5 sept. 2016

[Review] Assetto Corsa, le test PS4

ASSETTO CORSA - Disponible dès à présent sur PS4, XB1 et PC
Test effectué à partir d'une version éditeur.

Sur des circuits légendaires tels que Silverstone, Monza, Spa Francorchamps et le Nürburgring Nordschleife, tous recréés en utilisant les dernières technologies de numérisation laser, prenez les commandes de plus de 80 voitures de prestige, toutes reproduites à l'identique en collaboration avec leurs constructeurs...

Fleuron du genre sur PC, Assetto Corsa arrive enfin sur consoles (Playstation 4 et Xbox One) pour le plus grand plaisir des amateurs de simulations automobiles. A l'heure où l'on apprend le report à 2017 de Gran Turismo Sport chez Sony et où Forza Horizon 3 s’apprête quant à lui à débarquer sur la console nouvelle génération de Microsoft, la venue d'une nouvelle licence sur console ne peut donc être qu'une excellente nouvelle. Mais ne vous y trompez pas, Assetto Corsa est loin de jouer dans la même cour que les deux titres précités. Le titre de 505 Games est une pure simulation, hyper réaliste, qui ne s'adresse en aucune manière aux amateurs de conduite arcade, sachez-le. Je vais même aller plus loin encore, et j'y reviendrai plus en détails ci-dessous, le jeu n'a pas véritablement été conçu pour être joué à la manette, tant il a pour but de proposer une conduite et des sensations réalistes, que seul un bon volant peut procurer aux joueurs.

Premier constat en arrivant dans les menus de Assetto Corsa, on est pas ici en face d'une pléiades de possibilités. Les options se résument à un mode Carrière, des Événements Spéciaux et un mode Entrainement, le tout laissant bien souvent le joueur sans davantage d'explication. C'est du basique élémentaire. Le mode dit Carrière se résume quant à lui à une succession d'épreuves qu'il faut réussir pour progresser. Pas très passionnant vous en conviendrez. Cependant, l’intérêt du jeu est ailleurs.

On parle ici d'une vraie exigence en matière de réalisme et de pilotage. Si vous souhaitez exploser un chrono ou tout simplement espérer remporter une course, vous allez devoir vous familiariser avec les tracés, en connaitre chaque ligne droite et chaque virage sur le bout des doigts. Sans ça, inévitablement vous irez droit dans le mur (ou plus exactement dans le tas de sable...). Le mot "simulation" prend concrètement ici tout son sens, et comparer Assetto Corsa à tout autre jeu de course automobile existant ne sert à rien, cette approche étant quasi unique dans le paysage vidéoludique sur console. Tout est ici calibré à la perfection, d'un réalisme absolu (transfert de masse, grip, suspensions etc...). Ce n'est pas pour rien que la société à l'origine du développement est spécialisée dans les simulateurs de pilotage, et cela se ressent lors de chaque course, aux commandes de chacun des 80 véhicule proposés (ok, je ne les ai pas tous essayé, j'avoue ^^). On se rend également vite compte que jouer à la manette n'est pas idéal et que le jeu n'a pas été conçu dans cette optique. C'est donc idéalement au volant et au pédalier que vous devrez vous frotter à Assetto Corsa si vous souhaitez en profiter pleinement.

Impossible de ne pas saluer également la précision des environnements et des carrosseries. Assetto Corsa propose sans aucun doute l'un des rendus parmi les plus réalistes là aussi à ce jour. Grâce à un partenariat avec les plus grandes marques, telles que Ferrari, Porsche (RUF), Audi, Alpha Romeo, Fiat, et bien d'autres, chacun des véhicules se montre incroyablement fidèle, intérieur comme extérieur. Les circuits ont également bénéficié d'un travail de numérisation au laser afin d'assurer un rendu parfaitement fidèle. Et en effet, quant on connait par cœur le tracé de Spa, par exemple, on s'y croirait.

Bien que les menus ne proposent pas pléthore d'options, il est cependant possible de d'activer quelques aides, comme une transmission automatique, une aide au tracé, désactiver les dégâts mécaniques, etc... On regrettera tout de même que le jeu n'en propose pas d'avantage, au moins en guise d'apprentissage. Il est également dommage que les conditions climatiques ne soient pas ici présentes, tout comme la possibilité d'effectuer des courses nocturnes, ou encore de constater des dégâts esthétiques (seuls des dégâts mécaniques et des pénalités sont proposés).

VERDICT
Proposant un réalisme encore jamais atteint sur console, Assetto Corsa livre sans aucun doute la meilleure simulation automobile à ce jour sur Playstation 4. Exigeant dans tous les domaines, il vous faudra apprivoiser chacun des tracés avant d'espérer établir des records ou imaginer remporter une courses. Offrant une jolie palette de véhicules au rendu splendide, et des circuits modélisés à la perfection, la qualité est indéniablement au rendez-vous. Même si tout n'est pas parfait (options réduites et contenu un peu léger) et que ce titre ne s'adresse pas à tous les joueurs, il ne fait cela dit aucun doute que les amateurs de simulation y trouveront quant à eux leur compte.

0 commentaires:

Publier un commentaire