16 janv. 2017

[Review] Manette Nacon Revolution Pro Controller PS4

Nous avons eu cette semaine la très agréable surprise de recevoir un exemplaire de la manette Pro de chez Nacon pour Playstation 4 (sous licence officielle), la Revolution Pro Controller. J'avoue que j'étais particulièrement tenté par cet accessoire depuis sa sortie, mais les ruptures de stock constatées un peu partout n'avaient pas facilité les choses. Je fus donc aux anges, vous l'imaginez, quand je découvris cet arrivage, totalement surprise qui plus est. Un énorme merci donc à Big Ben et à son bureau de presse pour la très gentille attention.

La première chose que l'on remarque, avant de déballer la bête, c'est le coté luxueux du packaging et le soin particulier apporté à la présentation de cet accessoire. A la manière de la manette Elite disponible sur Xbox One (le parallèle visuel, même du packaging, étant inévitable), Nacon place d’emblée les acheteurs de cette manette "luxueuse" en position de privilégiés, c'est évident, et ce même avant d'avoir ouvert l'emballage. Rien qu'au poids on sait que le contenu va être très différent d'une DualShock 4 classique.


Une fois le fourreau cartonné enlevé et la très belle boite ouverte, on découvre alors enfin la manette Pro PS4. Sachez, et c'est important, que cet accessoire est bien sous licence Playstation officielle. Sony ayant préféré confier le développement de ce périphérique en externe. Et au vue du résultat, difficile de lui donner tort. Une fois les divers emballages de protection ôtés, on découvre alors le contenu au grand complet, avec la manette bien entendu, un câble USB sécurisé/renforcé, une pochette de rangement, un tissu de nettoyage, un ensemble de poids (afin d’équilibrer la manette à votre guise), sans oublier le manuel d'instruction bien sûr.


C'est complet, il ne manque rien.

Coté utilisation maintenant, la prise en main de ce controller demandera sans doute un peu de temps à certains joueurs, surtout si ces derniers n'ont jamais joué sur une console Xbox 360 ou Xbox One. Les sticks analogiques étant en fait ici asymétriques, comme sur les manettes Xbox donc, là où la DualShock 4 propose 2 sticks parfaitement symétriques (voir cliché ci-dessous). On peut également constater que la Nacon Revolution Pro est légèrement plus large (on peut même dire plus grosse) que la manette PS4 traditionnelle. Il faut donc un petit temps d'adaptation pour trouver ses nouveaux repères.


En regardant les deux manettes à l'arrière, on constate aussi que la Nacon Pro ne propose pas de LED lumineux et donc pas de détection de mouvement. La manette risque donc de ne pas être compatible avec certains jeux, Playstation VR entre autres. Le haut parleur manette disparait quant à lui également (?!). La prise casque frontale est par contre bien présente et 100% compatible avec les accessoires PS4.


Toujours à l'arrière, la prise câble est ici une prise 5 broches sécurisée avec un embout métallique à visser (et non mini USB comme sur la DualShock 4). La manette est uniquement filaire malheureusement, pas de batteries incluses, mais le câble (renforcé) peut néanmoins être retiré pour faciliter le rangement, et ce dernier dispose d'une longueur de 3 mètres, ce qui est par contre bien plus confortable que le câble de rechargement fourni avec la PS4. On peut également se rendre compte de la disposition des touches L1, L2, R1, R2, qui demanderont elles aussi un peu d'adaptation, surtout pour L1 et R1 qui étaient plus "accessibles" sur la DualShock 4 je trouve.


Toutes les fonctions de la DualShock 4 restent quant à elles présentes, avec les vibrations bien entendu, mais aussi les touches Options, Share et PS, ainsi que le pavé tactile évidement, qui reçoit même les honneurs d'une illustration inédite, jusque là réservée à la manette 20th Anniversary qui accompagnait la console PS4 en édition - très - limitée (la manette anniversaire vendue séparément ne proposait pas le pavé tactile avec les symboles croix, carré, triangle et rond). Le stick analogique droit est quant à lui bombé, tandis que le gauche est creusé (voir cliché ci-dessous). Par contre, chacun des deux sticks proposent une amplitude de 46°, là où les autres manettes en proposent généralement 38. Un plus particulièrement appréciable dans les jeux réclament de la précision, comme les TPS ou FPS entre autres. La croix directionnelle, plus "dure" que sur la DualShock 4, est par contre un peu moins confortable me semble-t-il que sur la manette d'origine.


