2 mai 2017

[Review] Little Nightmares, le test PS4

LITTLE NIGHTMARES - Disponible dès à présent sur PS4, XB1 et PC.
Test effectué à partir d'une version éditeur.

Plongez dans le monde de Little Nightmares, un conte sombre et singulier qui vous fera affronter vos peurs d’enfant. Embarquez pour une aventure lugubre dotée d’une histoire interactive, un environnement sonore surprenant et une direction artistique unique qui vous donneront des frissons et la chair de poule. Découvrez un monde où se mêlent rêves et cauchemars et aidez Six à s’échapper de l’Antre - un mystérieux vaisseau occupé par des âmes corrompues à la recherche de leur prochain repas...

Depuis l'annonce de Little Nightmares l'an dernier par Bandai Namco, je dois bien vous avouer que j'attendais de pouvoir y jouer avec une certaine impatience. De part le concept proposé tout d'abord, alliant réflexion et plateforme, mais aussi et surtout à cause de son ambiance glauque, pleinement assumée. Et de ce coté là, il faut bien reconnaitre que le titre ne m'a à aucun moment déçu. Suite à la réception du joli press kit envoyé la semaine dernière par l'éditeur (que vous pouvez découvrir en images dans notre article y étant consacré), j'ai donc pu me lancer dans la version finale de Little Nightmares. L'occasion de découvrir enfin le jeu dans son intégralité, et de pouvoir connecter les différents éléments nous ayant été montrés jusqu'alors les uns aux autres.

Je ne vais pas tourner autour du pot, Little Nightmares est un jeu court. Comptez entre 3 et 4 heures pour le terminer une première fois. Mais son prix (19.99€) le positionne cela dit comme tel. Il ne faut donc pas s'attendre à un jeu qui vous tiendra en haleine durant des dizaines d'heures. Et c'est probablement là son seul et unique véritable point faible d'ailleurs. On en ressort avec le sentiment d'avoir jouer à une super démo, espérant pouvoir prolonger encore davantage le voyage.

Coté contenu et gameplay, Little Nightmares assume totalement ses choix thématiques et va largement au bout de son délire malsain. L'histoire se dévoile par bribes et plonge progressivement le joueur dans l'ambiance de ce cauchemar, celui de la petite Six tentant de s'évader de l'immense navire dans lequel elle est retenue prisonnière. Grâce à des mécanismes simples, vous devrez, le plus discrètement possible la plupart du temps, tenter de quitter le tableau dans lequel vous vous trouvez. Généralement cela se résumera à trouver une clef pour déverrouiller le cadenas bloquant la sortie, tout en tentant d'éviter les pièges qui se dresseront sur votre route, ou les "créatures" peuplant ce cauchemardesque endroit. Évitant de reproduire en boucle les mêmes schémas, le jeu parvient à efficacement renouveler ses choix et propose au final une direction artistique irréprochable, ainsi qu'un level design convaincant.

Au rayon des points qui fâchent légèrement, on pourra citer, en plus de la trop courte durée de vie et d'une replay value quasi inexistante (sauf pour les trophies hunters, et encore...), quelques soucis de lisibilité parfois dus à une caméra pas toujours idéalement positionnée, au encore quelques check points discutables, et une fin un peu trop vite expédiée à mon sens, avec un dernier niveau trop bref et trop simple. Par contre, visuellement il n'y a ici rien à dire, c'est tout simplement splendide, et la patte artistique du jeu fait incontestablement aussi partie de ces nombreux atouts.

VERDICT
S'il n'y avait pas eu cette durée de vie vraiment trop courte, malgré un prix de vente raisonnable soulignons-le, la note aurait sans aucun doute été encore meilleure. Malheureusement, notre voyage en compagnie de Six ne dure que trois ou quatre heures (maximum), cela dépendant de votre désire d'exploration et de votre rapidité à trouver la solution aux différentes "énigmes", jamais bien compliquées d'ailleurs. Mais Little Nightmares c'est avant toute chose une ambiance, et de ce coté là le jeu ne triche jamais avec le joueur. C'est glauque et malsain, et la direction artistique se montre toujours irréprochable, soyez en certains. Reste alors une expérience de jeu certes brève mais toujours intense, qui laissera sans le moindre doute une trace dans l'esprit des joueurs qui tenteront l'aventure.

0 commentaires:

Publier un commentaire