2 mai 2016

[Review] MXGP 2 donne vie au motocross sur PS4, Xbox One et PC

Débarqué récemment sur Playstation 4, Xbox One et PC, MXGP 2 nous offre l'occasion de plonger dans une simulation de championnat de motocross réaliste mais aussi très exigeante. Un mélange qui plaira assurément aux fans de la dicipline ainsi qu'aux amateurs de défis.

Que nous réserve en détails MXGP 2 ?

Imposez votre style sur les 18 circuits officiels MX et découvrez 7 pistes inédites, des grands stades américains aux circuits légendaires du Motocross des Nations. Contrôlez avec précision le poids de votre moto et de votre pilote pour prendre la tête sur des terrains à déformation dynamique, jouez en ligne jusqu’à 16 pilotes et revivez les meilleurs moments de la saison 2015 dans le nouveau mode Evènements Réels. Personnalisez chaque pièce de votre moto, chaque vêtement de votre pilote, et testez vos réglages sur un circuit dédié!



Milestone a revu sa copie de la version 2015 et apporte quelques nouveautés. On découvre tout d'abord 7 nouveaux circuits, avec Motocross des Nations, Glen Helen, courses en stades, etc…, mais aussi la possibilité à présent de personnaliser intégralement votre avatar, tant d'un point de vue mécanique que esthétique, enfin, MXGP2 livre un Mode Évènements Réels, revenant sur la saison 2015.

Verdict:
Au final on peut donc se réjouir de voir le motocross profiter du savoir faire de l'éditeur Milestone en la matière, même si son manque d'accessibilité refroidira sans doute les joueurs arcade, qui seront ici assurément rebutés par la rigueur d'un gameplay exigeant, clairement axé simulation. Cela dit, avec un peu de pratique et de persévérance, on finit par terminer une course sans tomber... Pour ce qui est de la gagner, c'est une autre histoire! On appréciera en revanche la richesse de la customisation, ainsi que les nouveautés (courses et révision du gameplay) apporté à cette version 2016. On regrettera par contre - une fois encore - la pauvreté graphique qui dénote fortement en 2016 sur PS4 (version testée). Il y a de ce point de vue là un sérieux effort à fournir, tout comme du coté de l'ambiance, un peu trop "générique" à mon gout.


0 commentaires:

Publier un commentaire