Avant d'aborder de manière plus précise notre test en condition de jeu, jetons d'abord un coup d’œil à la face arrière de la manette, qui intéressera tout particulièrement les joueurs e-sport ou ceux désireux de se faciliter la vie. Car l'une des particularités de ce Nacon Revolution Pro Controller c'est la possibilité de configurer (ou programmer) la manette à sa guise, en (re)paramétrant à peu près tout, de la sensibilité des pads, la force de vibration, ou encore programmer des combinaisons de touches pour, par exemple, sortir l'ultime combot dans un jeu de baston simplement en appuyant sur une des 4 touches (M1, M2, M3, M4) situées à l'arrière. Vous pouvez également intégrer jusqu'à 4 profiles en mémoire. Pour passer du mode Pro, celui par défaut (1), au mode programmable (2), il suffit de switcher le petit bouton lui aussi situé à l'arrière (voir cliché ci-dessous). Les leds en façade deviendront alors rouge au lieu de bleu.

Pour configurer tout cela il faudra par contre utiliser l'application PC prévue à cet effet. Aucune configuration n'est malheureusement possible pour l'instant directement sur la PS4 (ce sera peut-être le cas après une future mise à jour).


En jeu maintenant, on se rend compte assez vite, que la Nacon Revolution Pro Controller offre un réel confort de jeu supérieur, déjà rien qu'au niveau du touché, plus agréable, mais aussi en matière d'ergonomie (après un le léger temps d'adaptation). Les touches L1 et R1, comme je le soulignais un peu plus haut, sont néanmoins les plus délicates à apprivoiser, car on les distingue moins facilement que sur la DualShock 4. Ce souci s’atténue avec le temps, une fois ses marques prises. Même chose vis à vis de la croix directionnelle, n'étant plus située au même endroit et que j'ai trouvé un peu plus "dure" aussi. On a ici très clairement l'impression de jouer avec une manette Xbox sur sa PS4. Cela en contentera certains mais en perturbera, à juste titre, d'autres. L'inclinaison des sticks à 46° (au lieu de 38) est également une excellente chose, offrant un réel confort lors de certaines phases de combat par exemple, ou encore dans des jeux de courses, avec une sensation de contrôle et de maitrise accrue.


Verdict:
Sans être indispensable à tous les joueurs, ceux recherchant une vraie manette Pro sur PS4 ne peuvent cependant pas passer à coté de la Nacon Revolution Pro Controller. Nécessitant une phase d’apprivoisement, obligatoire, une fois cette dernière assimilée il sera bien difficile de s'en passer. A la fois sobre et élégante, la Revolution Pro signée Nacon a su conserver le meilleur de la DualSock 4 tout en y intégrant davantage de confort et d'option, pour répondre aux attentes d'une communauté de gamers exigeants, comme un recalibrage possible dans quasi tous les domaines, différents profils mémorisables, quatre touches de raccourcis, des sticks inclinables à 46°, etc...

On regrettera par contre que la manette ne soit que filaire malheureusement (avec 3 mètres de câble tout de même), occupant du coup en permanence l'un des deux ports USB de la PS4. On regrettera également que certaines touches (L1 et R1 par exemple) perdent ici en spontanéité pour les habitués de la DualShock 4, ou encore qu'il ne soit (pour l'instant) pas possible de (re)configurer la manette directement sur la console.

Mention spécial au prix, bien en-deçà de celui de manette Elite chez la concurrence (110€ pour la Nacon sur PS4 contre 150€ pour l'Elite chez Microsoft), ainsi qu'au packaging accompagnant cet accessoire, en faisant réellement un objet de prestige.

Dans un détail purement esthétique enfin, les leds de la manette en façade sont quant à eux de plus bel effet (en bleu comme en rouge).

0 commentaires:

Publier un commentaire