15 juin 2016

[Review] Kirby Planet Robobot, le test Nintendo 3DS

KIRBY PLANET ROBOBOT - Disponible dès à présent sur Nintendo 3DS
Test effectué à partir d'une version dématérialisée.

Dernier né de la longue série de jeux - en tous genres - estampillé "Kirby" depuis l'ère Game Boy, Kirby Planet Robobot est le deuxième épisode action/plate-forme à voir le jour sur Nintendo 3DS après Kirby Triple Deluxe. Une sorte de suite diront certains, sauf qu'il faut reconnaitre que tous les "Kirby" se ressemblent d'une manière ou d'une autre : même rendu graphique, gameplay similaire, même joie de vivre contagieuse... On pourrait presque parler de recyclage. Difficile d'y rester insensible cela dit, surtout quand on peut grimper dans un mecha polymorphe.

Confronté une fois encore à l'invasion de son lieu de villégiature favori, Kirby va devoir employer les grands moyens pour empêcher une entreprise privée sans scrupules de pomper toutes les couleurs et les ressources de la planète Pop. Comme je vous l'ai teasé un peu plus haut, la plus grosse nouveauté de Kirby Planet Robobot est donc la possibilité de prendre le contrôle d'un mecha, de le repeindre en rose et de s'en servir pour résoudre quelques énigmes nécessitant de porter des objets lourds ou faire tourner des grosses vis. Et puis mettre des mines à tout ce qui bouge, évidemment. Mieux encore, cette armure géante peut scanner les formes de vie hostiles pour changer de forme en une seconde. Analysez une bestiole brûlante et les bras deviendront des lance-flammes, numérisez un chevalier pour obtenir des lames maousses ou trouvez un terroriste en puissance pour devenir vous-même une catapulte à bombes. Bref vous l'aurez compris, avec Kirby Planet Robobot, la variété est de mise et vous ne risquez pas de vous ennuyer.

Certaines zones sont également pensées pour des transformations plus radicales en avion de chasse (voir visuel ci-dessus) ou en bolide routier. Si la première donne lieu à des séquences de shoot on ne peut plus basiques, la seconde offre des courses dynamiques entre le premier et le second plan qui demandent un peu plus de concentration. Déjà bien utilisés dans Triple Deluxe, les jeux de profondeur et de caméra entre l'avant et l'arrière plan ont été accentués, que ce soit à pied (avec des télé-porteurs et des canons) ou à bord du mecha. Une autre bonne idée que l'on rencontre ici, est de diriger en simultané Kirby sur un plan et un petit robot télécommandé sur l'autre. Comme d'habitude, le véritable défi tient à la découverte de tous les secrets, avec des niveaux additionnels et des autocollants de personnalisation pour le mecha au bout de la route arc-en-ciel. A part ça, la difficulté générale n'est pas bien élevée.

Quasiment toutes les transformations possèdent bien sûr des attaques qui vous faciliteront encore un peu plus les choses. Les quelques pouvoirs inédits sont au diapason, voire encore plus puissants : mention spéciale pour les formes Docteur et Poison qui s'avèrent à la fois destructrices et polyvalentes, tandis que les techniques Psy empruntées à Ness offrent un rayon d'action conséquent. Mention spéciale ici pour la réalisation et la variété de situations. Un titre esthétiquement plaisant, qui mérite d'être souligné.

Coté amiibo, sachez que plusieurs figurines donnent ici un accès direct à certains pouvoirs, vous évitant du coup de devoir les trouver par vous-même. L'amiibo Kirby (tout mignon d'ailleurs) que Nintendo nous a gentiment envoyé pour tester cette fonction (voir notre galerie Instagram), permet notamment de se transformer en soucoupe volante, tandis que celui de la série Super Smash Bros. débloque une panoplie de coups tirés du jeu de baston du même nom (plutot cool non?). Deux mini-jeux sont également accessibles dès le départ : des combats de boss chronométrés avec 1 à 3 alliés - dirigés par des joueurs en réseau local ou des IA - qui intègrent un choix entre quatre classes, des gains d'expérience et une attaque spéciale combinée dans "L'attaque des Kirby" ; ou "Les défis 3D" qui consistent à vaincre des ennemis en un minimum de coups étoilés dans des micro-arènes en vue aérienne. On peut ensuite débloquer un boss rush sans surprise et une campagne alternative restant le bonus le plus intéressant vu qu'on y incarne le charismatique Meta Knight en mode speedrun, avec quatre compétences spéciales à utiliser via l'écran tactile et à recharger en ramassant des sortes de bulles bleues. Bref, un contenu directement lié aux amiibo, qui - une fois n'est pas coutume - fait vraiment la différence.

VERDICT
Indéniablement flatteur, et profitant concrètement de la fonction 3D de la Nintendo 3DS, Kirby Planet Robobot est en quelque sorte la version "mécanique" de son prédécesseur: Triple Deluxe. Toujours agréable à parcourir et à regarder, les pouvoirs inédits, ainsi que le mecha et ses transformations, apportent un réel vent de fraicheur à l'ensemble, même si la recette, soyons clair, n'a au final quasiment pas changé. On soulignera également les vrais ajouts apportés par les amiibo, qui viennent ici booster sensiblement la durée de vie, qui sans ça se montre un peu trop limitée. Tout public certes mais davantage adressé aux plus jeunes quand même, Kirby Planet Robobot est un bon cru qui contentera sans mal les fans de la mascotte rose de Nintendo.

0 commentaires:

Publier un commentaire