8 mars 2016

[Review] The Legend of Zelda - Twilight Princess HD, le test WiiU

THE LEGEND OF ZELDA - TWILIGHT PRINCESS HD | Nintendo
Disponible dès à présent sur WiiU -- Test effectué à partir d'une version dématérialisée.

Comme un mauvais rêve, les ténèbres grandissent et se propagent, absorbant toute lumière sur leur passage. En effet, tel un antonyme maléfique, le monde du Crépuscule s’oppose au Royaume d’Hyrule, engloutissant son rival au fur et à mesure. Pour sauver une terre au bord du chaos, les Dieux se sont exprimés et se sont prononcés. Le sort de la Lumière est entre les mains de l’élu, Link, un jeune fermier portant une tunique verte. Mais pour mener à bien cette quête obscure, notre héros doit pénétrer le sombre royaume du Crépuscule, et subir une étrange malédiction...

Après un excellent portage HD sur Wii U en 2013 pour The Wind Waker (voir notre test de la version Wii U), c’est à présent au tour d’une autre pointure de l’ère Wii de renaitre également, remastérisé en HD lui aussi, sur la console de salon de Nintendo.  Cette refonte sur Wii U des aventures crépusculaires de Link a pris son temps, mais après des mois d’attente, les fans vont enfin pouvoir y gouter. Nous avons eu la chance de pouvoir nous y plonger plusieurs semaines avant la sortie officielle. Place à présent à notre verdict sur The Legend of Zelda : Twilight Princess HD sur Wii U.

Le portage a été pris en charge par Tantalus Interactive. Peu connu car n’ayant jamais particulièrement brillé, le studio c’est donc vu confié la résurrection de Twilight Princess sur Wii U. Il faut bien avouer que le résultat n'est pas irréprochable... C’est néanmoins incontestablement plus joli, plus net surtout que sur Wii, les effets de flou ayant disparus, et l’ensemble se montre également plus fluide, 1080p/60fps oblige. Malgré ça, le lissage HD fait aussi ressortir davantage les modélisations anguleuses et les nombreuses textures en provenance d'un autre âge, là où The Wind Waker n'avait pas pris une ride grâce à son magnifique cel shading. Le ressenti ne s’arrange d'ailleurs pas quand on joue directement sur le Wii-U-GamePad au lieu de s'en servir pour afficher la carte ou l'inventaire (ou encore la transformation en loup rapides) car les couleurs semblent alors "délavées". Bref, on espérait mieux visuellement de cette renaissance de Twilight Princess en HD.



Toujours au chapitre des petits éléments gênant, encore et toujours il nous faut en parler, la caméra galère pas mal dans les espaces fermés, avec des décrochages réguliers et même des blocages (carrément) à cause des murs. Un confort de jeu bridé, auquel on n'est plus vraiment habitué en 2016. Précisons au passage que la manette Wii U Pro est le seul autre périphérique de contrôle reconnu en dehors du Wii-U-Gamepad. L'option Wiimote/Nunchuk étant ici étrangement impossible, alors qu’elle était celle par défaut sur Wii dans la version originale. C'est assez étrange vous en conviendrez.

On trouve cela dit vite ses marques, avec une préférence très nette pour ma part pour le Wii U Pro Controller, même si jouer avec le Wii-U-Gamepad apporte, comme je le disais plus haut, certains avantages grâce, entre autres, à des raccourcis très utiles. Les attaques sautées sous forme de loup sont toujours un peu étranges mais la prise en main reste quoiqu'il en soit agréable. Les quêtes des perles de lumière - en nombre réduit - sont moins laborieuses, ce qui n'est pas plus mal là non plus.

Attardons nous maintenant sur les autres modifications. Si vous possédez l’amiibo spécial Twilight Princess HD (vendu aussi en bundle avec le jeu), vous aurez l'occasion de visiter la fameuse "Cave du Crépuscule", pour combattre des vilains à la chaîne, ou encore d’utiliser la lanterne fantôme permettant de repérer plus facilement les âmes de spectres.

Cette version Wii U vous permettra aussi de profiter d’une bourse à rubis XL (500 rubis !) dès le début de l’aventure, et vous pourrez également trouver des tampons permettant d'utiliser des lettres de l'alphabet hylien dans vos messages Miiverse. De petits plus, pas renversants certes, mais qui plairont sans doute aux fans.

Le mode Héros - qui double les dégâts encaissés par Link et fait disparaître les coeurs en liberté tout en appliquant l'effet miroir de la version Wii - peut être activé dès votre première partie. On aura également moyen de s'en prendre deux fois plus dans la tronche de manière temporaire (jusqu'à la mort ou l'arrêt de la session en cours) grâce à l'amiibo Ganondorf, dont l'effet est cumulable avec les handicaps du mode Héros. Les joueurs les plus hardcore en seront enchantés j’imagine. Nous leur souhaitons de tout coeur bonne chance!

Enfin, sachez que les amiibo de Link (cartoon et classique) serviront pour leur part à recharger intégralement votre carquois de flèches, et que celui de la Princesse Zelda restaurera quant à lui votre barre de vie. Avis donc à ceux qui voudraient se faciliter la vie (j'avoue que ca m'a bien aidé...). L'amiibo "Link loup et Midona" (voir visuel ci-dessus), outre les spécificités déjà mentionnées plus haut sur cette même page, propose également une fonction un peu spéciale, capable de stocker une sauvegarde de votre partie pour la recharger plus tard, sur la même console ou sur une autre. Il se murmure également que certaines données stockées seraient utilisables dans le futur hit Zelda Wii U (sans en savoir plus pour le moment). Nous ne manqueront pas d'y revenir le moment venu.

VERDICT
En conclusion, on peut dire que l’intérêt de ce portage de The Legend of Zelda : Twilight Princess HD sur Wii U semble moins évident (et attrayant) qu’avait pu l’être celui de The Wind Waker en 2013. On regrettera une transition graphique un peu légère, bien que meilleure c’est indéniable, mais aussi certaines bizarreries, de caméras ou de compatibilité de manette entre autres. Néanmoins, les ajouts apportés par l’utilisation des différents amiibo compatibles, apportent une certaine relecture du gameplay (en simplifiant ou en compliquant l’expérience de jeu suivant le souhait du joueur). Reste à voir maintenant si cela suffira pour séduire ceux l’ayant déjà bouclé à l’époque sur Wii. Par contre, ceux n’y ayant encore jamais gouté, se doivent obligatoirement de plonger dans ce Zelda envoutant. Un bon moyen de patienter jusqu’à l’arrivée de Zelda WiiU par exemple, très (trop...) attendu.

0 commentaires:

Publier un commentaire