20 févr. 2017

[Review] Halo Wars 2, le test Xbox One

HALO WARS 2 - Disponible dès le 21.02.2017 sur Xbox One et PC (Windows 10).
Test effectué à partir d'une version dématérialisée.

Préparez-vous à diriger des escouades de Spartans, Warthogs et d'autres forces d’assaut classiques de Halo dans une guerre brutale contre un nouvel ennemi terrifiant sur les plus grands champs de batailles jamais créés. Expérimentez une toute nouvelle histoire à travers 13 missions de campagne palpitantes suivant les événements de Halo 5, et jouez avec ou contre vos amis dans des matchmaking variés sur le Xbox live jusqu’à 6 joueurs...

La carte du spin-off est plutot bien vue chez Microsoft semble-t-il. Avec Forza et Forza Horizon, puis Halo et Halo Wars, les consoles Xbox ne manquent pas d'idée pour faire vivre leurs licences les plus lucratives (et exclusives). Licence iconique devenue au fil des ans le symbole de la marque X-box, Halo fit donc en 2009 une incursion dans le jeu de stratégie en temps réel, mettant du coup brièvement de coté son traditionnel FPS. Sept ans plus tard, Halo Wars 2 s'annonce donc tel le brillant successeur de son ainé, qui avait su, sur Xbox 360 à l'époque, trouver et séduire son public. En sera-t-il de même pour cette suite? Nous allons tenter de répondre à cette question avec notre test.

Situé dans le même univers que celui proposé par la licence culte du FPS dont il puise son nom et son ambiance guerrière, Halo Wars 2 succède donc à son prédécesseur Halo Wars sorti en 2009 sur Xbox 360, je vous le disais à l'instant quelques lignes plus haut, pour offrir aux joueurs de prendre à nouveau le commandement de troupes humaines ou de l'alliance Covenant sur des champs de bataille futuristes, dans le but de contrôler la Galaxie. Tout un programme, vous en conviendrez. Si coté scénario les choses ne volent logiquement ici pas bien haut, c'est avant tout avec son ambiance et surtout l'excitation de son gameplay que Halo Wars 2 compte bien séduire ses troupes. Voici néanmoins dans quel contexte débute votre aventure: Près de 30 ans se sont écoulés pour le Spirit of Fire et son équipage depuis la fin de Halo Wars. Ils ont manqué la fin de la guerre et la défaite de l’alliance Covenant. Sortis de leur sommeil artificiel à l’approche de l’Ark, le Capitaine Cutter et la Red Team découvrent alors un monde occupé par des forces renégats baptisées "The Banished".

Si la campagne solo est souvent - à tort -  jugée anecdotique dans la plupart des jeux de stratégie, celle du premier Halo Wars valait pourtant bien le détour. Et de ce coté là, Halo Wars 2 entend bien faire lui aussi sensation. Visuellement tout d'abord, on est directement plongé dans l'ambiance. C'est superbe, et on sait dès les premières cinématiques que l'aventure qui nous attend sera grandiose. On est ici clairement en face d'un projet cinématographique, et le cinéphile que je suis a grandement apprécié la chose. Cette mise en scène soignée rendant la progression particulièrement accrocheuse.



Soyons clairs cependant, Halo Wars 2 ne réinvente à aucun moment la formule du jeu de stratégie. On trouve ici la plupart des mécaniques bien connues et le jeu ne manque jamais non plus une occasion de s'inspirer des références en la matière. Le jeu tient aussi un proposer une ambiance typiquement Halo, que les habitués de la licence ne manqueront pas de souligner. Tout est ici question de mise en condition, avec par exemple un certain calme avant la tempête avant le début d'un combat. De quoi par exemple en profiter pour installer des bases secondaires ou optimiser sa production de ressources. Et ces préliminaires sont d'ailleurs cruciaux. Une fois les hostilités lancées, l’équilibre des forces en présence plie sous le poids du nombre et l’utilisation à bon escient des unités engagées. En tant que jeu de stratégie, Halo Wars 2 fait de la réflexion une arme majeure.

Votre stratégie, couplée à l'immense diversité d'action proposée, sera bien sûr la clef de votre réussite sur le champ de bataille. Baraquements, générateurs de ressources, tourelles défensives, recherches scientifiques pour débloquer de nouvelles unités, améliorations de votre QG… un simple choix de construction peut délimiter votre stratégie pendant de longues minutes. Choisir de rester sur la défensive ou monter une force d’assaut pour prendre un point fortifié influent directement sur l’issue de l’affrontement, vous ne manquerez pas de vous en rendre (très) vite compte. Et certains choix s’avèrent même souvent cornéliens tant le panel d’unités a été revu à la hausse et offre un vaste choix aux tacticiens les plus exigeants. Halo Wars 2 ne manquera pas, croyez-moi bien, de mettre votre matière grise à contribution.



Sans innover non plus outre mesure à ce niveau là, le multijoueur de Halo Wars 2 s’offre néanmoins divers modes de jeu attrayants, allant du plus classique, comme le "Team Deathmatch" par exemple, au plus atypique, comme le "Domination" entre autres. Dans ce dernier les forces en présence doivent contrôler des points d’intérêts disposés sur la carte et ainsi gagné des Points de Domination. Une fois un certain nombre de ces points atteint, la partie est terminée et l’un des camps est alors déclaré vainqueur. En 3v3, ces affrontements se révèlent particulièrement tactiques et forcent bien souvent les joueurs d'un même camp à s'allier afin de contrecarrer les plans de l’équipe adverse. La communication est donc ici essentielle afin de couvrir l’intégralité de la carte. J'avoue pourtant que je ne suis pas un amoureux des phases multijoueurs du genre, mais j'ai cependant bien apprécié l'expérience je le confesse.

D'autres modes sont bien sûr également proposés, parmi lesquels "Blitz". Ce dernier, plutôt à destination des joueurs impatients, délaisse la construction de base et la gestion minutieuse des ressources pour se focaliser sur une action trépidante et la prise de décision rapide. Ce mode "Blitz" conserve la prise de contrôle de points d’intérêts du mode "Domination" mais réclame cette fois d'en remporter un certain nombre. Votre inventaire à disposition sera en contre partie déterminé (et limité) par un deck de cartes composé en début de partie.

Enfin, sans doute lié à l'early accès dont nous avons bénéficié afin de pouvoir boucler notre test avant la sortie officielle, nous avons tout de même croisé quelques soucis techniques/bugs lors de notre review de Halo Wars 2. Plantages au lancement (arf!!), soucis de sauvegarde, ralentissements occasionnels ou encore chargements pas toujours bien optimisés, espérons qu'un patch viendra rapidement améliorer cela (ce dont nous ne doutons pas).

VERDICT
Certes plus beau, plus dynamique, plus tactique aussi, Halo Wars 2 ne semble pourtant pas si éloigné que ça de son modèle sorti en 2009 sur Xbox 360. Et pourtant, si on retrouve belle et bien ici les forces de son ainé, les manquements semblent quant à eux avoir disparus. On retrouve donc le Spirit of Fire pour une nouvelle campagne solo captivante, scénarisée et teintée de superbes séquences immergeant le joueur au cœur de l'action d'un bout à l'autre, sans jamais faire la moindre concession. L’exigence est ici de mise, et boucler la campagne sera un défi en soi. Coté multijoueur, là aussi les choses se montrent parfaitement maitrisées, avec quantité de modes et variantes au programme, qui devraient contenter les joueurs même les plus exigeants.

0 commentaires:

Publier un commentaire