d'un titre assurément atypique, mais pourtant extrêmement marquant et touchant. This War of Mine: The Little Ones n'est en rien "mignon" ou "poétique", il est avant tout le reflet de la vraie vie, une vie en temps de guerre, avec sa violence et ses lois, aussi cruelles et injustes soient elles. Votre seul et unique but sera de survivre, un jour de plus. La règle est on ne peut plus simple. Pour y parvenir le jeu impose certaines règles, nécessitant souvent de faire des choix, parfois cruels. Un titre marquant, sans aucun doute, qui résonne d'autant plus fort au regard de l'actualité.

0 commentaires:

Publier un commentaire