21 avr. 2016

[Review] Krampus, le test Blu-ray

Quand Max (Emjay Anthony) voit sa famille peu exemplaire se disputer à l’approche de Noël, le garçon décide d’ignorer la célébration, sans se rendre compte que ce manquement à la tradition va provoquer les foudres de Krampus, un démon ancestral bien décidé à punir les réfractaires. La situation tourne en enfer quand les figures de Noël prennent monstrueusement vie, lançant l’assaut sur la maison de Max et forçant les membres de sa famille à s’entraider s’ils espèrent sauver leur peau...

La moindre des choses que l'on peut dire à propos de Krampus, c'est qu'il revisite de façon plutôt singulière le concept du conte de Noël... On est ici en effet assez loin des habituels scènes dégoulinantes de bons sentiments et autres réunions de famille joyeuses autour du traditionnel repas à la dinde à coté du sapin. Si tous ces éléments sont néanmoins de la partie, la mise en scène est quant à elle bien différente. Transformer une réunion de famille plutôt drôle (pour le spectateur...) en un véritable cauchemar de Noël, ça ne s'était plus vu depuis longtemps. Le dernier qui me revienne en mémoire est Gremlins (en effet ça date!). Le film se décompose en deux parties clairement distinctes, avec une introduction débutant davantage comme une comédie, et le reste (deux bons tiers du film), tournant vite à l'horreur et où le casting s'amenuise de minute en minute. Globalement le ressenti est ici plutôt positif, même si certains passages rendent parfois l'ensemble clairement "too much". Le final en laissera sans doute également plus d'un dans l'expectative. Krampus reste malgré tout un film à découvrir, mais surtout pas en famille, sauf si vous souhaitez traumatiser vos enfants pour les 10 prochains Noëls, au moins.

KRAMPUS, disponible dès le 27.04.2016 en Blu-ray et DVD chez Universal.

VERDICT : Proposant une relecture atypique du conte de Noel, Krampus vous plongera tout d'abord dans une comédie plutôt drôle, avant de basculer irrémédiablement dans l'horreur. Une dualité qui fonctionne, mais qui n'est pas à destination de tous publics, sachez-le. Coté technique, Universal nous propose un Blu-ray à l'image soignée, affichant des contrastes impeccables et une définition séduisante. Du coté des pistes audio, la VO s'illustre en DTS-HD Master Audio 5.1, nous proposant un paysage sonore redoutablement immersif, dynamique et précis. La VF quant à elle profite d'une piste DTS 5.1, un chouia moins affutée que la VO HD mais très convaincante et immersive malgré tout. Doublage FR sans faute de gout. Pour ce qui est des extras, vous trouverez ici une fin alternative, un lot de scènes coupées au montage, un making of en 5 parties, une réunion du casting, un commentaire audio, une galerie d'images, sans oublier un code Ultra Violet dans le boitier Blu-ray.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire