9 juin 2016

[Review] Daddy's Home, le test Blu-ray

Jouer le rôle de beau-père est parfois difficile pour Brad qui aime les enfants de son amoureuse comme s'ils étaient les siens, bien qu'il se fasse sans cesse rejeter par eux. Alors que la situation s'améliore un peu, c'est ce moment que choisit Dusty, le père biologique, pour revenir dans le tableau. Même s'il l'invite à passer quelques jours à la maison, Brad se sent en compétition avec Dusty, qui le lui rend bien. La jalousie s'installe rapidement entre les deux hommes qui multiplient les coups bas afin de se faire appeler papa...

Le sujet de la rivalité entre père biologique et beau-père (ou père d'adoption) aurait pu faire l'objet d'un film un peu travaillé, avec un minimum de profondeur et de sentiments, tout en restant dans le thème de la comédie, mais une fois de plus, les désastres de la comédie made in US en en fait une parodie. Qu'à cela ne tienne me dis-je, certaines d'entre elles sont parfois réussie avec une once de finesse, etc... Que nenni, on est ici face au stéréotype le plus basique, où gags (même pas drôles d'ailleurs) s'enchainent jusqu'à souvent frôler (voir même dépasser) le seuil du ridicule. Alors je sais que vous êtes nombreux à aimer ça, mais pour ma part, j'ai du mal à en rire qu'en ça en est à ce point pathétique. On saluera tout de même au passage les "beaux restes" de l'acteur Mark Wahlberg, qui ne manque ici pas une occasion de s'afficher torse nu, et il faut avouer qu'il porte plutot bien ses 44 ans ; ainsi que la scène finale où l'on croise furtivement l'ex champion de catch John Cena.

DADDY'S HOME, disponible dès le 1er juin 2016 en Blu-ray et DVD chez Paramount.

VERDICT : Caricature une fois encore d'un sujet qui aurait mérité un traitement plus profond, Daddy's Home enchaine les gags clichés et ne propose aucune vraie réflexion de font. Dommage. Coté technique par contre, ce Blu-ray livre une image de référence, affichant des contrastes impeccables et une définition sans fausse note. Du coté des pistes audio, la VO DTS-HD Master Audio 5.1 assure le spectacle, avec des surround de toute beauté et un paysage sonore dynamique et précis. La VF Dolby Digital 5.1 (comme à l'habitude chez Paramount malheureusement...) ne dénote pas mais ne propose aucun coup d'éclat pour autant. Doublage FR soigné avec les voix françaises habituelles du casting. Pour ce qui est des extras, on trouve ici divers modules making of revenant sur le tournage, les personnages et certaines scènes en particulier, sans oublier un bref "bêtisier" ainsi qu'un lot de scènes coupées ou proposées en version longue.
NOTE GLOBALE (Blu-ray/film)


0 commentaires:

Publier un commentaire